Changer d'édition

Le recours aux passe-droits pour être mieux soigné
Luxembourg 3 min. 15.06.2021
Pandémie au Luxembourg

Le recours aux passe-droits pour être mieux soigné

Selon l'étude, la majorité des résidents ont obtenu de meilleurs soins en faisant jouer leurs relations au cours de l'année écoulée.
Pandémie au Luxembourg

Le recours aux passe-droits pour être mieux soigné

Selon l'étude, la majorité des résidents ont obtenu de meilleurs soins en faisant jouer leurs relations au cours de l'année écoulée.
Photo: AFP
Luxembourg 3 min. 15.06.2021
Pandémie au Luxembourg

Le recours aux passe-droits pour être mieux soigné

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
L'ONG Transparency International indique ce mardi qu'un résident sur quatre a utilisé ses connexions personnelles pour obtenir une faveur des services de l'Etat en 2020. Parmi eux, plus d'un quart l'ont fait pour obtenir de meilleurs soins.

Souvent associé à des multinationales ou des Etats, la corruption se pratique aussi dans des strates plus modestes de la société. Jouer de ses relations permet d'obtenir des passe-droits administratifs, ou de recevoir plus vite de meilleurs soins. C'est en tout cas ce que relève l'ONG Transparency International dans son dernier Baromètre mondial de la corruption. Publié ce mardi, le rapport révèle que 39% des résidents ont obtenu des passe-droits grâce à leurs relations personnelles en 2020. 

Ainsi, si seuls 19% des résidents pensent que le covid a aggravé la corruption au sein du Grand-Duché, quatre sur dix reconnaissent y avoir eux-mêmes eu recours, de façon plus ou moins poussée. Le rapport indique en effet que 2% des résidents ont admis avoir versé des pots-de-vin pour obtenir des privilèges de la part des services publics. Un taux qui reste minoritaire, notamment par rapport à la moyenne européenne (7%) ou à celle des autres pays de la Grande Région. Le taux atteint en effet les 10% en Belgique, contre 5% en France et de 3% en Allemagne.

Et si la majorité des résidents a simplement fait marcher ses relations sans rien payer en retour, le rapport indique que 28% d'entre eux l'ont fait pour accéder à «de meilleurs soins». Sans pouvoir entrer dans le détail, l'ONG assure qu'en cette période de pandémie, l'accès privilégié aux services de santé a probablement permis à certains «d'accéder plus vite à la vaccination». 

 Il faut dire que les listes complémentaires, permettant de recevoir des doses résiduelles ou d'AstraZeneca sur la base du volontariat, ont été mises en place au mois d'avril 2021, limitant auparavant la vaccination aux phases décidées en amont par le gouvernement. De quoi pousser certains à outrepasser leurs droits. Au Luxembourg, cette pratique s'est concrétisée au travers d'au moins trois affaires, à savoir cinq vaccination indues au sein des hôpitaux Robert-Schuman, la vaccination d'Henri Grethen président des Hospices civils de Luxembourg-Ville, ou encore les suspicions d'irrégularités dans la campagne interne du Centre hospitalier du nord.

Une pratique «presque aussi dommageable que de payer des pots-de-vin», selon la présidente de Transparency International, Delia Ferreira Rubio, puisque «des vies peuvent être perdues» lorsque ces individus reçoivent un vaccin «avant celles qui ont des besoins plus urgents». A noter que 29% des résidents ont également utilisé leurs contacts pour obtenir des privilèges dans le secteur de l'éducation, 27% pour obtenir des papiers d'identité et 20% pour avoir des faveurs de la police.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le groupe hospitalier a révélé, jeudi, deux nouveaux cas de personnes ayant bénéficié d'une vaccination anti-covid en dehors du cadre fixé par le ministère de la Santé. Le directeur général des HRS, Claude Schummer, pourrait faire les frais de ce faux pas.
Dr Claude Schummer, Generalsekretär der AMMD (Association des médecins et médecins-dentistes) (Foto: Alain Piron)
Pour l'institution de santé, l'ancien ministre Henri Grethen a bien bénéficié d'une «vaccination précoce». Mais la direction entend faire savoir que son intention n'était en aucun cas de «priver ni les résidents ni d'autres de leur droit à la vaccination».
A medical worker fills a syringe from a vial of the British-Swedish AstraZeneca/Oxford vaccine during a vaccination campaign on March 9, 2021 at the National Museum of Science and Technology Leonardo Da Vinci, which is currently hosting the anti-Covid vaccination campaign with Multimedica in Milan. (Photo by Miguel MEDINA / AFP)
Le conseil d'administration du Centre hospitalier du nord annonce lundi avoir déposé plainte contre X après les déclarations de Paulette Lenert évoquant, ce week-end, des «rumeurs» quant à de mauvaises utilisations des vaccins dans les hôpitaux du pays.
A medical worker prepares a dose of the Covid-19 vaccine in a makeshift-vaccination center at Tiranaís main soccer stadium on January 11, 2021. - Albanian PM said Albania had received the first 975 doses of Covid 19 by an undisclosed EU country, and that the first doses will go to frontline health workers in Covid hospitals. He took the first jab himself to show vaccine-sceptics that it was safe and advisable to get vaccinated. (Photo by Gent SHKULLAKU / AFP)
Pratique discrète, mais pas forcément si rare au Grand-Duché, l'échange de cadeaux contre services pénalise l'activité économique selon 41% des patrons sondés par la Commission européenne.
Les Etats membres de l'UE ne sont pas parvenus à s'entendre jeudi sur une directive européenne visant à obliger les multinationales à rendre publiques «pays par pays» leurs données comptables et fiscales, au grand dam des ONG exigeant davantage d'ouverture.
European Union flags in front of the Berlaymont building in Brussels, Belgium