Changer d'édition

«Le pays doit probablement s'attendre à une nouvelle vague»
Luxembourg 2 min. 22.09.2022
Covid-19

«Le pays doit probablement s'attendre à une nouvelle vague»

Pour le Dr Thomas Dentzer, la situation pandémique actuelle du Luxembourg ne cause plus de danger pour la santé publique.
Covid-19

«Le pays doit probablement s'attendre à une nouvelle vague»

Pour le Dr Thomas Dentzer, la situation pandémique actuelle du Luxembourg ne cause plus de danger pour la santé publique.
Photo: Christophe Olinger
Luxembourg 2 min. 22.09.2022
Covid-19

«Le pays doit probablement s'attendre à une nouvelle vague»

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Si le nombre d'infections au Covid-19 devrait repartir à la hausse dans les prochaines semaines, leur impact sur la santé publique devrait être nettement moins important qu'au cours des deux années écoulées, estime la direction de la Santé. Explications en vidéo.

Pour la première fois depuis 2020 et le déclenchement de la pandémie de Covid-19, l'optimisme semble prévaloir au sein des autorités sanitaires. Une semaine après l'annonce par le directeur général de l'OMS que «la fin est à portée de main» et trois jours après celle de Joe Biden indiquant que la pandémie était «terminée» aux États-Unis, c'est au tour de la direction de la Santé d'estimer que le Covid-19 «pose actuellement moins de problème de santé publique».


Os residentes poderão escolher a marca da vacina que preferem tomar.
Un deuxième booster pour toute la population à l'étude
Le directeur de la Santé Jean-Claude Schmit n'écarte pas une deuxième dose de rappel pour toute la population du Luxembourg. Il pourra être possible de choisir la marque du vaccin selon lui.

Un constat général basé sur le fait «qu'une grande partie de la population est vaccinée ou a été infectée par le virus», assure le Dr Thomas Dentzer. Ce qui ne devrait toutefois pas empêcher le pays de devoir «probablement s'attendre à une nouvelle vague» dans les prochaines semaines. Sans que cette dernière ne soit à l'origine d'une hausse spectaculaire du nombre d'admissions dans les services hospitaliers du pays, à en croire le virologue de la direction de la Santé. A condition toutefois qu'aucun nouveau variant ne fasse son apparition.

Un rôle moins grand

Pour l'heure, seule une «légère hausse» du nombre d'infections a été observée, loin d'être suffisante pour faire évoluer la stratégie en place. Seuls les plus de 60 ans restent donc incités à bénéficier d'une quatrième dose de vaccin. Interrogé sur les livraisons de Paxlovid, ces pilules anti-covid destinées à certains patients vulnérables, le Dr Dentzer assure que les commandes passées ont été honorées et qu'«il n'y a pas de pénurie». Selon les premières estimations fournies, une centaine de patients bénéficient de ce traitement voué à éviter «les formes graves de la maladie».

Pour le virologue qui estimait, en septembre 2021 que le covid-19 «ne ferait plus la une des journaux dans un an», l'avenir devra encore s'écrire avec ce virus. Mais ce dernier - toujours sans apparition de nouveau(x) variant(s) - devrait jouer un rôle moins grand dans notre quotidien. «De par la hausse de l'immunité à travers le monde, l'OMS sera amenée à lever cette pandémie et à considérer que ce virus peut infecter, voire tuer des gens, mais comme d'autres maladies», estime le Dr Dentzer. 

A noter qu'en attendant, de nouveaux traitements sont en cours d'élaboration, dont notamment un vaccin européen élaboré en Espagne. De nouvelles armes dans la lutte contre le Covid-19 destinées non seulement à «élargir la panoplie», mais aussi à «apporter des réponses rapides à d'éventuel(s) nouveau(x) variant(s) plus pathogènes». En d'autres termes, à tirer les leçons du passé.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Pandémie au Luxembourg
Constituée durant la pandémie de covid-19, l'initiative gouvernementale est désormais ouverte au grand public, et non plus seulement au seul secteur de la santé et des soins.
Lok , Coronavirus , Sars-CoV-2 , Covid-19, Xavier Bettel und Paulette Lenert besuchen Hopital Kirchberg , Hopitaux Robert Schuman , Mundschutz , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort