Changer d'édition

Les volontaires à la vaccination continuent d'affluer
Luxembourg 2 min. 07.07.2021
Pandémie au Luxembourg

Les volontaires à la vaccination continuent d'affluer

A ce jour, 259.247 personnes présentent un schéma vaccinal complet au Luxembourg.
Pandémie au Luxembourg

Les volontaires à la vaccination continuent d'affluer

A ce jour, 259.247 personnes présentent un schéma vaccinal complet au Luxembourg.
Photo: AFP
Luxembourg 2 min. 07.07.2021
Pandémie au Luxembourg

Les volontaires à la vaccination continuent d'affluer

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
Les listes d'attente pour se faire injecter les vaccins de Johnson&Johnson ou AstraZeneca ne désemplissent pas au Grand-Duché: 781 nouvelles personnes y sont inscrites, indique ce mercredi le ministère de la Santé.

Cette année, la crème solaire et le passeport valide ne sont pas les seuls indispensables de la saison estivale: pour voyager, il faut prouver son bon état de santé à coup de test PCR ou antigénique négatifs... ou bien être vacciné. Bien qu'au Luxembourg la campagne vaccinale soit ouverte à tous les résidents dès 12 ans, 781 volontaires sont actuellement inscrits sur les listes parallèles, espérant décrocher plus vite la précieuse injection.


«Besoin probable d'une troisième dose à l'automne»
Face aux mutations du covid-19, le Dr Thérèse Staub, présidente du conseil supérieur des maladies infectieuses, estime que la population résidente devra repasser par la case centre de vaccination après la rentrée pour bénéficier d'une meilleure protection sanitaire. Interview.

La dose unique du laboratoire Johnson&Johnson est celle qui attire le plus: 668 personnes de plus de 18 ans sont inscrites sur la liste de volontaires, tandis que 113 autres ont demandé à recevoir le vaccin d'AstraZeneca, indique ce mercredi le ministère de la Santé. Un succès qui ne date pas d'hier puisqu'une semaine après son lancement le 12 juin dernier, 12.400 résidents s'étaient portés volontaires. 

Si les inscriptions pour le Vaxzevria avaient dépassé les 100.000 volontaires, l'engouement pour le sérum du laboratoire suédo-britannique semble s'être tari. Il faut dire que la liste pour se voir injecter ces deux doses est réservée aux volontaires de 30 à 54 ans au Grand-Duché, là où celle pour le Janssen est ouverte à tous les adultes. 


TC,Corona-Impfzentrum Victor Hugo Halle. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
La vaccination des frontaliers jugée «réaliste»
Alors que le Luxembourg vient d'entamer la dernière phase de son plan qui prévoit que les résidents âgés de 18 ans soient invités à recevoir une injection début juillet, la possibilité d'élargir la campagne aux travailleurs allemands, belges et français se dessine.

Quoi qu'il en soit, les chiffres du ministère de la Santé démontrent que l'intérêt des résidents pour la vaccination ne faiblit pas, encouragé par l'assouplissement des mesures sanitaires et l'entrée en vigueur du CovidCheck. A ce jour, 259.247 personnes présentent un schéma vaccinal complet au Luxembourg. L'ouverture de la vaccination aux 12-15 ans rencontre également un franc succès. Si toutes les invitations n'ont pas encore été envoyées, 10.400 rendez-vous ont déjà été pris cette semaine, selon les autorités sanitaires.

Avec la hausse des cas du variant Delta au Luxembourg et l'apparition de sa propre mutation Delta Plus, la vaccination reste «le seul moyen de venir à bout de l'épidémie», assure le Dr Thérèse Staub, présidente du conseil supérieur des maladies infectieuses. 


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Face aux mutations du covid-19, le Dr Thérèse Staub, présidente du conseil supérieur des maladies infectieuses, estime que la population résidente devra repasser par la case centre de vaccination après la rentrée pour bénéficier d'une meilleure protection sanitaire. Interview.
Ouverte depuis samedi dernier, la liste destinée à recenser les résidents de plus de 18 ans désireux de se voir injecter le vaccin à dose unique du laboratoire Johnson&Johnson se remplit vite. Contrairement à celle pour l'AstraZeneca, jugée moins attractive.
Kimberly Leonard, deputy director for narcotic enforcement, assigned to the New York State Department of Health, oversees the safe handling and storage of the first doses of the Johnson and Johnson vaccine in support of state efforts to provide mass COVID-19 vaccinations administered by the New York State Department of Health, at the Javits Convention Center in Manhattan, New York, March 03, 2021. 

The National Guard has hundreds of Guardsmen and women deployed to the vaccination site to support staffing for the site. The New York State Department of Health conducts vaccination efforts for essential workers and members of the community over age 65 beginning January 13, 2021. Eligible members of the public, 18 and over, can register for a vaccine appointment through the Department of Health website: https://www1.nyc.gov/site/doh/covid/covid-19-vaccines.page. (U.S. Air National Guard photo by Maj. Michael O’Hagan)
Ce choix ne devrait toutefois pas se concrétiser immédiatement par l'envoi d'invitations aux adolescents. Ces derniers devront certainement patienter jusqu'à la mi-juillet avant de recevoir leur première injection.
La ministre de la Santé s'est félicitée mercredi de l'amélioration de la situation sanitaire, due selon elle à la vaccination. Mais les retards de livraison d'AstraZeneca et Johnson & Johnson pourraient freiner ce progrès.
Politik, Covid-Situation, Paulette Lenert und Dr. Jean-Claude Schmit Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Quelques heures après l'ouverture du portail destiné aux 30-54 ans désireux d'être vaccinés plus rapidement que le phasage prévu, plusieurs dizaines de milliers de résidents ont souhaité s'inscrire. Mais seuls 15.000 formulaires ont officiellement été enregistrés, indique jeudi le ministère d'Etat.
Lokales, Impfzentrum Esch Belval, maison des matériaux, Gebäude Nord Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony