Oeufs contaminés au fipronil

Deux exploitations luxembourgeoises concernées

Delhaize a retiré des œufs de la vente.
Delhaize a retiré des œufs de la vente.
AFP

(SW) - Dans le cadre de la problématique des œufs contaminés au fipronil, les autorités luxembourgeoises ont été averties qu’une société de nettoyage de la province de Namur, suspectée d’avoir utilisé le produit contaminé, est aussi intervenue dans deux exploitations luxembourgeoises.

D’après l’enquête de l’autorité compétente, cette société belge n’est intervenue qu’une seule fois en date du 27 février dernier dans l'une des exploitations et deux fois (le 16 janvier et le 11 juillet) dans l’autre.

Le service de cette société s’est cependant «limité uniquement au nettoyage de l’étable vide», assure le gouvernement dans son communiqué.

«Il est utile de préciser dans ce contexte que cette société de nettoyage n’a pas effectué de désinfection dans les étables. Cette désinfection a été réalisée par après par les exploitants eux-mêmes avec des produits différents. Il n’y a aucune trace d’utilisation du produit contaminé», ajoute-t-il.

Delhaize a retiré des œufs de la vente

Toutefois, par principe de précaution, des échantillons d’œufs ont été prélevés dans les deux exploitations et les résultats d’analyses seront disponibles le 17 août prochain.

Par ailleurs, la Provençale a informé les autorités compétentes au Luxembourg qu’elle a reçu des œufs durs en provenance de l’exploitation néerlandaise NL41110-21. 

Les Pays-Bas ont classé ce lot d’œufs dans la liste 3, c'est-à-dire consommables sans risque suite aux taux très bas de fipronil contenu (0,0085 mg/kg).

Delhaize a également informé les autorités compétentes qu’ils ont reçu des œufs en provenance d'une exploitation néerlandaise rajoutée depuis hier sur cette fameuse liste 3 par les autorités des Pays-Bas.

Tous les œufs ont été retirés de la vente.  

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.