Changer d'édition

Onze nouvelles infections au Luxembourg
Luxembourg 25.06.2020 Cet article est archivé

Onze nouvelles infections au Luxembourg

Quinze personnes atteintes du covid-19 sont actuellement hospitalisées au Luxembourg

Onze nouvelles infections au Luxembourg

Quinze personnes atteintes du covid-19 sont actuellement hospitalisées au Luxembourg
Photo: AFP
Luxembourg 25.06.2020 Cet article est archivé

Onze nouvelles infections au Luxembourg

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
A ce jour, 4.151 personnes ont été testées positives au coronavirus au Grand-Duché, soit onze de plus en 24 heures. De même, les hospitalisations repartent légèrement à la hausse, avec deux patients de plus que la veille. Par contre, le taux de reproduction effectif baisse de 1,490 à 1,060.

Les derniers chiffres relatifs au coronavirus au Luxembourg publiés ce jeudi par le ministère de la Santé font état d'une nouvelle petite vaguelette. Onze nouveaux cas ont en effet été enregistrés en l'espace de 24 heures, pour un total de 4.151 personnes infectées depuis le début de la pandémie. L'âge moyen des personnes contaminées est de 45 ans, avec une population légèrement plus masculine (51,55%) que féminine (48.45%).

Si le nombre de décès s'est fort heureusement stabilisé à 110 depuis le 24 mai, deux personnes de plus sont entrées à l'hôpital ces dernières 24 heures, ce qui porte le total des patients hospitalisés à 15. Aucun ne se trouve cependant dans un service de soins intensifs.

En sens inverse, 951 personnes ont déjà pu quitter le milieu hospitalier depuis le début de la pandémie. Par ailleurs, 3.968 patients sont considérés comme guéris. Autre donnée réjouissante: le taux de reproduction effectif, qui était longtemps resté sous la barre de l'unité avant de bondir à 1,490 est cette fois redescendu à 1,060.

Enfin, alors que le gouvernement a lancé le 27 mai sa campagne de dépistage à grande échelle, 7.001 personnes ont été testées sur les dernières 24 heures. En tout, 163.090 personnes - 127.082 résidents et 36.008 non-résidents - ont déjà été testées depuis le début de l'épidémie.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La barre des 350 décès franchie
Trois nouvelles victimes viennent s'ajouter au bilan du covid au Grand-Duché au dernier bilan officiel. Plus réconfortant : moins de 200 malades infectés sont actuellement pris en charge.
Healthcare workers listen as Chief of Staff Doctor Joseph Varon talks to them in the Covid-19 ward at United Memorial Medical Center in Houston, Texas on December 4, 2020. - Joseph Varon, a doctor treating coronavirus patients at a Texas hospital, was working his 252nd day in a row when he spotted a distraught elderly man in the Covid-19 intensive care unit (ICU). Varon's comforting embrace of the white-haired man on Thanksgiving Day was captured by a photographer for Getty Images and has gone viral around the world. (Photo by Mark Felix / AFP)
Le Grand Est passe au rouge
La région connaît une nouvelle hausse des cas de covid-19. Selon les chiffres publiés jeudi par l'Agence régionale de santé, le taux d'incidence moyen a atteint 53,8 infections pour 100.000 habitants la semaine dernière.
A youth wearing a protective face mask passes by a sign asking to wear a mask in Rennes, western France, on September 7, 2020. (Photo by Damien MEYER / AFP)
Le covid-19 a fait une 119ème victime
Ce jeudi, 66 nouveaux cas ont été recensés, selon les chiffres publiés par le ministère de la Santé. Un nouveau décès est par ailleurs à déplorer, portant à 119 le nombre de patients décédés du virus au Luxembourg.
05.08.2020, Rheinland-Pfalz, Bitburg: Eine ehrenamtliche Helferin des Deutschen Roten Kreuzes (DRK) im Schutzanzug nimmt mit einem Wattestäbchen bei einem Urlaubsrückkehrer eine Probe, die auf das Coronavirus getestet wird. Bitburg ist die erste von vier Teststationen in Rheinland-Pfalz, in denen sich rheinland-pfälzische Reiserückkehrer testen lassen können. Drei weitere Teststationen gehen am Donnerstag in Betrieb. Foto: Harald Tittel/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
«Les comparaisons entre pays sont peu significatives»
La pandémie de Covid 19 pousse certaines personnes à consulter Internet pour compléter leur information sur le covid-19. Mais cette démarche risque de donner une mauvaise vision de la situation. «Il est extrêmement difficile de collecter des données fiables sur cette pandémie», estime l'épidémiologiste Joël Mossong.
An Grafiken und Statistiken zu Covid-19 herrscht momentan kein Mangel, doch was sagen die Daten aus und was nicht?