Changer d'édition

Orpea va obtenir son agrément au Luxembourg
Luxembourg 2 min. 02.11.2022
Malgré le scandale en France

Orpea va obtenir son agrément au Luxembourg

Corinne Cahen: «Nous sommes un pays démocratique et celui qui respecte nos lois est libre de s’y établir.»
Malgré le scandale en France

Orpea va obtenir son agrément au Luxembourg

Corinne Cahen: «Nous sommes un pays démocratique et celui qui respecte nos lois est libre de s’y établir.»
Photo: DR
Luxembourg 2 min. 02.11.2022
Malgré le scandale en France

Orpea va obtenir son agrément au Luxembourg

Orpea devrait recevoir cette semaine la lettre du ministère de la Famille annonçant l’obtention d’un agrément provisoire pour son projet de résidence pour personnes âgées à Luxembourg-Merl.

A nouveau dans l’actualité française ces derniers jours pour son placement sous protection judiciaire pour renégocier sa dette, le groupe Orpea va vraisemblablement obtenir son agrément provisoire au Grand-Duché. Le ministère de la Famille doit envoyer cette semaine la lettre annonçant l’obtention d’un agrément provisoire pour son projet de résidence pour personnes âgées à Luxembourg-Merl, rapportent nos confrères de Paperjam.


Orpea sous protection judiciaire pour renégocier sa dette
Le développement international et immobilier d'Orpea a plongé l'entreprise dans une dette abyssale, la forçant à entamer une procédure amiable de conciliation afin de renégocier cette dette.

Une nouvelle qui survient en dépit du désaccord d'une partie de la classe politique sur le sujet et d'une franche levée de boucliers de l'OGBL suite au scandale suscité côté français après la mort d'une pensionnaire d'Ehpad. La ministre de la Famille Corinne Cahen (DP) en charge du dossier a déclaré à nos confrères qu'elle a «demandé toutes les garanties possibles et imaginables» au groupe français.

«Nous sommes un pays démocratique et celui qui respecte nos lois est libre de s’y établir. Mais j’ai prévenu les responsables d’Orpea au Luxembourg que tous les projecteurs étaient braqués sur eux, qu’ils étaient attendus au tournant.»

Pour rappel, la demande d’agrément d'Orpea était parvenue fin janvier au ministère de Corinne Cahen, alors même que le scandale éclaboussait ses dirigeants suite aux révélations faites dans le livre «Les Fossoyeurs» du journaliste Victor Castanet.

Des garanties obtenues mais des contrôles non exclus

Raison pour laquelle la ministre avait demandé à obtenir le plus de «garanties possible pour leur donner l’agrément». Si ces dernières semblent avoir été apportées, le ministère informe néanmoins qu'à l'instar de toutes les maisons de soin du pays, Orpea aura deux contrôles par an: un par le ministère de la Famille, l'autre par le ministère de la Sécurité Sociale.


Pour la ministre, la vaccination reste indispensable «pour se protéger et protéger les autres». Et s'il n'est pas possible de l'imposer, pour elle, une discussion doit néanmoins avoir lieu.
Corinne Cahen demande des explications à Orpea
La ministre de la Famille et de l’Intégration a envoyé une lettre à ORPEA Luxembourg Exploitations SARL, réclamant un complément d'informations dans le cadre de sa demande d’agrément pour exploiter une maison de repos à Luxembourg-Merl.

Et Corinne Cahen est catégorique, les autorités interviendront «aussi de manière inopinée après des réclamations ou des signalements». «Ça n’arrive pas souvent, mais c’est déjà arrivé dans le pays. Et je trouve que cela se sent quand il y a un problème dans une résidence: l’écho revient, comme dit une expression luxembourgeoise.» 

Deux nominations déjà annoncées

Si l'affaire est encore en cours, deux nominations ont par ailleurs déjà été communiquées pour la structure qui devrait se nommer «Récital». Stéphanie Rondoz est donc désignée directrice et Gérald Vanhove, chef cuisinier.

La structure Récital comprendra à la fois une résidence-services de 23 appartements, sans oublier une maison de repos et de soins de 123 lits. Quant à la date d’ouverture, elle n’est pas encore connue, mais devrait selon toute vraisemblance avoir lieu avant la fin de l'année 2022.  

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le feu vert du gouvernement à l'agrément provisoire pour Orpea, au coeur d'un vaste scandale, indigne le syndicat. Celui-ci s'oppose à l'ouverture des résidences pour personnes âgées.
(FILES) This file photo taken on February 10, 2022 shows the logo of an Orpea retirement home, which reads as "Orpea, Life goes on with us" in Reze outside Nantes, western France. - The state is filing a complaint against the Orpea group of private nursing homes and will demand the reimbursement of public funds presumed to have been diverted from their intended purpose, the minister in charge of autonomy, Brigitte Bourguignon, announced on March 26, 2022 on France Inter, the day after the government received reports from administrative inspectorates. (Photo by LOIC VENANCE / AFP)
La ministre de la Famille et de l’Intégration a envoyé une lettre à ORPEA Luxembourg Exploitations SARL, réclamant un complément d'informations dans le cadre de sa demande d’agrément pour exploiter une maison de repos à Luxembourg-Merl.
Pour la ministre, la vaccination reste indispensable «pour se protéger et protéger les autres». Et s'il n'est pas possible de l'imposer, pour elle, une discussion doit néanmoins avoir lieu.
Dans un communiqué ce lundi, le syndicat se prononce fermement contre l'implantation du groupe Orpea au Grand-Duché. Le géant français des maisons de retraite est accusé de manquements graves dans la prise en charge de ses résidents.
(FILES) This file photo taken on February 10, 2022 shows the logo of an Orpea retirement home which reads as "Orpea, Life goes on with us", in Nantes, western France. - A preliminary investigation into "insider trading" has been opened to examine the resale of shares by the former CEO of the Orpea group before the publication of a scandalous book on abuse in retirement homes, the national financial prosecutor's office said on February 14, 2022. (Photo by LOIC VENANCE / AFP)
La situation dans les maisons de retraite et de soins est sous contrôle estime ce jeudi Corinne Cahen (DP). La ministre de la Famille et de l'Intégration a toutefois révélé que 99 cas de covid-19 étaient recensés dans ces établissements.
A French first aid worker from the Protection Civile Paris Seine, wearing personal protection equipment (PPE) puts an oxygen mask on the face of a man suspected of being infected with the novel coronavirus at his home in Paris on April 8, 2020 on the twenty-third day of a lockdown in France to stop the spread of the COVID-19. - France has been on lockdown since March 17 in a bid to limit the contagion caused by the novel coronavirus. (Photo by Lucas BARIOULET / AFP)