Changer d'édition

Omicron a vite pris le dessus sur le variant Delta
Luxembourg 14.01.2022
Covid-19 au Luxembourg

Omicron a vite pris le dessus sur le variant Delta

Le nouveau variant aura mis deux semaines pour devenir dominant au Grand-Duché. Du jamais-vu.
Covid-19 au Luxembourg

Omicron a vite pris le dessus sur le variant Delta

Le nouveau variant aura mis deux semaines pour devenir dominant au Grand-Duché. Du jamais-vu.
Photo : dpa
Luxembourg 14.01.2022
Covid-19 au Luxembourg

Omicron a vite pris le dessus sur le variant Delta

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le Laboratoire national de santé assure que, depuis les derniers jours de 2021, la nouvelle souche dominante dans les nouveaux cas covid+ au Luxembourg est bien l'Omicron.

D'une semaine à l'autre, les analyses du LNS ont vu bondir la présence du variant Omicron. La souche, découverte en Afrique du Sud fin novembre et au Luxembourg mi-décembre, a même multiplié par deux son influence parmi les nouvelles infections covid au Grand-Duché. Ainsi, alors que vers Noël la dernière mutation recensée ne représentait que 37% des contaminations, au Nouvel An et les jours suivants le Laboratoire national de santé estime qu'elle était à l'origine de 74,9% des derniers cas covid+. La domination a donc eu lieu à la même période qu'en France.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les chiffres ont considérablement augmenté ces dernières semaines avec l'arrivée du variant Omicron, qui se transmet plus rapidement que les variants précédents.
A health worker takes a nasal sample from a person for a PCR test for the novel coronavirus disease COVID-19 offered for free in the streets of Santiago, on January 19, 2022. - Due to the Omicron variant, the infection rate in Chile continues to rise sharply. (Photo by Javier TORRES / AFP)
Pas faute de la rechercher, mais la nouvelle souche apparue en Afrique du Sud fin novembre n'a toujours pas été repérée parmi les échantillons covid+ au Grand-Duché. Même si le pays vient de se faire une petite frayeur.
Laboratory operator handles positive Covid-19 samples to be sequenced in the virology laboratory of the AP-HP Henri Mondor Hospital in Creteil, on the outskirt of Paris on December 7, 2021. (Photo by Thomas SAMSON / AFP)
Cette souche dite brésilienne a concerné 72% des nouvelles infections constatées du 4 au 10 juillet dernier. Le dernier rapport du Laboratoire national de santé ayant analysé 540 échantillons sur les 637 tests positifs covid de cette semaine.
Handout picture released by the Austral University of Chile showing scientists working at the universiy laboratory in the development of antibodies in Valdivia, Chile, on May 26, 2021. - Scientists from Chile and Bolivia are working separately on the development of antibodies obtained from alpacas and donkeys to treat patients with COVID-19. (Photo by Yorka CHEUQUEMILLA / Austral University of Chile / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / UNIVERSIDAD AUSTRAL / YORKA CHEUQUEMILLA" - NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS
Le Laboratoire national de santé constate ce jeudi que la mutation indienne du covid représente 36% des cas au Luxembourg, contre 50,5% pour le variant anglais. Un chiffre qui prouve la forte contagiosité de cette souche du virus.