Changer d'édition

«Oui, cette guerre a changé le visage du monde»
Luxembourg 8 08.05.2015 Cet article est archivé
70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre Mondiale

«Oui, cette guerre a changé le visage du monde»

Luxembourg 8 08.05.2015 Cet article est archivé
70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre Mondiale

«Oui, cette guerre a changé le visage du monde»

La commémoration du 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre Mondiale s'est déroulée ce vendredi en souvenir des 5.700 Luxembourgeois morts pour leur patrie.

La commémoration du 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre Mondiale s'est déroulée ce vendredi en souvenir des 5.700 Luxembourgeois morts pour leur patrie.

Elle s'est déroulée au "Kanounenhiwel", le monument national de la solidarité,  en présence du Grand-Duc et de la Grande-Duchesse, du Premier ministre, Xavier Bettel, de membres du gouvernement et de diplomates.

Mais aussi de représentants de mouvements patriotiques, de comités et associations des enrôlés de force, de la Résistance et d'anciens combattants. 

Xavier Bettel a rendu hommage aux résistants et a rappelé à quel point cette guerre a changé le visage du monde: «Cette guerre a changé le visage du monde. Le Luxembourg et ses habitants ont aussi beaucoup souffert».

Le Premier ministre a de plus insisté sur la nécessité du travail de mémoire: «Nous devons nous confronter à notre passé et en tirer toutes les leçons».


Sur le même sujet

La Seconde Guerre mondiale a pris fin il y a près de 75 ans. Ce dimanche, le Luxembourg a rendu hommage aux victimes de cette guerre et à la lutte du peuple luxembourgeois pendant l'occupation.
Voilà quarante ans que les Amis des Musées d'Art et d'Histoire Luxembourg contribuent au rayonnement du patrimoine culturel luxembourgeois et de ses musées. Un anniversaire célébré comme il se doit en présence du couple grand-ducal héritier, Stéphanie et Guillaume, et du Premier ministre, Xavier Bettel.
Le Premier ministre, Xavier Bettel, est revenu vendredi sur l'affaire Luxembourg Leaks à l'issue du Conseil de gouvernement. Il rappelle que le tax ruling est une pratique tout à fait légale et se refuse clairement à montrer qui que ce soit du doigt.