Changer d'édition

265 cas d'infection covid malgré la vaccination
Luxembourg 2 min. 15.07.2021
Pandémie au Luxembourg

265 cas d'infection covid malgré la vaccination

Actuellement, 279.242 personnes disposent d'un schéma vaccinal complet au Grand-Duché.
Pandémie au Luxembourg

265 cas d'infection covid malgré la vaccination

Actuellement, 279.242 personnes disposent d'un schéma vaccinal complet au Grand-Duché.
Photo : dpa
Luxembourg 2 min. 15.07.2021
Pandémie au Luxembourg

265 cas d'infection covid malgré la vaccination

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le ministère de la Santé estime à 0,15% le ratio des personnes disposant d'un schéma vaccinal complet qui ont pu être à nouveau contaminées par le covid au Luxembourg.

La récente hospitalisation du Premier ministre luxembourgeois est venue rappeler qu'une seule vaccination n'était pas le bouclier parfait face au risque de contamination covid. Mais pas plus qu'un schéma vaccinal complet en fait. Ainsi, le risque de déclencher une «infection de percée» existe aussi pour les personnes ayant reçu, selon les cas, une dose unique (Johnson ou en cas de contamination préalable) ou les deux doses préconisées généralement. Au Grand-Duché, depuis le lancement de la campagne vaccinale fin décembre, cette situation s'est présentée. Rarement toutefois.


Un médecin opposé au vaccin anti-covid interdit d'exercer
Le conseil de discipline du Collège médical a condamné mercredi le Dr Benoît Ochs pour avoir enfreint le code de déontologie. Le généraliste prescrivait notamment des dispenses de port de masque et qualifiait la vaccination des enfants contre le virus «d'infanticide».

Paulette Lenert (LSAP) a détaillé, mercredi, le nombre de sujets qui, même avec une immunité renforcée par le vaccin, ont été sujets à une attaque du virus : «Au 6 juillet, parmi les 185.827 résidents luxembourgeois totalement immunisés, 265 cas d'infections de percée ont pu être identifiés». Et la ministre de la Santé d'immédiatement dégonfler le problème : «Cela signifie que seulement 0,15% des personnes considérées comme totalement immunisées ont été infectées».

C'est essentiellement depuis le mois de mars 2021 que les autorités sanitaires ont pu constater ce phénomène. Ainsi, entre le troisième et le septième mois de l'année, 258 signalements ont été remontés (sur un total de 17.099 nouveaux covid+ au pays). Le ratio passant donc sur cette période à 1,5%. 

Au député Marc Hansen (Déi Gréng) qui l'interpellait sur cette préoccupation, Paulette Lenert a signalé que les cas d'infections de percée concernaient davantage les catégories âgées. Celles qui, soit dit au passage, semblent nettement moins affectées par la reprise des infections désormais. Ainsi, le ministère de la Santé se base-t-il sur la relative jeunesse de la population au Grand-Duché pour expliquer le moindre taux d'infection de percée au Luxembourg en comparaison à la situation rencontrée, notamment dans les Etats voisins comme la Belgique.

En juin, par exemple, les services de santé belges indiquaient un taux double par rapport à celui constaté au Grand-Duché : 0,32% des personnes au schéma complet. 

Actuellement, au Luxembourg, 626.289 doses de vaccins ont été administrées. Et 279.242 personnes présentent un schéma vaccinal complet.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

A l'étude depuis le mois de mai, la possibilité d'injecter deux vaccins différents à un même patient deviendra réalité à compter de vendredi, indique Paulette Lenert. La ministre de la Santé mise notamment sur cette mesure pour renforcer les effets de la vaccination face aux variants.
Used vaccine vials that contained (L-R) Pfizer-BioNTech, Moderna and AstraZeneca Covid-19 vaccines are pictured at the Skane University Hospital vaccination centre in Malmo, Sweden, on February 17, 2021. (Photo by Johan NILSSON / TT NEWS AGENCY / AFP) / Sweden OUT
Les listes d'attente pour se faire injecter les vaccins de Johnson&Johnson ou AstraZeneca ne désemplissent pas au Grand-Duché: 781 nouvelles personnes y sont inscrites, indique ce mercredi le ministère de la Santé.
Alors que le Premier ministre se trouve toujours hospitalisé dans un état présenté comme «sérieux mais stable», la Dr Thérèse Staub, présidente du conseil supérieur des maladies infectieuses fait le point sur l'état des connaissances liées à cette infection.
Une liste d'attente sera ouverte tout spécialement à l'intention des salariés issus de France, Belgique ou Allemagne. Le tout étant qu'un maximum de personnes, présentes sur le territoire national, soient les mieux immunisées possible.
La ministre de la Santé reconnaît que quelques centaines de personnes ont été infectées par le covid-19 après avoir reçu la première ou la seconde injection. Des cas étudiés mais pas si étonnants.
A medical worker administer the Jansen (Johnson and Johnson) Covid-19 vaccine to the public at a FEMA run mobile Covid-19 Vaccination clinic at Biddeford High School in Bidderford, Maine on April 26, 2021. - The clinic is jointly run by FEMA and the state of Maine with the help of other federal agencies and the Maine National Guard. The United States has resumed vaccinations with the Johnson & Johnson shot, the third authorised injection, after a brief pause over links to a rare form of clotting. (Photo by Joseph Prezioso / AFP)