Changer d'édition

Objectif Lune pour la Luxembourg Space Agency
Luxembourg 2 min. 14.10.2020 Cet article est archivé

Objectif Lune pour la Luxembourg Space Agency

La Nasa considère le programme Artemis comme «le premier pas d'une nouvelle ère dans l'exploration spatiale»

Objectif Lune pour la Luxembourg Space Agency

La Nasa considère le programme Artemis comme «le premier pas d'une nouvelle ère dans l'exploration spatiale»
Photo: Nasa
Luxembourg 2 min. 14.10.2020 Cet article est archivé

Objectif Lune pour la Luxembourg Space Agency

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Son nom est Artemis. Ce programme dirigé par la Nasa vise à un retour de l'homme sur le satellite de la Terre d'ici 2024. Franz Fayot, le ministre de l'Économie a signé mardi l'accord qui formalise la collaboration entre la Nasa et l'agence spatiale luxembourgeoise.

Entre le Luxembourg et l'espace, c'est déjà une longue histoire d'amour. Chacun garde en mémoire le «space mining», le projet d'exploitation des ressources spatiales cher à Etienne Schneider avec l'implantation fin 2019 au Luxembourg du «Centre européen d'innovation pour les ressources spatiales». Le mois dernier, le satellite ESAIL de la société Luxspace était mis sur orbite depuis le Centre spatial de Kourou. Sans oublier la (très) longue saga du satellite militaire LUXEOSys. Cette fois, il est question de (re)marcher sur la Lune...

Baptisé «Artemis», le programme dirigé par la Nasa prévoit d'amener un équipage américain - dont la première femme de l'Histoire - sur le sol lunaire d'ici 2024, avec l'objectif à long terme d'y installer une station permanente. Ce, afin de préparer les futures missions vers la planète Mars. La Nasa y associe sous le nom d'«Accords Artemis» huit agences spatiales du monde entier qui souhaitent prendre part au projet.


La recherche spatiale s'ancre au Luxembourg
Annoncée en novembre 2019, la création d'un «centre d'innovation européen pour les ressources spatiales» se concrétisera d'ici la fin de l'année via la mise en place d'un nouveau département au sein du LIST. La nouvelle structure ambitionne de devenir «un pôle d'excellence en Europe».

Parmi elles précisément, la Luxembourg Space Agency, choisie principalement grâce aux «connaissances luxembourgeoises dans le domaine des ressources spatiales», a confirmé mardi le ministère de l'Économie dans un communiqué. Il est vrai que depuis le lancement de l'initiative SpaceResources.lu en 2016, le Luxembourg a consolidé sa renommée internationale dans le secteur spatial.

Franz Fayot (LSAP), le ministre de l'Économie a déclaré mardi lors de la signature des accords que ceux-ci «sont en lien avec les efforts engagés par le Luxembourg pour soutenir l'exploration spatiale», et plus particulièrement «l'utilisation des ressources dans l'espace, au bénéfice de l'humanité.» Pour rappel, Eugene Cernan et Harrison Schmitt sont les derniers hommes à avoir posé le pied sur la Lune. C'était le 14 décembre 1972.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Compte à rebours brûlant pour LUXEOSys
Les députés luxembourgeois ont jusqu'à début novembre pour dire si oui ou non le satellite commandé pourra effectivement décoller. En attendant, ils continuent à essayer de comprendre comment la facture du projet a pu doubler.
TOPSHOT - This NASA handout photo shows a view from the International Space Station of Hurricane Florence off the US east coast in the Atantic Ocean on September 10, 2018. - Hurricane Florence threatening the southeastern coast of the United States strengthened Monday morning into a Category 3 "major" hurricane, the National Hurricane Center said.
The NHC said the Atlantic hurricane's maximum sustained winds have increased to nearly 115 miles per hour (185 kilometers per hour) with higher gusts."Florence is expected to be an extremely dangerous major hurricane through Thursday," it said. (Photo by Handout and Ricky ARNOLD / NASA / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / NASA / RICKY ARNOLD" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS
Le satellite ESAIL enfin mis sur orbite
Reporté à de multiples reprises depuis août 2019, le tir de la fusée européenne Vega s'est effectué dans la nuit de mercredi à jeudi depuis le Centre spatial de Kourou. A son bord, le troisième satellite produit par la société Luxspace de Betzdorf.
La recherche spatiale s'ancre au Luxembourg
Annoncée en novembre 2019, la création d'un «centre d'innovation européen pour les ressources spatiales» se concrétisera d'ici la fin de l'année via la mise en place d'un nouveau département au sein du LIST. La nouvelle structure ambitionne de devenir «un pôle d'excellence en Europe».
Ce satellite qui ne tournait pas rond
Le matin en commission parlementaire, et le soir face à la presse, le ministre de la Défense François Bausch a évoqué tous les éléments qui avaient détourné de son orbite financière le satellite LUXEOSys. Un dossier dont le lancement était plus qu'incertrain.
Politik, Pressekonferenz Minister Francois Bausch zu Militär Satelit LUXEOSys, foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Objectif 17 août pour le satellite ESAIL
Déjà reporté à cinq reprises depuis août 2019, le tir de la fusée européenne Vega depuis le Centre spatial de Kourou est cette fois ajourné au-delà de la mi-août. A son bord, le troisième satellite produit par la société Luxspace de Betzdorf.
L'éthique, «nouvelle carte maîtresse» du secteur spatial
Seul pays européen à posséder une législation permettant l'exploitation des ressources disponibles hors de l'atmosphère, le Luxembourg souhaite continuer à innover en mettant au point un cadre définissant «les valeurs nécessaires à l'utilisation pacifique de l'espace». Une mission confiée depuis 2018 à Erny Gillen.
Un centre de recherches spatiales européen au Luxembourg
C'est un signe fort envoyé à l'industrie spatiale européenne. L'accord signé mercredi entre l'Agence spatiale européenne et le Grand-Duché donne naissance au «Centre européen d'innovation pour les ressources spatiales» qui s'implantera au Luxembourg.
Un centre de recherches spatiales européen au Luxembourg
C'est un signe fort envoyé à l'industrie spatiale européenne. L'accord signé mercredi entre l'Agence spatiale européenne et le Grand-Duché donne naissance au «Centre européen d'innovation pour les ressources spatiales» qui s'implantera au Luxembourg.
L'espace s'installe sur les bancs de l'Uni
Les premiers cours du master interdisciplinaire d'espace débutent ce lundi 16 septembre à l'Université de Luxembourg. Un nouveau diplôme axé sur l'exploitation des ressources spatiales.
This picture released by the European Space Agency on December 20, 2013 of an artists impression of Rosettas lander Philae (back view) on the surface of comet 67P/Churyumov-Gerasimenko. Philae will be deployed to the comet in November 2014 where it will make in situ observations of the comet surface, including drilling 23cm into the subsurface to extract material for analysis in its on board laboratory. An alarm clock in deep space was expected on January 20, 2014 to wake up the comet probe Rosetta ahead of a key phase in its 10-year mission, European scientists said. Rosetta's onboard computer was programmed to give the wakeup call at 1000 GMT, but it would take at least seven hours for mission control to get confirmation it has worked, they said. The craft was launched in 2004 on a trek of seven billion kilometres (4.3 billion miles) around the inner Solar System.
RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / ESA MEDIALAB" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS
La Space Agency définitivement sur orbite
L'éducation, la communication et l'assistance au secteur spatial restent au cœur de la mission de la Luxembourg Space Agency (LSA) qui fête ce jeudi sa première année d'existence.
This handout picture obtained from the European Space Agency (ESA) on August 7, 2018 shows a view taken by German astronaut and geophysicist Alexander Gerst, showing wildfires in the state of California as seen from the International Space Station on August 2, 2018.  / AFP PHOTO / EUROPEAN SPACE AGENCY / Alexander GERST / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / ESA / Alexander Gerst" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS
Le pilote d'Apollo 11 atterrit au Luxembourg
Buzz Aldrin, 89 ans, l'astronaute américain qui a marché sur la Lune, se trouve sur le sol luxembourgeois ce mercredi. Il est de passage pour célébrer la fête nationale américaine, ce 4 juillet.