Changer d'édition

OCDE: L'enseignement luxembourgeois emploie de gros moyens
Luxembourg 3 min. 15.09.2016

OCDE: L'enseignement luxembourgeois emploie de gros moyens

Les enfants luxembourgeois bénéficient de plus d'enseignants que les enfants des pays membres de l'OCDE.

OCDE: L'enseignement luxembourgeois emploie de gros moyens

Les enfants luxembourgeois bénéficient de plus d'enseignants que les enfants des pays membres de l'OCDE.
Illustration: Shutterstock
Luxembourg 3 min. 15.09.2016

OCDE: L'enseignement luxembourgeois emploie de gros moyens

Anne FOURNEY
Anne FOURNEY
Plus d'heures d'école, mais des classes moins peuplées et des élèves encadrés par plus d'enseignants… qui sont parmi les mieux payés au monde: voici ce qui caractérise le système éducatif luxembourgeois parmi les 35 pays membres de l'OCDE.

(AF) - Un rapport de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) indique comment le Luxembourg se situe, parmi les 35 pays membres (principalement européens), en matière d'enseignement. Ces indicateurs ont été calculés sur l'année scolaire 2013-2014.

Investissement financier

Le coût moyen des pays de l'OCDE se monte à 8.477 USD par élève par an pour l'enseignement primaire et 9.980 USD pour l'enseignement secondaire. Au Luxembourg, un élève de primaire coûte en moyenne 17.959 USD et de secondaire 19.762 USD.

Pour expliquer ces grosses différences, il faut prendre en compte le PIB par habitant. Si les dépenses en faveur de l'éducation sont mises en relation avec le PIB par habitant, le Luxembourg n'est pas le plus généreux dans ce domaine: il consacre 3,5% de son PIB à l'enseignement. En comparaison, la France dépense 5,3%, la Belgique 5,8%.

Moins de diplômés en secondaire, mais...

75% de filles et 73% de garçons sortent diplômés du secondaire chaque année au Luxembourg. La moyenne de l'OCDE est de 88% chez les filles et 83% chez les garçons. Là encore, il faut prendre une distance avec ces chiffres. Car ils ne tiennent pas compte des jeunes qui suivent leurs études secondaires à l'étranger.

Filière générale et professionnelle

40% des élèves luxembourgeois suivent une formation généraliste et 60% sont dans une filière professionnelle, des chiffres comparables à ceux de la Belgique, la Finlande ou la Suisse. La moyenne de l'OCDE est de 56% de jeunes en filière générale pour 44% en filière professionnelle.

Scolarisation des petits

A l'âge de 4 ans, 98% des enfants vont à l'école au Luxembourg, pour une moyenne de 86% pour les pays de l'OCDE. A 5 ans, ils sont 99% au Luxembourg et 95% en moyenne dans les autres pays membres.

Plus d'heures d'école au Luxembourg

Les élèves du primaire et du premier cycle de l'enseignement secondaire public passent 8.079 heures par an à l'école pour une moyenne de 7.540 heures dans les pays membres.

Les langues étrangères sont bien sûr une partie importante de l'enseignement luxembourgeois: 18% du temps d'instruction y sont consacrés. Il est de seulement 6% en France et 2% en Belgique francophone, mais 10% en Italie et 14% en Irlande.

Les classes les moins peuplées

Les petits Luxembourgeois ne sont qu'une quinzaine par classe alors que les pays membres de l'OCDE affichent une moyenne de 21 élèves par classe dans les écoles primaires publiques.

En premier cycle de secondaire (public), ils sont 19 par classe au Luxembourg et 23 dans les autres pays.

D'autre part, on compte environ 9 élèves par enseignant au Grand-Duché et 15 pour les pays membres en primaire; 11 et respectivement 13 en premier cycle de secondaire.

Les enseignants luxembourgeois sont les mieux payés

Le salaire des enseignants au Luxembourg dépasse 98.000 USD par an. En Allemagne il est en moyenne de 66.647 USD. Le pays où les enseignants sont le moins bien payés est la République slovaque avec 14.222 USD après 10 ans de carrière. "L'écart entre pays s'accentue si l'on considère les salaires en cours de carrière", précise le document de l'OCDE.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Enquête PISA 2015: Les élèves luxembourgeois restent sous la moyenne
Le niveau des élèves luxembourgeois n'a pas évolué dans le bon sens en trois ans: il reste sous la moyenne des 72 pays de l'OCDE . Publiés ce mardi, les résultats de l'étude PISA qui a permis de tester les connaissances et compétences des élèves de 15 ans en sciences, compréhension de l'écrit et mathématiques classent le Luxembourg en milieu de tableau, derrière tous ses voisins.