Changer d'édition

Près de cinq millions de tests pour les entreprises
Luxembourg 2 min. 01.07.2021
Pandémie au Luxembourg

Près de cinq millions de tests pour les entreprises

Les particuliers employant des femmes de ménage ont également pu bénéficier de ces 4,7 millions de tests.
Pandémie au Luxembourg

Près de cinq millions de tests pour les entreprises

Les particuliers employant des femmes de ménage ont également pu bénéficier de ces 4,7 millions de tests.
Photo:Shutterstock
Luxembourg 2 min. 01.07.2021
Pandémie au Luxembourg

Près de cinq millions de tests pour les entreprises

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
Le ministère du Travail a distribué moins de kits de dépistage qu'il le prévoyait en mai, en raison du télétravail et des commandes passées par les sociétés elles-mêmes. Dan Kersch a indiqué ce jeudi que les besoins seraient réévalués «en septembre».

Pour limiter la formation de clusters en entreprises comme pour approvisionner le secteur de l'Horeca, le ministère du Travail a compté large. Sur les 17 millions de kits commandés par le gouvernement, 4,7 millions de tests rapides ont été distribués aux 55.000 sociétés du pays, indique un communiqué paru ce jeudi.


Les tests rapides arrivent en masse en entreprise
Dans l'intention que le recours à ces kits devienne routinier, le Premier ministre a indiqué que tous les salariés du Grand-Duché pourraient se tester deux fois par semaine. Ainsi à partir de la mi-mai «près d'un million» de ces dispositifs devraient être distribués dans les sociétés du pays chaque semaine.

Alors qu'1,1 million d'autotests ont été livrés directement aux entreprises de plus de 500 salariés, la majorité de la commande a été répartie aux PME et aux particuliers employant une femme de ménage lors d'une campagne de distribution. Du 17 au 29 mai, 82% du stock a ainsi été écoulé via les centres mis en place à Bertrange, Soleuvre, Friedhof et Grevenmacher. 

A l'issue de ces deux semaines, le ministère du Travail a pris le relais des 120 demandeurs d'emploi travaillant dans les quatre centres. Ainsi, 208 sociétés et personnes privées ont récupéré 30.000 kits directement auprès des services de la rue Sainte-Zithe, jusqu'au 25 juin. A titre de comparaison, 302.400 tests rapides ont été attribués au secteur culturel, indiquait lundi le gouvernement.

L'objectif: donner la possibilité à chaque salarié du Grand-Duché de se tester deux fois par semaine. Cette première campagne visait notamment à connaître les besoins réels du monde du travail. Si le ministère de tutelle tablait début mai sur «six millions de kits», ce chiffre a été légèrement revu à la baisse en raison du recours au télétravail, et des commandes effectuées par les entreprises elles-mêmes.

De ce fait, le ministre du Travail,  Dan Kersch (LSAP) a indiqué que les besoins des entreprises seraient réévalués «en septembre, après le retour des vacances». Autrement dit, les sociétés en manque de kits devront se débrouiller seules pour renouveler leurs stocks. A ce jour, le gouvernement n'a pas fait état d'une nouvelle commande auprès de ses deux fournisseurs chinois. La dernière était estimée entre 22 et 30 millions d'euros.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Depuis dimanche, le Large Scale Testing change de mission et s'adresse en premier lieu aux personnes n'ayant pas un schéma vaccinal complet afin de leur offrir des tests PCR. Une démarche loin d'être apprécié par tous les laboratoires d'analyse.
Lokales, Illustration, Parking Bouillon, Corona, Covid19, Test für Anwohner, Covid-Station  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Au vu des assouplissements de la loi covid, le collège des échevins de Luxembourg-Ville a décidé de prolonger la distribution de bons pour des kits de dépistages rapides. Une offre qui s'adresse aussi bien aux professionnels de l'Horeca qu'à leurs clients.
15.03.2021, Nordrhein-Westfalen, Bergisch Gladbach: Eine Schüler der Städtischen Integrierten Gesamtschule Paffrath führt einen Corona-Schnelltest durch. Trotz steigender Infektionszahlen sollen wieder alle Schüler in Nordrhein-Westfalen zumindest tageweise in die Klassenräume zurückkehren. In Bergisch-Gladbach beginnt einen Tag vor anderen Schulen bereits die Verteilung von Spucktests an Schüler. Foto: Federico Gambarini/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le ministère de la Santé a acheté de nouveaux kits de dépistage contre le covid, pour un coût compris entre 22 et 30 millions d'euros. De quoi appliquer la nouvelle stratégie du gouvernement: tester en masse pour «revenir à la normalité».
Dans l'intention que le recours à ces kits devienne routinier, le Premier ministre a indiqué que tous les salariés du Grand-Duché pourraient se tester deux fois par semaine. Ainsi à partir de la mi-mai «près d'un million» de ces dispositifs devraient être distribués dans les sociétés du pays chaque semaine.
Avec une situation sanitaire considérée comme «stable» depuis deux semaines, Xavier Bettel pourrait annoncer mercredi prochain de nouvelles mesures d'assouplissement. A condition toutefois que l'utilisation des tests devienne «une nouvelle routine».