Changer d'édition

Le Grand-Duc cherche à nouveau du personnel
Luxembourg 3 min. 14.07.2021
Offres d'emploi

Le Grand-Duc cherche à nouveau du personnel

Sur les huit annonces postées par la Maison du Grand-Duc, les postes d'archiviste et de responsable de la communication peinent à trouver preneur, les postes ayant déjà été ouverts en octobre 2020.
Offres d'emploi

Le Grand-Duc cherche à nouveau du personnel

Sur les huit annonces postées par la Maison du Grand-Duc, les postes d'archiviste et de responsable de la communication peinent à trouver preneur, les postes ayant déjà été ouverts en octobre 2020.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 3 min. 14.07.2021
Offres d'emploi

Le Grand-Duc cherche à nouveau du personnel

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Neuf mois après avoir publié une première série d'annonces de recrutement, l'administration dédiée au chef de l'Etat cherche à nouveau à se renforcer. Avec des profils divers puisque les recherches concernent aussi bien des informaticiens qu'un agent de charge.

Bien que prestigieuse, la Maison du Grand-Duc semble avoir des difficultés à trouver les bons profils pour mener à bien ses missions. Preuve en est la publication par la nouvelle administration au service du chef de l'Etat d'une nouvelle série d'offres d'emploi qui comporte des profils déjà recherchés en octobre dernier. C'est notamment le cas du poste de responsable de la communication ou d'archiviste. 


Luxemburger Wappen. Cour Grand-ducale. Palais. Photo Guy Wolff
La Maison du Grand-Duc recrute
Trois semaines après la publication de l'arrêt grand-ducal réformant le fonctionnement de la Cour, une quinzaine d'annonces ont été publiées sur le site officiel de la monarchie. Pour des postes vacants mais aussi pour de nouvelles fonctions.

A noter que les annonces mises en ligne dressent en creux les développements souhaités par Yuricko Backes, maréchale de la Cour, puisque sur les huit profils recherchés, trois ciblent la gestion et la conservation des archives du Grand-Duc et deux concernent des ingénieurs en informatique qui auront notamment pour mission de mettre en place et de gérer des «procédures de sécurité et de protection des données».


IPO , Palais Grand-Ducal , grossherzoglicher Palast , Monarchie , Grossherzog Henri , Grossherzogin Maria Teresa , Hof , foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort
La Maison du Grand-Duc attire les candidatures
Mise en ligne fin octobre, la quinzaine de postes à pourvoir au sein de la nouvelle administration au service du chef de l'Etat a attiré quelque 900 postulants, selon les informations livrées jeudi par Yuriko Backes, Maréchale de la Cour.

Le reste des annonces est plutôt dédié à la gestion quotidienne de l'administration. Que ce soit par la recherche d'un(e) chef de régie et des infrastructures, chargé(e) de «la coordination et du fonctionnement des régies du palais grand-ducal, du château de Colmar-Berg et du château de Fischbach» ou d'un agent de charge. Sa mission consistera à «assurer le nettoyage minutieux et l'entretien des parties publiques et privées du château/palais».


Le Grand-Duc reste au-dessus des lois
La récente condamnation du président Sarkozy relance la question du sort que peut réserver la justice aux dirigeants d'un pays. Au Luxembourg, si Xavier Bettel et ses ministres sont des justiciables ordinaires, le chef de l'Etat, lui, reste à l'abri de toute poursuite.

Si seuls des candidats ayant un statut de fonctionnaire, fonctionnaire-stagiaire ou employé de l'Etat peuvent postuler à ces postes, ils devraient une nouvelle fois être nombreux à postuler. Lors de la première vague de recrutement, quelque 900 postulants s'étaient manifestés pour une quinzaine de postes ouverts. Créée par arrêté grand-ducal le 9 octobre 2020, la Maison du Grand-Duc constitue la réponse politique au rapport Waringo, premier du nom, face aux dysfonctionnements observés au sein de la Cour grand-ducale. 


LL.AA.RR. le Grand-Duc et la Grande-Duchesse, réalisés à l’occasion de leur 40e anniversaire de mariage.
L'interview du Grand-Duc vient semer le trouble
Alors que le Premier ministre Bettel informait, mardi, les députés de l'avancement des réformes à la Cour grand-ducale, les déclarations du Grand-Duc Henri dans «Paris Match» sur le rôle de la Grande-Duchesse créent la confusion.

Dotée d'un budget de 20 millions d'euros, la nouvelle administration doit permettre de faire une distinction claire et nette entre les missions constitutionnelles du chef de l'Etat et les engagements personnels du couple grand-ducal. Un objectif qui peine encore à être pleinement réalisé, comme le révèle le couac enregistré en début d'année autour de l'interview accordée par le couple grand-ducal à Paris Match. Car si le Grand-Duc est autorisé à s'exprimer librement sur des questions privées, il ne l'est pas lorsqu'il s'exprime en tant que chef de l'Etat. Dans ce cas, ses déclarations doivent être validées par le gouvernement.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Alors que la Maison du Grand-Duc, nouvelle administration créée à la suite du rapport Waringo sur le fonctionnement de la Cour grand-ducale, cherche à nouveau du personnel, la Maréchale de la Cour détaille ses missions. Sans cacher certains défis à relever au quotidien.
online.fr.Yuriko Backes Hofmarchallin,Palais.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Alors que le Premier ministre Bettel informait, mardi, les députés de l'avancement des réformes à la Cour grand-ducale, les déclarations du Grand-Duc Henri dans «Paris Match» sur le rôle de la Grande-Duchesse créent la confusion.
LL.AA.RR. le Grand-Duc et la Grande-Duchesse, réalisés à l’occasion de leur 40e anniversaire de mariage.
Le Grand-Duc Henri s'est voulu encourageant, à l'heure de présenter ses vœux à la population. Et le chef de l'Etat de demander de la patience à tous en l'attente de jours meilleurs.
Trois semaines après la publication de l'arrêt grand-ducal réformant le fonctionnement de la Cour, une quinzaine d'annonces ont été publiées sur le site officiel de la monarchie. Pour des postes vacants mais aussi pour de nouvelles fonctions.
Luxemburger Wappen. Cour Grand-ducale. Palais. Photo Guy Wolff
20 ans jour pour jour après sa prestation de serment, le grand-duc Henri évoque auprès du «Luxemburger Wort» les grandes évolutions des deux décennies écoulées. Et donne sa vision de la réforme entamée de la Cour grand-ducale.
Politik, Großherzog Henri, Grand-Duc Henri, Großherzoglicher Palast Luxemburg, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Recrudescence de pandémie ou pas, le couple grand-ducal est parti se reposer sur la Côte d'Azur. La famille et le personnel y suivent «les mêmes règles sanitaires que chaque citoyen», assurent cinq ministres interrogés sur ce sujet par des députés Piraten curieux d'en savoir plus.
Geburt Erbgrossherzog Guillaume Grossherzog Henri  Maria Teresa