Changer d'édition

«Pas d'endroit dangereux» dans la capitale
Luxembourg 2 min. 05.02.2021

«Pas d'endroit dangereux» dans la capitale

Patrick Goldschmidt souhaiterait «apporter plus de confort» aux piétons dans les rues de la capitale.

«Pas d'endroit dangereux» dans la capitale

Patrick Goldschmidt souhaiterait «apporter plus de confort» aux piétons dans les rues de la capitale.
Photo: LW / archives
Luxembourg 2 min. 05.02.2021

«Pas d'endroit dangereux» dans la capitale

L'échevin en charge de la Mobilité de la Ville de Luxembourg répond aux vives critiques de l'opposition communale. Des accusations concernant le traitement des piétons qu'il considère tout bonnement injustifiées.

(ASdN avec str) - Les conclusions ignorées de l'audit à la sécurité des piétons à Luxembourg-ville continuent de faire couler de l'encre. Après la réaction de l'opposition municipale, au tour donc de Patrick Goldschmidt (DP) de répondre. Et pour l'échevin en charge de la Mobilité, contrairement à ce qui ressort du document rédigé en 2015, le trafic automobile n'aurait en rien pris le pas sur celui des piétons ces dix à quinze dernières années. 

«Je ne vois pas ce que les automobilistes ont gagné», déclare-t-il à nos confrères du Luxemburger Wort. Pour l'échevin, le constat est même inverse, assurant que «l'espace leur a été enlevé», bien qu'il se puisse, admet-il, «que cela n'aille pas assez vite pour certaines personnes». 

Des recommandations, mais pas d'obligations

Mais pour Patrick Goldschmidt, une chose est sûre, la sécurité routière ne peut être remise en cause. «Je ne pense pas qu'il y ait d'endroits dangereux dans la capitale», déclare-t-il avant d'ajouter vouloir néanmoins «apporter plus de confort» aux piétons.  

C'est d'ailleurs dans cette optique que la capitale souhaiterait bénéficier d'une «évaluation des experts» pour près de 200 lieux de la capitale, à l'instar de ce qui a été fait pour l'audit. Mais pour le conseil communal, pas question de suivre les conclusions à la lettre. «Il appartient à nos services de voir ce que nous y mettons en œuvre».  

Ouvert à plus de transparence

Pour Patrick Goldschmidt, difficile «d'ouvrir 100 chantiers de plus en même temps». Raison pour laquelle, souligne-t-il, une liste des priorités a été créée par le Conseil des échevins. Mais la mise en œuvre, prévient-il, reste un processus «qui durera des années».

En attendant, la capitale ne publie pas les audits et études commandés par l'administration. Une décision «par principe», les documents contenant «une terminologie qui requiert un savoir-faire spécifique». Autrement dit, le risque de mauvaise interprétation de la part des citoyens est «élevé», souligne le responsable de la mobilité de la ville qui affirme par ailleurs ne pas s'opposer à l'idée d'une mise à disposition «sur demande» aux résidents qui le souhaitent. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Vers le Mudam, en passant d'arbre en arbre
D'ici deux ans, le Musée d'art moderne et le boulevard Kennedy seront reliés par une étonnante passerelle tout inox. Un ouvrage qui file à 12 mètres du sol au milieu de la végétation du parc des Trois Glands, au Kirchberg.
«La bourgmestre est restée figée dans les années 1980»
La publication, mercredi, des conclusions d'un audit ignoré alors qu'il pointait du doigt la situation compliquée des piétons dans la capitale n'a pas manqué de faire réagir l'opposition municipale. Dans un communiqué, déi Lénk dénonce «une inaction délibérée» de la part de Lydie Polfer.
Lokales, Zebrastreifen, Fussgängersicherheit, boulevard Royal, Porte Neuve Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
La mobilité douce reste en transition côté rocade
Si le tram relie le Kirchberg à la gare, les travaux n'ont pas cessé aux abords des voies CFL. Non sans bouleverser les habitudes des passagers, désormais forcés d'emprunter la passerelle de Bonnevoie pour rejoindre la place de la Gare.
Lokales,Bushaltestellen an der Rocade de Bonnevoie.Bahnhof Luxemburg,öffentlicher Transport,Passerelle Bonneweg-Gare. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort