Changer d'édition

Pas d'affolement du côté des variants covid
Luxembourg 06.05.2021

Pas d'affolement du côté des variants covid

Merveilleux spectacle de cellules en mode résistance face au virus, image captée par l'université de Southampton.

Pas d'affolement du côté des variants covid

Merveilleux spectacle de cellules en mode résistance face au virus, image captée par l'université de Southampton.
Photo : PA Med
Luxembourg 06.05.2021

Pas d'affolement du côté des variants covid

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Surveillées comme le lait sur le feu de crainte qu'elles ne débordent, les nouvelles souches du coronavirus ne semblent pas connaître de changement dans leur répartition au Luxembourg.

Pour la semaine du 19 au 26 avril, les équipes du Laboratoire national de Santé auront réussi à séquencer près de 56,7% des nouveaux échantillons positifs au covid. Soit 605 analyses qui auront une nouvelle fois confirmé la (nette) domination de la souche britannique dans les contaminations au Luxembourg. Le variant, découvert au pays voilà cinq mois désormais, a ainsi été repéré dans près de 85% des cas.


(FILES) In this file photo taken on January 22, 2021 Empty vials of the Pfizer-BioNTech Covid-19 disease vaccine are displayed at the regional corona vaccination centre in Ludwigsburg, southern Germany. - The United States is expected to authorize the Pfizer-BioNTech Covid-19 vaccine for children age 12 and up by early next week, US media reported on May 3, 2021. Pfizer has applied for emergency use authorization for its Covid vaccine for children and teenagers between ages 12 and 15, according to CNN, citing a government official. (Photo by THOMAS KIENZLE / AFP)
La «vaccination mixte» reste en salle d'attente
Pour l'heure, le Luxembourg repousse l'idée de changer de vaccin entre deux injections anti-covid. Mais Paulette Lenert ne ferme pas définitivement la porte à cette option si des études probantes établissaient une bonne efficacité immunitaire.

Pareille présence ne laisse plus beaucoup de place pour les autres déclinaisons du coronavirus. De fait, le variant sud-africain est relégué à quelque 10% des analyses quand le variant brésilien dépasse tout juste le 1%. Préoccupante mais infime reste la présence de la souche indienne de l'infection. Durant la semaine 16, trois cas d'infection à ce variant ont été enregistrés par les équipes de recherche du LNS. Comme la semaine précédente.

Ce variant fait toutefois l’objet d’une surveillance étroite. Et les mises en quarantaine de voyageurs arrivant d’Inde sont désormais imposées dans la plupart des Etats membres de l'Union européenne. Plus particulièrement au Royaume-Uni où une forte communauté indienne réside. Le gouvernement britannique a d'ailleurs annoncé investir pour tester l'efficacité des vaccins anti-Covid contre les variants et garder «une longueur d'avance» sur le virus et ses multiples déclinaisons.

En pointe pour le séquençage des variants, le Royaume-Uni va débloquer 33,8 millions d'euros pour augmenter les capacités de dépistage du centre militaire de Porton Down (sud de l'Angleterre). Ce dernier pourra ainsi traiter 3.000 échantillons par semaine, contre 700 actuellement, pour mesurer le niveau d'anticorps générés par les vaccins en vue de développer plus rapidement des sérums contre des mutations de la maladie.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les 30-54 ans qui se sont signalés pour recevoir leur vaccination anti-covid AstraZeneca commencent à être invités. Le ministère de la Santé vient de décider de fixer à huit semaines le délai d'attente avant la deuxième injection.
ARCHIV - 26.02.2021, Niedersachsen, Hannover: Ein Schild mit einer Spritze hängt an der Zufahrt zum Impfzentrum auf dem Messegelände. Dort sind in Einzelfällen Impfstoffe verwechselt worden.    (zu dpa «Panne im Impfzentrum: Mittel von Biontech und Astrazeneca verwechselt») Foto: Julian Stratenschulte/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Si policiers et enseignants ont gagné une place dans l'ordre de vaccination anti-covid, pourquoi pas d'autres professionnels? Aussi, la Fédération des industriels luxembourgeois demande au gouvernement d'élargir l'accès aux injections à trois autres catégories.
A French red cross member administers a dose of the Pfizer/BioNTech vaccine to a woman at the Covid-19 vaccination center Paris La Defense Arena in Nanterre, west of Paris on the opening day on May 3, 2021. (Photo by BERTRAND GUAY / AFP)
Alors qu'il s'y était jusque-là refusé, le Premier ministre a donné son accord pour que certaines professions soient placées en priorité dans le plan vaccinal, sous certaines conditions. Le Conseil d'éthique doit notamment donner son avis.
Lokales, Rentrée Scolaire, Erster Schultag, Schule, Schulbücher, Schüler Grundschule Sassenheim, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Selon le syndicat, le ministère de tutelle envisagerait de geler les dotations budgétaires de l'Uni et des centres de recherche publics. Une décision qui pourrait mettre à mal certains départements, voire annihiler certaines études.
Wissen  , Luxembourg Institute of Health , LIH , Studie Katzenallergien , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
La ministre de la Santé assure que «la Belgique est dans le top 4 européen » concernant le plan de vaccination. Christie Morreale fonde son optimisme sur les promesses de livraison en forte hausse dans les semaines à venir.
Paul, 19, waits to receive a dose of a Covid-19 vaccine at a vaccination centre in Cayenne, on May 2, 2021. (Photo by jody amiet / AFP)