Changer d'édition

Les résultats de 13 stations d'épuration sont passés au crible chaque semaine.
Brèves Luxembourg 19.11.2020

Pas d'amélioration en vue côté stations d'épuration

Pour la 43ème semaine consécutive, les chercheurs du LIST (Luxembourg institute of science & technology) ont pisté les traces résiduelles de covid dans les eaux usées des ménages du Luxembourg. Et selon la dernière analyse publiée, la situation est loin de s'améliorer mais aussi loin d'empirer. Une stabilité de la charge virale est ainsi constatée sur l'ensemble des stations d'épuration analysées ces derniers jours : «Les flux d'ARN du SRAS-CoV-2 montrent des variations en dents de scie à des niveaux élevés, ne donnant pas de signes de diminution ou d'augmentation», indiquent les chercheurs.

Les résultats de contamination «restent élevés» et sont «très comparables à ceux observés au cours des semaines 44, 45 et 46 à l'échelle nationale». Ce qui n'est pas forcément bon signe pour cet indicateur particulièrement scruté par les autorités sanitaires. Généralement, la présence en plus ou moins grande quantité du covid alerte la direction de la Santé d'une possible reprise ou atténuation du nombre de cas parmi la population. Ce statu quo ne laisse donc pas prévoir de subite baisse de la propagation actuelle du virus.

Au dernier bilan proposé, le covid-19 a fait 248 victimes, été responsable de plus de 29.000 contaminations de résidents (dont 719 jeunes et adultes dans les écoles la semaine passée). Les chiffres officialisés mercredi ont été les pires depuis le début de l'épidémie, avec 891 nouveaux cas positifs enregistrés en 24 heures.