Changer d'édition

Le virus s'invite bien en soirées
Luxembourg 3 min. 07.07.2021
Pandémie au Luxembourg

Le virus s'invite bien en soirées

Les 25-29 ans représentent aujourd'hui un quart des infections actives connues au Grand-Duché.
Pandémie au Luxembourg

Le virus s'invite bien en soirées

Les 25-29 ans représentent aujourd'hui un quart des infections actives connues au Grand-Duché.
Luxembourg 3 min. 07.07.2021
Pandémie au Luxembourg

Le virus s'invite bien en soirées

La reprise de la vie nocturne au Luxembourg s'avère être l'une des raisons de la remontée du nombre d'infections au coronavirus. Le ministère de la Santé le reconnait, chiffres en mains.

(pj avec Teddy Jans) - Un accès aux bars et restaurants facilité, quelques belles soirées d'été à partager entre amis et parents, les discothèques qui rouvrent leur piste aux noctambules, moins de vigilance et... le covid-19 en profite pour s'inviter à nouveau dans le quotidien luxembourgeois. Et le tracing des cas contacts démontre cette origine des nouvelles contaminations dont le rebond est avéré maintenant depuis quelques jours.


«L'AstraZeneca est moins efficace contre les variants»
Alors que le Premier ministre se trouve toujours hospitalisé dans un état présenté comme «sérieux mais stable», la Dr Thérèse Staub, présidente du conseil supérieur des maladies infectieuses fait le point sur l'état des connaissances liées à cette infection.

Ainsi, le ministère de la Santé a-t-il révélé une statistique qui pousserait presque à reprendre goût au confinement. Dans 307 situations, les personnes contactées ont reconnu qu'elles avaient bien participé à des festivités le 22 juin (dans le cadre de la fête nationale notamment) et divers regroupements dans les jours suivants. 

Et la plupart des sondés reconnaissent que si le virus les avait infectés à ces occasions, c'et notamment parce que les règles sanitaires n'y avaient guère été respectées... Masques et distanciations passant à la trappe. Le retour à la ''normalité'' n'aurait ainsi pas que du bon.

Dans le cadre du contact tracing, 245 personnes ont estimé avoir pu être mises en contact avec le virus dans un restaurant. 29 établissements de Luxembourg auraient ainsi offert leur cadre à la transmission du covid d'un convive à l'autre. Des clusters identifiés dont l'un, à lui seul, aurait été à la source d'au moins 63 infections... 

D'après les investigations du ministère, 205 autres infectés se trouvaient dans des bars ou des lieux publics à la veille de la fête nationale ou les jours suivants. Il s'agit principalement de jeunes adultes, entre 18 et 40 ans. D'ailleurs ce 22 juin et le weekend suivant semblent avoir été le terrain propice à la diffusion d'un virus qui, variant Delta oblige, s'avère de plus en plus facilement transmissible

Douze employés positifs

C'est d'ailleurs visiblement dans cette même fenêtre de temps que le Premier ministre luxembourgeois, lui-même, aurait été contaminé. Testé positif le 27 juin et hospitalisé depuis le 4 juillet dernier, Xavier Bettel aurait ainsi été touché par le virus à l'occasion d'une sortie en boite de nuit, dans la capitale. 


Luxtimes,Xavier Bettel bekommt Coronaimpfung.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Bettel et «la piqûre de rappel du principe de réalité»
Le maintien de l'hospitalisation du Premier ministre constitue un événement aux multiples conséquences, selon le politologue Philippe Poirier. Ce dernier y voit notamment le fait que certains ont oublié que la pandémie pouvait encore avoir «de vrais effets» au Luxembourg.

Il va de soi que, fortes de ces informations, les autorités ont réagi. Notamment en organisant des contrôles dans les restaurants signalés. Douze employés y ont été testés positifs et donc immédiatement placés à l'isolement. De plus, le ministère a décidé de multiplier l'envoi d'invitation à des tests PCR gratuits pour les résidents âgés de 18 à 40 ans. 

Mais au-delà de ces mesures ponctuelles, la populaire ministre de la Santé avertit déjà que cette reprise des contaminations ne pourrait qu'influencer les prochaines décisions sur la façon de prolonger, alourdir ou modifier les dispositifs d'une énième version de la loi covid. Avec ou sans Premier ministre en présentiel, le conseil de gouvernement prévu cette fin de semaine devrait ainsi revoir la ligne de conduite qui s'appliquera pour le début des vacances. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Face aux mutations du covid-19, le Dr Thérèse Staub, présidente du conseil supérieur des maladies infectieuses, estime que la population résidente devra repasser par la case centre de vaccination après la rentrée pour bénéficier d'une meilleure protection sanitaire. Interview.
Désormais, des équipes mobiles iront à la rencontre des personnes volontaires pour un test covid. Première opération du genre : mercredi 7 juillet, à la galerie commerciale City Concorde.
Lokales, Politik,  Corona Virus Covid-19, Large Scale  Testing, Corona Test, Teststation Hollerich, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Le sous-variant est soupçonné d'être plus résistant aux anticorps que les autres mutations du covid. Si l'OMS se veut rassurante sur sa contagiosité, ce nouveau variant a été détecté dans onze pays et pourrait signer la fin des assouplissements sanitaires.
Une liste d'attente sera ouverte tout spécialement à l'intention des salariés issus de France, Belgique ou Allemagne. Le tout étant qu'un maximum de personnes, présentes sur le territoire national, soient les mieux immunisées possible.