Changer d'édition

Nouveau protocole pour les établissements de santé
Luxembourg 2 min. 11.06.2021
Pandémie au Luxembourg

Nouveau protocole pour les établissements de santé

Qu'ils travaillent dans des maisons de retraite ou des hôpitaux, les professionnels de santé devront prouver qu'ils sont vaccinés ou présenter un autotest négatif trois fois par semaine.
Pandémie au Luxembourg

Nouveau protocole pour les établissements de santé

Qu'ils travaillent dans des maisons de retraite ou des hôpitaux, les professionnels de santé devront prouver qu'ils sont vaccinés ou présenter un autotest négatif trois fois par semaine.
Photo: Reuters
Luxembourg 2 min. 11.06.2021
Pandémie au Luxembourg

Nouveau protocole pour les établissements de santé

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
Les visiteurs comme le personnel évoluant dans des hôpitaux, maisons de retraite et lieux d'accueil pour personnes handicapées devront dès dimanche se plier à de nouvelles mesures sanitaires.

Au-delà des mesures qu'ils devraient renouveler en votant samedi la nouvelle loi covid, les députés en adopteront notamment une nouvelle concernant l'accès aux structures de soin. Présentée lundi dernier à la Chambre, les détails en ont été communiqués ce vendredi par le ministère de la Santé et la Fédération des hôpitaux luxembourgeois (FHL).

A partir de dimanche, les visiteurs voulant entrer dans un hôpital devront prouver leur bon état de santé. Ils n'auront accès à ces structures que s'ils présentent un schéma vaccinal complet (l'injection de la dernière dose «datant d'au moins 14 jours»), un résultat de test PCR «de moins de 72h» ou d'autotest «de 48h», ou encore un certificat de rétablissement vieux de «moins de six mois», liste la FHL dans un communiqué. Les services de soins palliatifs et intensifs restent soumis à des protocoles différents, sur lesquels les personnes concernées seront renseignées «à l'accueil des hôpitaux». Deux visiteurs par patient seulement sont autorisés.

Si les conditions d'entrée des particuliers dans les autres établissements de soins n'ont pas été aussi détaillées, Paulette Lenert (LSAP) a apporté des précisions concernant le personnel de ces structures. Dès ce dimanche, un «dépistage systématique» y sera instauré, obligeant les infirmières, médecins, et autres kinés à «présenter un autotest négatif trois fois par semaine», indique la ministre de la Santé dans une réponse parlementaire. Seules les personnes vaccinées ou remises du covid «en seront dispensées». Une exception qui n'était pas prévue dans la proposition de loi originale, portée par Michel Wolter. «Etre vacciné n'empêche pas de transmettre le covid», rappelait le député CSV lundi, ajoutant que les personnes âgées ne développaient «pas toujours des anticorps efficaces pour faire face au virus».


Lokales, ADN-Labo am LNS, Laboratoire national de santé, ADN,DNA, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Le variant indien gagne du terrain
Dans son dernier rapport hebdomadaire, le Laboratoire national de santé note que la mutation Delta du covid représente 16,3% des cas analysés entre le 24 et le 30 mai. Soit deux fois plus que la semaine précédente.

Ce nouveau protocole, entériné dans la loi covid, vise à réduire les risques de contamination des personnes vulnérables. Sans vouloir rendre la vaccination obligatoire, le gouvernement entend toutefois endiguer tout risque de cluster, seuls 59% des personnels de maison de retraite s'étant portés volontaires pour se faire injecter le sérum, le 18 mai dernier. Le but: éviter toute formation de nouveaux clusters, alors que les mesures sanitaires tendent à s'assouplir malgré la menace des variants.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Pandémie au Luxembourg
Dans son dernier rapport hebdomadaire, le Laboratoire national de santé note que la mutation Delta du covid représente 16,3% des cas analysés entre le 24 et le 30 mai. Soit deux fois plus que la semaine précédente.
Lokales, ADN-Labo am LNS, Laboratoire national de santé, ADN,DNA, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Visiteurs et personnel travaillant auprès de personnes âgées ou handicapées devront montrer patte blanche, prévoit la prochaine loi covid. Objectif: éviter la formation de clusters alors que les restrictions sanitaires sont assouplies.
A partir du 13 juin, il suffira de disposer d'un QR code certifiant de sa vaccination, de sa guérison ou de sa non-contagion au covid pour bénéficier de plus de facilités au quotidien. Notamment au restaurant ou lors des rassemblements.
24.05.2021, Berlin: Thuy Nhi Nguyen (M), Kellnerin, bedient im Berliner Bezirk Prenzlauer Berg in einem Restaurant für asiatische Fusionsküche Gäste. Foto: Christoph Soeder/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Alors que les maisons de retraite et de soins luxembourgeoises ont enregistré 346 des 806 décès en lien avec l'infection covid, le ministère de la Famille relève qu'à peine plus de la moitié des salariés y sont vaccinés.
Covid, old people