Changer d'édition

«On immatricule plus de voitures d'occasion que de neuves»

«On immatricule plus de voitures d'occasion que de neuves»

Photo: Marc Wilwert
Luxembourg 3 min. 19.05.2019

«On immatricule plus de voitures d'occasion que de neuves»

Maurice FICK
Maurice FICK
Depuis vendredi et jusqu'à ce dimanche soir, les garages luxembourgeois organisent l'AutoOccasiounsFestival. Ils proposent en grande partie les véhicules repris pendant l'Autofestival et alimentent un marché de l'occasion qui ne cesse de croître.

Lors de l'AutoOccasiounsFestival, «nous vendons surtout des voitures de reprise issues de ventes réalisées lors de l'Autofestival», assure Bob Binsfeld qui vend les marques Kia et Mazda à Schifflange et Differdange. La huitième édition se déroule jusqu'au 19 mai 2019 dans les garages luxembourgeois qui se sont regroupés dans le nord pour proposer l'AutoMotoNordstad aux Daïchwisen à Ettelbruck et au sein de l'Association des Garages du Sud qui expose toutes les occasions au Parking Belval.


L'Autofestival démarre: à quoi vont-ils carburer?
Porté par trois années successives de ventes record, le secteur automobile luxembourgeois, part confiant. Le 55e Autofestival démarre ce samedi 26 janvier et durera jusqu'au lundi 4 février. Dix jours qui comptent énormément pour les vendeurs. Les acheteurs confirmeront-ils ou non la tendance «essence»?

«Le marché d'occasion est aussi grand qu'existe de modèles sur le marché en général», explique Philippe Mersch, président de la Fédération des Distributeurs Automobiles et de la Mobilité (FEDAMO). Les voitures qui se vendent bien lors de l'AutoOccasiounsFestival «sont les voitures assez récentes qui ont entre trois et quatre ans et qui correspondent aux tendances de motorisation de maintenant. Notamment les voitures essence et les SUV», résume le président de la FEDAMO.

Les avantages de l'occasion

Le premier avantage du marché de l'occasion est évidemment pécuniaire. «Aujourd'hui un véhicule qui a entre trois et quatre ans peut s'acheter à la moitié de sa valeur neuve en moyenne», estime Philippe Mersch. Et comme tendanciellement les voitures vendues neuves au Luxembourg sont mieux équipées qu'au-delà des frontières, «un certain nombre des voitures d'occasion partent à l'étranger chez nos voisins qui habitent dans un rayon de 100 à 200 km».

Outre les SUV qui gardent leur pouvoir d'attraction, «le segment des récentes compactes et moyennes gammes en essence pointent le bout de leur nez dans les statistiques d'occasions tandis que les premières voitures électriques et plug-in hybrides apparaissent sur le marché de l'occasion», relève la FEDAMO dans son communiqué officiel.

Déclinaison de son aîné organisée traditionnellement et depuis 55 ans au Luxembourg entre fin janvier et début février, l'AutoOccasiounsFestival est un événement estampillé par les professionnels de l'automobile qui ont pour obligation légale de donner un an de garantie. Les marques réagissent à la tendance et développent des labels de qualité pour leurs occasions.

Faible moyenne d'âge

Autre avantage, le faible âge moyen des véhicules qui circulent au Luxembourg en général. La moyenne d'âge était de 6,2 années en 2017 au Grand-Duché, contre 8,9 au niveau européen. Ce qui rend le marché de l'occasion grand-ducal plus attractif.

Le marché de la voiture d'occasion se porte même très bien. «On immatricule plus de voitures d'occasion que de neuves et ce marché est en augmentation constante au Luxembourg», assure Manuel Ruggiu, le directeur des opérations de la Société nationale de circulation automobile.

En 2018, la SNCA a enregistré 52.811 immatriculations de voitures neuves au Luxembourg. Les garages n'avaient pas vendu autant de voitures depuis la crise de 2008. La même année, la SNCA a immatriculé 63.857 voitures d'occasion. Le marché de l'occasion faisant un bond de 7% en l'espace d'une petite année.

C'est en 2013 que s'est opérée la bascule entre les voitures neuves et d'occasion au Luxembourg. Cette année-là les ventes de voitures neuves ont chuté nettement à  46.624 unités tandis que les ventes de voitures d'occasion ont, à l'inverse, subitement grimpé à 53.333 unités.

La liste complète des participants à l’événement est disponible sur le site www.myauto.lu


Sur le même sujet

L'Autofestival démarre: à quoi vont-ils carburer?
Porté par trois années successives de ventes record, le secteur automobile luxembourgeois, part confiant. Le 55e Autofestival démarre ce samedi 26 janvier et durera jusqu'au lundi 4 février. Dix jours qui comptent énormément pour les vendeurs. Les acheteurs confirmeront-ils ou non la tendance «essence»?
Voitures hybrides et électriques: Quelles marques et quels modèles s'imposent au Luxembourg?
Le marché automobile luxembourgeois a connu un gros coup d'accélérateur pour les voitures électriques (+166%) et les voitures hybrides (+94%) en 2017. Ce «boom» des ventes très relatif en chiffres absolus, attend d'être confirmé. Combien de voitures électriques et hybrides circulent déjà au Luxembourg? Quelles marques s'affirment? Quelles ont été les voitures les plus vendues l'an passé?
Quasiment une voiture électrique sur quatre qui circulent actuellement sur les routes luxembourgeoises est une Renault ZOE.
Autofestival 2018: Faut-il encore acheter des voitures diesel?
L'Autofestival démarre ce samedi 27 janvier au Luxembourg. Mais une question hante cette année les automobilistes: faut-il encore acheter des moteurs diesel? Nous avons posé la question au président de l'ADAL - l'Association des Distributeurs Automobiles Luxembourgeois -, Benji Kontz, et au ministre des Infrastructures, François Bausch. Et ils ne sont pas du même avis...
Nach dem Dieselskandal gibt es jetzt strengere Regeln und schärfere Kontrollen.