Changer d'édition

La crise covid dope le taux d'absentéisme
Luxembourg 2 min. 09.06.2021
Pandémie au Luxembourg

La crise covid dope le taux d'absentéisme

C'est essentiellement pour être présent au côté de leur enfant privé d'école que les salariés ont été absents de leur travail en 2020.
Pandémie au Luxembourg

La crise covid dope le taux d'absentéisme

C'est essentiellement pour être présent au côté de leur enfant privé d'école que les salariés ont été absents de leur travail en 2020.
Luxembourg 2 min. 09.06.2021
Pandémie au Luxembourg

La crise covid dope le taux d'absentéisme

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
A année exceptionnelle, constat inédit. De 2019 à 2020, le nombre de certificats d'incapacité de travail saisis par la Caisse nationale de santé luxembourgeoise a bondi de 40%. La cause principale étant la multiplication des prises de congé pour raisons familiales.

2020 n'aura pas seulement été l'année du télétravail. Elle aura été aussi l'année de l'absentéisme... Mais dans les deux cas, la source du changement a un même nom : covid-19 bien sûr. Ainsi, rien que pour le nombre de certificats d'incapacité de travail (CIT) enregistrés en douze mois, la Caisse nationale de santé est passée à 1,16 million de dossiers traités... Un record certes, mais qui ne saurait suffire à mesurer à lui seul l'ampleur réelle des carences de personnel connues par les entreprises l'an passé.

Ainsi, le ministre de la Sécurité sociale est formel : en tenant également compte des arrêts de moins de 3 jours (ne nécessitant pas forcément de CIT), il est possible d'estimer que l'absentéisme a progressé de 39% en un an. Avec un taux global passant, de 2019 à 2020, de 5 à 7% des salariés non présents à leur poste. Une augmentation qui, de l'avis même de Romain Schneider est «révélatrice de l'impact qu'à eu la crise sanitaire».

A analyser les chiffres, le ministre Romain Schneider  a pu constater que c'est le recours au congé pour raisons familiales (CRF) qui a été sollicité de manière inhabituelle. Père ou mère ayant la possibilité de rester à la maison pour accompagner leur enfant privé d'école -pour cause de cours à distance obligatoire, classe en alternance, mesures d'isolement sanitaire ou autre infection-, le CRF a été bien plus employé qu'à l'accoutumée. Une hausse même de 1.759% d'une année à l'autre. 


Plinpling
Moins d'arrêts mais des absences plus longues
La crise covid a bouleversé les modes de travail et vu se multiplier les possibilités de se mettre en retrait de son activité (infection, congé pour raison familiale, quarantaine). Mais ce n'est pas pour autant que les salariés ont déserté leur poste. Au contraire.

Ainsi, en 2020, 66.687 adultes ont usé de leur droit pour bénéficier du congé pour raisons familiales, dont près de 42.000 à l'heure du premier lockdown de mars. Et la crise ayant connu de nombreux rebondissements, c'est aussi la forme de congé qui a mobilisé le plus de temps. Les parents ont ainsi pu s'éclipser en moyenne 30 jours de leur travail pour s'occuper de leur progéniture.

Il va de soi que le seul congé pour raisons familiales ne suffit à lui seul à former le taux d'absentéisme global du pays. Dans le même temps, l'administration a aussi vu augmenter le nombre d'arrêts maladie (pas seulement en lien avec des contaminations). A cela il convient d'ajouter légèrement plus de dispenses de travail également accordées pour des femmes enceintes (bénéficiant un temps du statut de personnes vulnérables).

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Avec un déficit estimé à douze millions d'euros en 2020, la Caisse nationale de santé met fin à sa période excédentaire. Une situation qui n'empêche pas le gouvernement d'annoncer la mise en place d'un meilleur remboursement pour les soins dentaires.
IPO , Mondorf les Bains , Reunion Quadripartite , Schneider , Lenert , Gramegna vlnr Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Non, en dehors des horaires de travail, un salarié n'a pas à suivre ses dossiers, répondre au téléphone ou lire ses mails. Le Conseil économique et social vient de soumettre une proposition qui devrait vite être intégrée au Code du travail luxembourgeois.
TOPSHOT - Visitors walk at the Mobile World Congress (MWC) in Barcelona on February 25, 2019. - Phone makers will focus on foldable screens and the introduction of blazing fast 5G wireless networks at the world's biggest mobile fair starting February 25 in Spain as they try to reverse a decline in sales of smartphones. (Photo by GABRIEL BOUYS / AFP)
Alors qu'elle lance une campagne de sensibilisation sur la santé au travail, la Chambre des salariés appuie aussi là où ça fait mal : le manque cruel de moyens pour prévenir le risque de maladie professionnelle au Grand-Duché.
Sécurité au travail
La crise covid a bouleversé les modes de travail et vu se multiplier les possibilités de se mettre en retrait de son activité (infection, congé pour raison familiale, quarantaine). Mais ce n'est pas pour autant que les salariés ont déserté leur poste. Au contraire.
Plinpling
Si le nombre de salariés non présents à leur poste en raison de maladies est resté stable entre 2018 et 2019, le phénomène a connu un pic inédit en mars 2020, selon les données du ministère de la Sécurité sociale présentées vendredi. Et ce, avant un retour à la normale en mai et juin.