Changer d'édition

Pas d'appli «en temps réel» pour les CFL avant 2022
Luxembourg 2 min. 14.01.2021

Pas d'appli «en temps réel» pour les CFL avant 2022

Avec la gratuité instaurée en mars 2020, difficile pour les CFL de savoir combien de passagers prennent place dans les rames. En attendant une aide technologique...

Pas d'appli «en temps réel» pour les CFL avant 2022

Avec la gratuité instaurée en mars 2020, difficile pour les CFL de savoir combien de passagers prennent place dans les rames. En attendant une aide technologique...
Luxembourg 2 min. 14.01.2021

Pas d'appli «en temps réel» pour les CFL avant 2022

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Connaître les éventuels retards ou le taux d'occupation des trains dans la minute, c'est possible en Belgique, mais pas avant deux ans au Luxembourg assure le ministre des Transports.

Depuis 2018, les usagers des CFL disposent d'une nouvelle appli. Outil indispensable pour acheter depuis son mobile un billet de train pour l'étranger ou être informé des retards de telle ou telle liaison ou connaitre les problèmes envisagés sur telle ou telle ligne. Mais les voisins belges de la SNCB ont mieux. Ainsi, leur appli Movesafe permet aux voyageurs de connaitre en direct le taux d’occupation des trains. De quoi éviter de se précipiter vers la gare alors que les rames seront bondées. 


Les trains privés de wifi jusqu'en 2022
Si les CFL équipent les gares du pays du système de connexion internet, les passagers devront être patients avant de se brancher au réseau libre depuis leur wagon. Il faudra en effet attendre les nouvelles rames qui ne sont attendues que d'ici deux ans.

Utile? Le député Mars di Bartolomeo en est convaincu et aurait bien aimé que la compagnie luxembourgeoise puisse disposer de pareille fonctionnalité. Mais le ministre des Transports vient de refroidir ses espoirs en lui indiquant qu'actuellement «les CFL ne disposent pas des données nécessaires pour communiquer en temps réel, et sur base d'une prévision suffisamment précise, le taux d'occupation d'un train précis dans le contexte actuel».

Tant pis donc pour le parlementaire LSAP, et tant pis surtout pour les 25 millions de clients de la compagnie (chiffre 2019, le résultat 2020 risquant d'être bien plus bas). Mais François Bausch (Déi Gréng) ne ferme pas la porte à cette idée. En effet, cette fonctionnalité pourrait être disponible sur smartphone d'ici 2022. Autrement dit au moment où arriveront sur les rails du Luxembourg les machines commandées en 2018.

Il s'agit des automotrices de la nouvelle série 2400 («livraison attendue pour fin 2022»). Celles-ci seront équipées d'un système de comptage automatique des passagers à bord, ce qui n'existe actuellement pas sur le réseau national. Mais le ministre des Transports assure qu'entre-temps pour deux séries d'engins, les automotrices de la série 2200 et les voitures à double niveau DOSTO, «des projets sont en cours pour les équiper d'un tel système».

Sitôt la technologie embarquée, il sera alors possible d'informer les voyageurs en temps réel du taux d'occupation des trains, «aussi bien par l'application mobile que par les afficheurs dynamiques sur les quais». La future version de l'application CFL permettra aussi de publier des prévisions sur le taux d'occupation des rames en fonction des jours et horaires.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les CFL ne craignent pas le coup de chaud
Si la canicule va mettre à rude épreuve les organismes à partir de ce jeudi, elle va aussi faire chauffer le réseau des chemins de fer. Une montée du mercure qui peut entraîner des déformations de rails mais sondes et agents veillent.
Station de mesures CFL
34 nouvelles automotrices pour répondre à la demande
François Bausch, le ministre des Transports, a confirmé que les CFL s'équiperont prochainement de nouveau matériel pour faire face à l'augmentation constante des passagers. La future gratuité des transports en commun, le 1er mars, devrait encore intensifier le phénomène.
Foto eines Zugs der Linie 10 (RE10) vor der Abfahrt am Bahnhof Luxemburg / Foto: Armand WAGNER
Le train à hydrogène reste à quai
Si le train à hydrogène à zéro émission nocive va bientôt entrer en service en Allemagne, l'éventualité de son déploiement sur le réseau luxembourgeois ne figure pas dans les projets.
Si les locomotives passagers sont électriques, nombre des machines en service pour les CFL fonctionnent encore au diesel.
Les CFL ont acheté 34 nouveaux trains
C'est Noël! La Société nationale des Chemins de Fer luxembourgeois (CFL) a signé ce mardi avec Alstom la livraison de 34 trains régionaux Coradia à grande capacité et à 2 niveaux. Les usagers peuvent se réjouir.
Dans sa version longue de 160 mètres, le train Coradia offre 692 places assises et 334 places assises pour sa version plus courte (80 mètres).
Mobilité: Trop de voitures: les 5 solutions de François Bausch
Bouchons, pollutions, accidents... La voiture, privilégiée par les Luxembourgeois mais aussi par les frontaliers, pose de nombreux problèmes. François Bausch, ministre des Infrastructures, a décidé d'agir face à ce fléau: application de covoiturage, car-sharing, panneaux signalétiques de déviations, abattement fiscal sur les véhicules non polluants... Il nous explique ce qui vous attend pour l'année 2017.