Changer d'édition

Pas de contrôles aux frontières avec l'Allemagne
Luxembourg 14.07.2020

Pas de contrôles aux frontières avec l'Allemagne

Pas de contrôles aux frontières avec l'Allemagne

Photo: DPA
Luxembourg 14.07.2020

Pas de contrôles aux frontières avec l'Allemagne

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Tout résident luxembourgeois se rendant en Allemagne doit désormais être mis en quarantaine, mais la liberté de voyager est maintenue pour le moment. Cette annonce intervient trois jours après le placement en zone orange du pays par les autorités belges.

(Jmh avec jt) - Quelques heures après que l'institut allemand Robert-Koch a placé mardi le Luxembourg sur une liste de zones à risque en raison de la récente propagation du coronavirus, les gouvernements de Sarre et de Rhénanie-Palatinat restent opposés à l'introduction de contrôles aux frontières avec le Luxembourg.

Le Grand-Duché dépasse désormais la limite de 50 nouvelles infections pour 100.000 habitants en sept jours, norme utilisée au niveau international pour évaluer les risques de contamination. Conséquence directe, le ministère allemand des Affaires étrangères a émis un avis de voyage pour le Luxembourg, notifiant ses ressortissants des potentiels risques sanitaires encourus. Toute personne souhaitant entrer en Allemagne depuis le Luxembourg doit donc d'abord s'informer sur les réglementations de quarantaine en vigueur au sein des différents Länder.


(FILES) In this file photo taken on April 19, 2020 a Belgian Police officer controls the documents of a person in a car at the border between Belgium and France during a police patrol in Quevy, enforcing the social distancing rules, as Belgium is in its fifth week of lockdown to fight the COVID-19 outbreak, caused by the novel coronavirus. - An European coordination for a return to free movement between European countries is delicate, between health imperatives and economic emergency, after the closings of the borders which have damaged a symbol of the European Union. (Photo by BENOIT DOPPAGNE / BELGA / AFP) / Belgium OUT
Pour la Belgique, le Luxembourg passe «à l'orange»
Avec 83 nouveaux cas observés dimanche, le nombre de nouvelles infections reste élevé au Luxembourg. Un fait qui amène le voisin belge à classer le Grand-Duché comme une zone à risque moyen, sans toutefois la moindre incidence sur le déplacement des travailleurs frontaliers.

A  noter que la Belgique avait inscrit, dimanche, le Grand-Duché sur la liste des pays en zone orange, synonyme de «zone de danger moyen». Les frontières entre les deux pays restent toutefois ouvertes. Il en va de même pour l'Allemagne, le ministre fédéral de l'Intérieur, Horst Seehofer (CSU), ayant indiqué être opposé à de nouveaux contrôles aux frontières en cas de hausse du nombre de nouvelles infections avec les pays voisins.

Pour l'industrie touristique luxembourgeoise, cette annonce apparaît comme un coup dur, puisque selon le Statec, 15% des 1,1 million de visiteurs venus au Grand-Duché en 2018 sont venus d'Allemagne. Ils constituent le deuxième pays d'origine derrière les Belges (20%), mais devant les Néerlandais (17%) et les Français (13%).

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

«Ne pas punir le Luxembourg qui teste beaucoup»
Alors que le Grand-Duché se retrouve placé par l'Allemagne, pour la deuxième fois en quelques semaines, sur la liste des pays à risque, Malu Dreyer, la ministre-présidente de Rhénanie-Palatinat, monte au créneau. Et plaide pour une meilleure prise en compte des particularités.
Asselborn précise les modalités d'accès en Allemagne
Le ministre des Affaires étrangères rassure : aucun Land ne bloque ses entrées aux résidents luxembourgeois, et cela malgré le classement comme "zone à risque infectieuse" du Grand-Duché. Les frontières restent donc ouvertes, et les déplacements libres.
Entrevue Jean Asselborn Heiko Maas - Schengen -  - 16/05/2020 - photo: claude piscitelli
Pour la Belgique, le Luxembourg passe «à l'orange»
Avec 83 nouveaux cas observés dimanche, le nombre de nouvelles infections reste élevé au Luxembourg. Un fait qui amène le voisin belge à classer le Grand-Duché comme une zone à risque moyen, sans toutefois la moindre incidence sur le déplacement des travailleurs frontaliers.
(FILES) In this file photo taken on April 19, 2020 a Belgian Police officer controls the documents of a person in a car at the border between Belgium and France during a police patrol in Quevy, enforcing the social distancing rules, as Belgium is in its fifth week of lockdown to fight the COVID-19 outbreak, caused by the novel coronavirus. - An European coordination for a return to free movement between European countries is delicate, between health imperatives and economic emergency, after the closings of the borders which have damaged a symbol of the European Union. (Photo by BENOIT DOPPAGNE / BELGA / AFP) / Belgium OUT
Les passagers du Luxembourg priés de rester chez eux
En lien avec le nombre croissant d'infections au pays, le Danemark interdira l'accès à son territoire aux voyageurs en provenance du Findel à partir de samedi. La Norvège placera, elle, les passagers luxembourgeois en quarantaine. Quand d'autres Etats réclament un certificat de non-positivité au covid-19...
Picture taken on July 10, 2020 shows a Covid-19 passport printed from a website in Copenhagen, on July 10, 2020. - With the new Covid-19 passport issued be the Danish authorities, Danes now have official documentation for testing on their travels abroad. (Photo by Ida Marie Odgaard / Ritzau Scanpix / AFP) / Denmark OUT
«10% des cas positifs sont des frontaliers»
Paulette Lenert (LSAP) a présenté l'évolution de la pandémie de covid-19 au pays. La ministre de la Santé est revenue sur la hausse importante des contaminations au cours de la dernière semaine où 289 personnes ont été touchées par le virus.
Lokales, Illustration, Parking Bouillon, Corona, Covid19, Test für Anwohner, Covid-Station  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
«Cette crise est loin d'être finie»
Lors d'une déclaration réalisée mercredi à la Chambre, Xavier Bettel a réaffirmé sa volonté de protéger la population contre un virus «qui continue de faire des victimes». Et pour cela, le Premier ministre compte avant tout sur l'application stricte, par tous, des gestes barrières.
IPO , Chambre des Deputes , Cercle Municipal , Ansprache Xavier Bettel , Covid-19 , Sars -CoV-2 , Coronakrise , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort