Changer d'édition

Opération séduction de Google à Bissen
Luxembourg 4 min. 21.11.2019 Cet article est archivé

Opération séduction de Google à Bissen

L'investissement de 1,2 milliard d'euros de Google pourrait créer des centaines d’emplois à Bissen.

Opération séduction de Google à Bissen

L'investissement de 1,2 milliard d'euros de Google pourrait créer des centaines d’emplois à Bissen.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 4 min. 21.11.2019 Cet article est archivé

Opération séduction de Google à Bissen

Le géant américain du numérique a décidé d’aller à la rencontre des Bissenois, ce jeudi soir. La firme américaine devrait lever une partie du voile quant à ses projets de construction de deux data centers.

(DH) - Trois ans après les premiers contacts entre Google et le gouvernement, l'implantation du géant américain au Luxembourg se fait attendre. Si 33 hectares de terrain ont été acquis en décembre 2017, l'implantation concrète du data center reste en suspens, de l'aveu même d'un responsable de la firme.

Si, au micro de RTL Télé, Fabien Vieau déclare que l'entreprise américaine est «toujours très intéressée par une implantation au Luxembourg», le responsable du développement des centres de données Google en Europe tempère en indiquant que «malgré les avancées dans les procédures, nous n'avons pas encore assez d'informations pour prendre une décision». 

Les 33 hectares acquis en 2017 par Google.
Les 33 hectares acquis en 2017 par Google.
Photo: Pierre Matgé

Autrement dit : près de trois ans après la première rencontre entre le ministre de l'Economie Etienne Schneider (LSAP) et Larry Page, cofondateur de Google, la multinationale continue de souffler le chaud et le froid. Objectif: obtenir du gouvernement les conditions les plus favorables possible pour la venue de ses hypothétiques centres de données. 

Présent en Europe, sur cinq sites, dont celui de Saint-Ghislain, en Belgique, le géant de l'Internet fait jouer la concurrence entre Etats attirés par un investissement de 1,2 milliard d'euros.

Le Luxembourg se retrouve en concurrence avec quatre autres sites en Europe où Google a déjà fait l'acquisition de terrains. La firme de Mountain View a acheté 131 hectares à Aabenraa en Suède, 109 ha à Avesta, toujours en Suède, 73 ha à Fredericia au Danemark, et 74 ha à Kronstorf en Autriche.

De son côté, le gouvernement de Xavier Bettel a mis les petits plats dans les grands. En proposant le site dit du «Busbierg» à Bissen, en unifiant le terrain de 33,7 hectares, en aidant la commune pour la mise en place d'un Plan d'aménagement particulier (PAP). Malgré ce soutien, de nombreux aspects restent à clarifier, d'où la tenue d'une réunion publique à destination des habitants, ce jeudi soir. Une rencontre qui sera précédée quelques heures plus tôt par une conférence de presse.

Pour le bourgmestre David Viaggi cette réunion doit aboutir à du «concret». Interrogé lundi par nos confrères du Quotidien, le nouvel élu de Bissen, demande à la multinationale de se montrer «sincère» et de «mettre enfin toutes les données sur la table». 


Politik, Bissen, Schöffenrat, David Viaggi,   Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
David Viaggi prend la tête de Bissen
Après le va-et-vient politique des dernières semaines, le conseil communal a choisi le candidat «Är Leit» comme nouveau bourgmestre. Il succède à Jos Schummer, démissionnaire. Plane toujours la question de l'installation d'un centre de données Google sur la commune.

Parmi les points qui devront être, si ce n'est tranchés du moins abordés, la question environnementale. Et notamment la consommation en énergie et en eau. «Il est hors de question que de l'eau du réseau public ou des nappes phréatiques soit utilisée», a souligné le bourgmestre qui s'oppose à ces deux options pour refroidir les milliers de serveurs des deux data centers.

Ne resterait donc plus que la solution de pomper l'eau de l’Alzette. La rivière au débit incertain en été, et à l'équilibre déjà fragilisé par de récentes pollutions, sera-t-elle en mesure de se voir priver d'une partie de son débit naturel et d'absorber les rejets d'eau chaude? La question reste posée. 

«Après des études hydrologiques, une connexion à l'Alzette semble la plus appropriée», a indiqué le responsable du développement des centres de données européens de Google. Selon lui, l'impact en termes de température serait relativement faible, négligeable, non mesurable».   


Bissen, nouveau centre de gravité high-tech
Déjà ciblée par Google qui y a acheté 33 hectares en vue de l'installation éventuelle d'un datacenter et terre d'accueil de l'Automotive Campus, la commune hébergera également un superordinateur (HPC). L'un des huit qui verront le jour dans l'ensemble de l'UE, annonce vendredi la Commission européenne.

Autre point à trancher, la question de l'accessibilité de la commune. A moyen terme quelque 7.000 personnes pourraient travailler dans cette zone. C'est pourquoi, David Viaggi plaide pour l'aménagement d'un contournement et de ronds-points afin de délester le trafic dans la commune. En plus du siège de l'Automotive Campus, le centre de recherche et de développement dédié à l'automobilité de demain hébergera un superordinateur l'an prochain.  

Pour rappel, l'investissement de deux fois 600 millions d'euros de Google pourrait créer des centaines d’emplois. Le bâtiment envisagé sur deux étages, d’une hauteur de 25 mètres, devrait couvrir 30.000 m2 au sol. Selon les estimations actuelles de Google, le site pourrait être opérationnel en 2023 ou, au plus tard, en 2024.


Sur le même sujet

Le covid-19 affecte aussi la venue de Google à Bissen
La saga de l’installation d’un data center va connaître de nouveaux développements. En raison de la pandémie de coronavirus, la commune hôte du géant américain devrait différer sa décision finale à l’automne. Rappel des faits.
Google lance sa plateforme de jeux vidéo en streaming
Le géant du net annonce qu'il fera son entrée dans le monde du gaming en ligne le 19 novembre, rebattant les cartes sur un marché dominé par les mastodontes Sony et Microsoft. La plateforme Stadia ne sera malheureusement pas accessible aux joueurs luxembourgeois.
(FILES) In this file photo taken on June 3, 2019 the Google logo adorns the outside of their NYC office Google building in New York City. - Amazon is eating into Google's giant slice of online search advertising in the US as businesses target the online retail platform's shoppers, according to an eMarketer forecast released on October 15, 2019. Google will continue to dominate the market for serving up ads along with search results, but Amazon and "smaller players" including Walmart, Target, eBay and Pinterest are seeing their shares grow, the market tracker said. (Photo by Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)
Une action de consommateurs s'organise contre Google
Une Cour d'appel britannique a autorisé mercredi une plainte en nom collectif contre le géant de l'internet. L'initiative est portée par une association de consommateurs accusant le groupe américain d'avoir collecté illégalement des données personnelles d'utilisateurs d'iPhone.
(FILES) This file photo taken on November 18, 2010, shows the Google logo on bags during a press conference in Hamburg, on the launch of Google's street info service "Street View". - EU's highest court is expected to decide Google 'Right to be Forgotten' case on September 24, 2019. (Photo by Johannes EISELE / AFP)
Le CSV perd sa majorité à Bissen
Les conseillers CSV Frank Clement et Carlo Mulbach ont décidé de se retirer du conseil communal. Une nouvelle secousse encore liée au projet d'implantation du futur Google Data Center.
Lokales,PK.Demission von 2 Schöffen in Bissen.Joelle Fagny,Fränk Clement,Carlo Mulbach,Christian Hoscheid,Romain Lucas.Foto: Gerry Huberty
Google créera un nouveau data center côté belge
Le géant américain a annoncé ce lundi la construction d'un centre de gestion de données sur le site de Saint-Ghislain, près de Mons, pour un coût de 600 millions d'euros. Ce dernier devrait être opérationnel en 2021.
Débat prématuré à propos de Google à la Chambre
Les partis d'opposition voulaient confronter le gouvernement à de nombreuses questions critiques, mercredi, sur le projet d'implantation du data centre de Google à Bissen. L'ennui, c'est que le gouvernement n'a guère pu fournir de réponses.
ARCHIV - 08.05.2018, USA, Mountain View: Das Logo von Google an der Fassade des Hauptsitzes des Mutterkonzerns Alphabet. Google will mit einem Streaming-Dienst für Videospiele ins Games-Geschäft einsteigen. Foto: Christoph Dernbach/dpa +++ dpa-Bildfunk +++