Changer d'édition

Pas d'assouplissement pour les clubs de fitness
Luxembourg 3 min. 19.02.2021

Pas d'assouplissement pour les clubs de fitness

Les quelque 20.000 adhérents des salles de fitness luxembourgeoises vont devoir encore patienter avant de retrouver les engins.

Pas d'assouplissement pour les clubs de fitness

Les quelque 20.000 adhérents des salles de fitness luxembourgeoises vont devoir encore patienter avant de retrouver les engins.
Luxembourg 3 min. 19.02.2021

Pas d'assouplissement pour les clubs de fitness

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Si la nouvelle loi covid évolue y compris dans le volet sports, rien ne favorise les clubs de fitness

Sur le papier, les clubs de gym et autres centres de remise en forme ont pu rouvrir depuis le 11 janvier. Sauf qu'en réalité, les mesures instaurées ne permettent pas à ces structures de fonctionner. Laisser un espace de 30 m2 par pratiquant et n'autoriser que dix personnes maximum sur un site (personnel inclus) étant des limitations trop draconiennes pour être économiquement viables. Mais malgré l'insistance des exploitants de ces salles, ni le ministre des Sports ni celui des Classes moyennes ne comptent alléger ce poids réglementaire.


Les clubs de fitness au repos forcé
La plupart des salles de remise en forme privées du pays restent à l'arrêt malgré la reprise des activités sportives et la réouverture des commerces. Malgré leurs efforts, elles ne peuvent redémarrer sous le poids des nouvelles contraintes sanitaires.

La députée Nancy Arendt (CSV) vient d'en avoir la confirmation par les ministres Kersch et Delles. Si des rencontres régulières avec des représentants de la nouvelle Fédération luxembourgeoise de fitness (FLDF) continuent d'avoir lieu, aucun accord n'a pu être trouvé sur un protocole sanitaire acceptable au onzième mois de l'épidémie covid dans le pays. 

De fait, parmi les nouvelles mesures que s'apprête à voter la Chambre ce vendredi, rien ne viendra remuscler l'offre envisageable pour les clubs de fitness luxembourgeois. Leurs salariés devant pour la plupart se retrouver en chômage partiel, et les indépendants se déclarer pour recevoir les aides dont le plafond vient d'être révisé. Pour le reste, comme les autres secteurs à l'arrêt, il faudra attendre le 14 mars pour une éventuelle bonne nouvelle. 

Cependat, Charel Trierweiler ne cache pas qu'il a bon espoir à compter de cette échéance. Et le président de la FLDF d'expliquer : «Le 16 février, nous avons pu expliquer à la Direction de la Santé ce qu'il serait envisageable de faire. Un règlement plus sévère d'un côté mais qui ferait une croix sur cette limitation de dix personne dans tout un établissement. Je pense que cela a convaincu». Mieux même, les professionnels ont reçu l'assurance que, si d'ici là les chiffres de l'infection s'amélioreraient, la prochaine loi covid leur accorderait plus de possibilités de fonctionner.

En 2020, un exploitant de centre de fitness comme activité principale a été touché par une liquidation, tout comme trois autres sociétés exploitant un centre ont dû se déclarer en faillite.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le grand soir de Kylian Mbappé
Auteur d'un triplé au Camp Nou face au FC Barcelone (4-1), le joueur de foot français a réussi une performance galactique, en l'absence de Neymar, pour propulser le PSG aux portes des quarts de finale de la Ligue des champions, mardi.
Paris Saint-Germain's French forward Kylian Mbappe celebrates after scoring his team's fourth goal during the UEFA Champions League round of 16 first leg football match between FC Barcelona and Paris Saint-Germain FC at the Camp Nou stadium in Barcelona on February 16, 2021. (Photo by LLUIS GENE / AFP)
Un appel à privilégier le sport en plein air
Face à la propagation des variants, le ministère des Sports recommande aux clubs de sport de «renoncer aux activités sportives en salle pour les jeunes», s'inscrivant ainsi dans la logique des annonces du ministre de l'Education Claude Meisch (DP) ce jeudi.
La «Post eSports League» bénéficiera d'une saison 2
Pour la deuxième année consécutive, le groupe de télécommunications propose une nouvelle édition de son championnat dédié aux jeux vidéo au Luxembourg. Mais si le principe reste le même, celle-ci connaîtra quelques adaptations.