Changer d'édition

«On a pris un miroir et on se l'est mis devant le visage»
Luxembourg 2 min. 16.07.2020

«On a pris un miroir et on se l'est mis devant le visage»

«Je préfère avoir des chiffres qui sont élevés par rapport aux autres mais au moins je sais ce qu'il se passe sur mon terrain plutôt que de vouloir regarder ailleurs», estime Xavier Bettel.

«On a pris un miroir et on se l'est mis devant le visage»

«Je préfère avoir des chiffres qui sont élevés par rapport aux autres mais au moins je sais ce qu'il se passe sur mon terrain plutôt que de vouloir regarder ailleurs», estime Xavier Bettel.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 2 min. 16.07.2020

«On a pris un miroir et on se l'est mis devant le visage»

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Alors que le Luxembourg enregistre, jeudi, 143 nouveaux cas d'infection au covid-19, Xavier Bettel assure dans les colonnes du Soir ne pas comprendre le classement en zone orange du Grand-Duché par les autorités belges. Pour le Premier ministre, la stratégie sanitaire reste la bonne.

Mauvais timing pour le gouvernement. A la veille d'un Conseil européen au cours duquel le Premier ministre entend convaincre ses homologues de ne pas sanctionner le Luxembourg pour avoir appliqué à la lettre les consignes de testing à large échelle, Xavier Bettel se heurte à la réalité. Celle de la présence réelle de la deuxième vague d'infections au covid-19 au Grand-Duché.


IPO , PK Regierungsrat , Xavier Bettel und Paulette Lenert  , Sars-Cov-2 , Covid-19 , Coronakrise , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
«Faire moins de tests n'est pas une option»
Face à la hausse «importante mais non exponentielle» du nombre de nouvelles infections au covid-19, le gouvernement n'annonce pas, mercredi, de nouvelles mesures spécifiques. Ces dernières pourraient toutefois intervenir d'ici dimanche, en fonction de l'évolution de la situation.

Avec 163 nouvelles infections en la seule journée de jeudi, le pays enregistre sa plus forte progression depuis le 2 avril dernier, date à laquelle 168 nouveaux cas avaient été officiellement enregistrés. De quoi donc mettre au défi le plan de communication mis en oeuvre ces dernières 24 heures et destiné à faire comprendre aux pays voisins et au monde entier «les spécificités luxembourgeoises». Un plan mis en application dès mercredi au sortir du Conseil de gouvernement et poursuivi ce jeudi via des entretiens dans la presse internationale.

Dans une interview publiée jeudi dans les colonnes du Soir, Xavier Bettel assure ainsi qu'«à peu près 1% des personnes testées sont positives, ce n'est pas un chiffre plus élevé qu'ailleurs, mais le fait est que l'on ne regarde que la totalité du nombre d'infectés». Sous-entendu, le choix de placer le Grand-Duché sur une liste de pays à risque ne repose pas forcément sur des faits étayés et fait du pays une victime de son zèle sanitaire. S'il assure respecter la décision du gouvernement belge, il indique toutefois «ne pas la comprendre».

«On a pris un miroir et on se l'est mis devant le visage», estime le Premier ministre qui assure préférer «avoir des chiffres qui sont élevés par rapport aux autres mais au moins je sais ce qu'il se passe sur mon terrain plutôt que de vouloir regarder ailleurs». Après avoir assuré, mercredi, que la stratégie sanitaire luxembourgeoise était «la bonne», Xavier Bettel indique jeudi vouloir garder le cap, puisqu'il considère que si l'arrêt des tests à grande échelle permettrait de faire baisser «par deux ou trois» les chiffres des nouvelles infections, cette stratégie serait «du court terme (...) alors que le moyen et long terme c'est de protéger la population».


Lokales, Illustration, Parking Bouillon, Corona, Covid19, Test für Anwohner, Covid-Station  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
La carte de circulation du virus dévoilée
Désormais, chaque semaine, le ministère de la Santé a choisi de publier les statistiques concernant le niveau de propagation du virus dans le pays, et ses effets sur le système sanitaire. Clairement, le sud du pays est la partie du territoire la plus concernée (mais aussi la plus peuplée, ceci pouvant expliquer cela).

Pour rappel, une nouvelle loi covid, plus stricte, que les deux textes actuellement en vigueur a été votée ce jeudi. Elle s'appliquera à partir du 24 juillet prochain. Face à la hausse «importante mais non exponentielle» des infections ces dernières semaines, Xavier Bettel avait indiqué que des amendements à la loi pourraient être décidés. Ces derniers feront l'objet de discussions lors d'un Conseil de gouvernement prévu dimanche. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

«Faire moins de tests n'est pas une option»
Face à la hausse «importante mais non exponentielle» du nombre de nouvelles infections au covid-19, le gouvernement n'annonce pas, mercredi, de nouvelles mesures spécifiques. Ces dernières pourraient toutefois intervenir d'ici dimanche, en fonction de l'évolution de la situation.
IPO , PK Regierungsrat , Xavier Bettel und Paulette Lenert  , Sars-Cov-2 , Covid-19 , Coronakrise , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
«L'évolution de la courbe reste inquiétante»
Le Premier ministre Xavier Bettel a commenté les derniers chiffres d’infections au covid-19 indiquant que s'il prenait de prochaines mesures «ce ne seront pas des mesures d'assouplissement». Rien que la semaine dernière, 402 nouvelles infections ont été recensées, mais, pour la ministre de la Santé Paulette Lenert, il est encore trop tôt pour parler de deuxième vague.
IPO , PK Regierungsrat , Xavier Bettel und Paulette Lenert  , Sars-Cov-2 , Covid-19 , Coronakrise , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
60 millions d'euros pour prolonger le testing
La commission Santé a planché, ce mardi, sur les modalités de prolongation du dépistage covid-19 organisé au profit des Luxembourgeois, des touristes et des frontaliers. Une possibilité qui pourrait rester en place jusqu'à la mise à disposition d'un vaccin.
Lokales, Illustration, Parking Bouillon, Corona, Covid19, Test für Anwohner, Covid-Station  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Dr Bettel doit remettre sa blouse d'urgentiste
L'inquiétante reprise des infections covid-19 de ces derniers jours sera au cœur du discours du Premier ministre à la Chambre, ce mercredi à 14h. Le diagnostic est clair: il faut revoir les textes qui régissent le quotidien pour éviter la deuxième vague qui pointe.
Politik, ITV Xavier Bettel für Europa Tag, Foto. Lex Kleren/Luxemburger Wort