Changer d'édition

Pas d'audit externe sur la gestion des inondations
Luxembourg 3 min. 20.10.2021
Catastrophe naturelle

Pas d'audit externe sur la gestion des inondations

Les assureurs privés ont revu à 125 millions d'euros l'estimation des dégâts causés par les crues de cet été.
Catastrophe naturelle

Pas d'audit externe sur la gestion des inondations

Les assureurs privés ont revu à 125 millions d'euros l'estimation des dégâts causés par les crues de cet été.
Photo : Volker BINGENHEIMER
Luxembourg 3 min. 20.10.2021
Catastrophe naturelle

Pas d'audit externe sur la gestion des inondations

Comment gouvernement luxembourgeois et secours ont-ils réagi face aux pluies diluviennes des 14-15 juillet derniers? L'opposition souhaitait la mise en place d'une commission d'enquête indépendante, l'idée a été noyée par la majorité.

(pj avec Annette Welsch) Un trimestre déjà depuis que le Grand-Duché a fait face à la plus grande catastrophe naturelle de son histoire contemporaine. Des averses inédites par leur ampleur, des crues dévastatrices, une alerte des populations plus que contestable et l'Etat comme les assureurs devant sortir le carnet de chèques pour éponger les dégâts : voilà ce que l'on retient de ce qu'il est advenu mi-juillet 2021. Mais le gouvernement n'entend pas que l'on vienne mettre le nez dans ses dossiers pour savoir ce qui a été entrepris pour gérer cette crise.


Hochwasser nach Starkregen , Larochette , Fiels , Aufräumarbeiten Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Inondation a bien rimé avec pollution
Remontées d'hydrocarbures, débris ménagers emportés, rejets divers dans les rivières : les cours d'eau du Luxembourg portent encore les stigmates des crues historiques des 14-15 juillet.

Pour le signalement du danger, six recommandations ont été formulées dans un récent rapport publié par le CGDIS, l'armée, diverses administrations et le Haut-commissariat à la protection nationale. Mais l'opposition voulait plus avec la mise en place d'une enquête indépendante sur les prises de décision, minute par minute, de l'exécutif. La Wallonie s'y prêtera, pas le Luxembourg. 

Ce n'est pas faute pour le député Gilles Roth (CSV) d'avoir appuyé sa demande devant la Chambre. Mais rien à faire : sa motion a été repoussée par les voix de la majorité gouvernementale. DP, LSAP et Déi Gréng faisant barrage à ce qu'un audit externe ne vienne répondre à certaines interrogations comme «Pourquoi GouvAlert ne fonctionnait pas ces jours-là», «Que fait l'Etat pour améliorer les alertes météo auprès des habitants ou des communes?», «Comment améliorer la coordination des bénévoles et des professionnels dans les secours?»...


Mitte Juli hat das Hochwasser die Ortschaft mitsamt dem gesamten Alzettetal schwer in Mitleidenschaft gezogen. (Foto: Henri Krier) - Hochwasser, Überschwemmung, Mersch / Foto: Frank WEYRICH
Votre maison se trouve-t-elle en zone inondable ?
Mi-juillet, nos photographes sont partis aux quatre coins du pays recueillir les clichés d'une catastrophe en train de se produire. Avec leurs images, nous avons commencé à produire une carte qui se veut collaborative. Vos contributions sont les bienvenues.

Parmi les autres interrogations, le parlementaire souhaite savoir où en sont les indemnisations et aides versées aux sinistrés. L'association des assureurs luxembourgeois a déjà annoncé un premier bilan, mais qu'en est-il des 100 millions d'euros débloqués par l'Etat? 

Pour Xavier Bettel (DP), pas la peine de faire appel à un audit indépendant pour noter ce qui a fonctionné ou non durant cet épisode de crues centennales. «Ce ne sont pas les premières catastrophes naturelles et pas les dernières. Nous devons mieux nous préparer, c'est pourquoi la gestion de crise a fait l'objet d'un examen autocritique dans un rapport conjoint. J'espère que les recommandations formulées seront prises au sérieux.»

Et voilà, basta. Le rapport paru suffira pour l'autocritique. Tout juste, le Premier ministre admet-il que, concernant GouvAlert, il y a bien eu «erreur humaine et technique».


Warning siren on the roof of a city hall. (Photo by: BSIP/Universal Images Group via Getty Images)
Un nouveau rôle pour les sirènes communales
Un mois après les inondations ayant frappé le Luxembourg, la ministre de l'Intérieur reconnait que les alertes de la population pour ce type de sinistre pourraient passer par le réseau des alarmes installées dans chaque ville et village.

Pour la ministre de l'Intérieur, cette mi-juillet 2021 ne doit pas faire non plus l'objet d'une enquête indépendante. Taina Bofferding (LSAP) a certes remarqué aussi quelques points d'amélioration à apporter, mais globalement la situation a été maîtrisée. Avec ce petit rappel fait aux élus : à partir du moment où le plan de crise est déclenché par les autorités, seul l'Etat a autorité sur les actions du CGDIS pour protéger les populations, aider les blessés et prévenir les dommages. Façon de clarifier le rôle respectif de l'exécutif et des élus locaux concernant l'action des pompiers dans ce type d'épreuve.

Quant à l'alerte donnée aux particuliers, la ministre a renouvelé son annonce qu'un nouveau mode d'information sur les périls imminents était à l'étude. Taina Bofferding assurant que celui-ci serait mis en place dès 2022 avec un procédé capable d'attirer la vigilance aussi bien des nationaux que des frontaliers transitant par le pays. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le Luxembourg vient de se doter d'un nouveau centre de gestion des crises. Depuis Senningen, les autorités peuvent ainsi défendre population et infrastructures vitales en toute sécurité quelle que soit la nature de la menace.
Le ministère de la Famille a déjà reçu une cinquantaine de demandes de soutiens d'urgence. Et les fonds se débloquent petit à petit pour les particuliers en difficulté après les pluies diluviennes des 14-15 juillet derniers.
Lokales,Hochwasser,Überschwemmungen,Starkregen,Katastrophe. hier:Steinheim.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Alors que l'année s'annonçait productive, l'absence de soleil puis les inondations ont mis à mal les rendements des productions de blé, colza et autre avoine. Cette restriction de l'offre conjuguée à une forte demande ont déjà engendré une hausse des prix du marché.
Wiese unter Wasser 
/ Lokales, Norden, Lokalteil, Unwetter, Regen, Überschwemmung, Inondations, Meteo / 
10.02.2019 /
Überschwemmungen Grosbous in Richtung Vichten / 
Centre Sportif Hartmann - salle Grimmler, Grosbous /
Foto: Ben Majerus
Près de deux mois après les intempéries de la mi-juillet, l'Administration de la gestion de l'eau poursuit le grand nettoyage des cours d'eau luxembourgeois. Ceux-ci ont en effet charrié bien des déchets et doivent en être débarrassés au plus tôt.
Databourg Systems a fait d'un calcul de vitesse de transmission entre terre et espace une donnée utile pour signifier aux populations les dangers potentiels de fortes averses. Son fondateur espère maintenant convaincre de l'intérêt de cette formule moins coûteuse et plus précise que les dispositifs actuels.