Changer d'édition

Ce que prévoit la nouvelle version de la loi covid
Luxembourg 3 min. 14.09.2021
Pandémie au Luxembourg

Ce que prévoit la nouvelle version de la loi covid

Défendue à la Chambre par Mars Di Bartomoleo (LSAP), président de la commission Santé, la nouvelle loi covid reste en vigueur jusqu'au 18 octobre prochain.
Pandémie au Luxembourg

Ce que prévoit la nouvelle version de la loi covid

Défendue à la Chambre par Mars Di Bartomoleo (LSAP), président de la commission Santé, la nouvelle loi covid reste en vigueur jusqu'au 18 octobre prochain.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 3 min. 14.09.2021
Pandémie au Luxembourg

Ce que prévoit la nouvelle version de la loi covid

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Adopté ce mardi à la Chambre avec les voix de 54 députés, le texte qui entrera en vigueur à compter de mercredi se révèle surtout être une prolongation des mesures déjà en vigueur. Seules les conditions d'accès aux établissements de soins ont été durcies.

L'entrée en vigueur, mercredi, de la nouvelle version de la loi covid ne bouleversera pas les habitudes au Luxembourg. Conformément aux envies de «statu quo» défendu début septembre par le gouvernement, les règles sanitaires applicables jusqu'au 18 octobre prochain s'inscrivent dans la continuité des mesures appliquées depuis plusieurs mois. Voire depuis plus d'un an dans certains cas. 


Politik, briefing Lenert/Bettel, Xavier Bettel, Paulette Lenert Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Vaccination gratuite vs Test PCR payant
Quitte à facturer maintenant le dépistage PCR payant, le gouvernement veut voir encore progresser le nombre de citoyens vaccinés contre le coronavirus. Histoire de gagner la course contre-la-montre face au virus.

Le maintien du port du masque obligatoire dans les transports publics, le régime CovidCheck pour les événements publics et privés ou bien encore la limitation à dix personnes à la même table en terrasse ou à quatre personnes à l'intérieur avec respect des gestes barrières au sein du secteur Horeca restent donc de vigueur pour tous. Que les résidents ou les frontaliers actifs au Grand-Duché soient vaccinés ou non, conformément à la philosophie adoptée depuis le début de la pandémie.

Mais face à «une augmentation lente mais progressive du virus», le législateur entend accélérer encore le rythme de la vaccination. Raison pour laquelle la nouvelle loi introduit «quelques modifications ponctuelles» vouées à «réduire le risque de transmission du virus et permet une certaine 'normalisation' de la vie sociale et économique». Car si trois quarts des résidents ont d'ores et déjà reçu deux doses, les experts de la direction de la Santé ambitionnent d'atteindre prochainement le seuil de 85% de personnes entièrement vaccinées. 

Pour ce faire, la nouvelle loi prévoit de «parfaire le cordon sanitaire» en renforçant notamment les conditions d'accès aux hôpitaux  en imposant le régime CovidCheck «à tous les visiteurs susceptibles d’avoir un contact étroit avec les patients, y compris ceux qui se rendent dans un établissement hospitalier pour une consultation, des soins, des traitements ou des examens médicaux, ainsi qu’aux accompagnateurs». Même approche en ce qui concerne le milieu scolaire où la détection d'au moins un cas positif entraîne l'obligation pour les élèves et les enseignants de la classe de porter un masque pendant sept jours «après le dernier jour de présence de la personne infectée».

Deux mesures qui avaient fait l'objet de remarques de la part du Conseil d'Etat, dont une opposition formelle. Résultat: le texte avait dû être amendé par les membres de la commission de la Santé pour rendre le texte conforme aux attentes des Sages. La nouvelle loi a été adoptée ce mardi avec 54 voix, soit les votes des députés de la majorité DP-LSAP-Déi Gréng, mais aussi du CSV et des Piraten. Les quatre élus ADR ont voté contre ; les deux déi Lénk se sont abstenues.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Annoncée début septembre par le Premier ministre afin d'accélérer encore la couverture vaccinale de la population face au variant Delta, la mesure ne convainc pas la commission consultative des droits de l'homme qui pointe du doigt une stratégie qui risque de «scinder la société».
Illustration,  large scale testing, neue Herangehensweise, nouvelle formule, Tesz-Zenter, Covid-19, Corona, Test Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Dans un avis rendu mardi, la Haute autorité a émis deux oppositions formelles au texte qui doit entrer en vigueur le 15 septembre prochain. Des changements «conformes aux demandes» des Sages ont été adoptés, assure mercredi le président de la commission Santé.
Lokales, Schoulrentrée Ribeschpont Besuch Claude Meisch, Maske, Maskenpflicht, Schule, Covid-19, Corona, Grundschule, Fondamental, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Quitte à facturer maintenant le dépistage PCR payant, le gouvernement veut voir encore progresser le nombre de citoyens vaccinés contre le coronavirus. Histoire de gagner la course contre-la-montre face au virus.
Politik, briefing Lenert/Bettel, Xavier Bettel, Paulette Lenert Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
La nouvelle version de la loi covid qui entrera en vigueur vendredi a reçu le soutien non seulement des élus de la majorité DP-LSAP-Déi Gréng mais aussi d'une grande partie de l'opposition puisque seul l'ADR a voté contre, jeudi. déi Lénk s'est abstenu.
Politik, Chambre des Députés - Débat Budget, Pierre Gramegna. Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Face à la hausse du nombre des nouvelles infections, de nouvelles restrictions sont envisagées pour tenter de juguler l'arrivée d'une potentielle deuxième vague. Notamment pour éviter les rassemblements devant les cafés ou certaines fêtes privées. A l'inverse, la nouvelle loi covid-19 prévoit l'ouverture de certaines foires et salons.
Wirtschaft, Wiedereröffnung Terrassen und Restaurants, Luxemburg, Covid-19, Corona, Horesca, Foto:Lex Kleren/Luxemburger Wort