Changer d'édition

Nouvelle manifestation pour le climat à la rentrée
Luxembourg 2 min. 19.06.2019

Nouvelle manifestation pour le climat à la rentrée

Une délégation d'étudiants a remis un rapport au gouvernement.

Nouvelle manifestation pour le climat à la rentrée

Une délégation d'étudiants a remis un rapport au gouvernement.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 2 min. 19.06.2019

Nouvelle manifestation pour le climat à la rentrée

Après avoir remis un rapport complet de 40 pages comprenant des demandes et propositions concrètes pour sauver le climat, les étudiants de «Youth for Climate» ont annoncé une nouvelle mobilisation dans les rues de la capitale le 20 septembre prochain.

(RC/SW) - Les jeunes étudiants de l'organisation climatique «Youth for Climate Luxembourg» l'ont confirmé ce mercredi après-midi: une nouvelle manifestation aura bien lieu le 20 septembre prochain dans les rues de la capitale. Elle sera similaire aux deux autres événements des 15 mars et 25 mai derniers, où des milliers de jeunes avaient foulé le pavé pour marquer l'urgence climatique.

En mai, un millier de jeunes sont descendus pour la deuxième fois dans la rue et ont bloqué une partie du Pont Grande-Duchesse Charlotte afin de donner l'exemple en matière de protection du climat.
En mai, un millier de jeunes sont descendus pour la deuxième fois dans la rue et ont bloqué une partie du Pont Grande-Duchesse Charlotte afin de donner l'exemple en matière de protection du climat.
Photo: Guy Wolff

Face à une telle mobilisation, le gouvernement avait lancé des consultations, début mai, afin de recueillir les idées des étudiants sur ce sujet. Mercredi après-midi, une petite dizaine de jeunes ont donc rendu le rapport final de ces négociations, comprenant des demandes et propositions concrètes pour sauvegarder le climat.

«Nous sommes heureux de constater que quelque 500 élèves ont participé aux dialogues nationaux. Je les remercie d'avoir lancé le bal», a déclaré le ministre d'État, Xavier Bettel, en recevant ce rapport.

«Le rapport propose beaucoup d'idées, dont certaines sont très simples. On espère qu'elles seront appliquées», explique de son côté Kimon Leners, président de la Conférence nationale des élèves (CNEL) ayant participé à ces débats.

Entre autres choses, les jeunes exigent la disparition du plastique, dans tout le pays mais surtout dans les écoles. «Nous préférons l'utilisation de récipients. Les légumes servis à la cantine pourraient provenir d'un jardin scolaire au lieu d'être livrés dans des emballages plastiques», appuie-t-il.

Le jeune homme aborde également la question de l'infrastructure des bâtiments scolaires, pour la plupart anciens: «L'isolement de certaines institutions doit absolument être examiné afin d'économiser autant de ressources naturelles que possible».

Le président du CNEL, Kimon Leners, et le Premier ministre, Xavier Bettel ont tenu la majeure partie de la conférence de presse de mercredi. Les ministres Carole Dieschbourg, Romain Schneider et Claude Meisch étaient également présents, mais n'ont eu qu'une voix limitée.
Le président du CNEL, Kimon Leners, et le Premier ministre, Xavier Bettel ont tenu la majeure partie de la conférence de presse de mercredi. Les ministres Carole Dieschbourg, Romain Schneider et Claude Meisch étaient également présents, mais n'ont eu qu'une voix limitée.
Photo: Chris Karaba

Le rapport de près de 40 pages remis à Xavier Bettel mercredi souligne aussi l'importance des transports, du tri des déchets ou encore de la commercialisation des produits régionaux.


Objectif «zéro déchet»
Alors que la chasse au plastique prend de l'ampleur dans le monde, le Luxembourg lance ce lundi une nouvelle stratégie. La ministre de l'Environnement, Carole Dieschbourg, invite ainsi la population à proposer ses idées, concrètes, pour lutter contre ce fléau.

Le Premier ministre a promis que les exigences des étudiants sont tout, sauf sans importance. «Les jeunes ne devraient pas voir le gouvernement comme un adversaire, mais comme un partenaire. Nous partageons les mêmes préoccupations et les mêmes ambitions en matière de protection du climat», a-t-il souligné.

Le gouvernement souhaite faire le point sur la question climatique et voir dans quelle mesure les revendications des jeunes peuvent être mises en oeuvre avant Pâques 2020. D'autres mesures nationales de protection du climat doivent être élaborées d'ici là.

Le rapport complet du CNEL peut être consulté en ligne sur leur site internet.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La désobéissance civile comme leitmotiv
Alors que des milliers d'élèves et de lycéens sont attendus pour mener une action de désobéissance civile non violente en faveur du climat ce vendredi au Kirchberg, le ministère de l'Education nationale prévient: il n'excusera pas les absences cette fois.
Objectif «zéro déchet»
Alors que la chasse au plastique prend de l'ampleur dans le monde, le Luxembourg lance ce lundi une nouvelle stratégie. La ministre de l'Environnement, Carole Dieschbourg, invite ainsi la population à proposer ses idées, concrètes, pour lutter contre ce fléau.
La parole aux lycéens pour le climat
Face à la mobilisation sans précédent des étudiants pour le climat, le 15 mars dernier, le gouvernement réagit et donne l'occasion aux jeunes de s'exprimer à travers cinq débats.
«Nous espérons rassembler 10.000 jeunes au Glacis»
Une vingtaine de lycées, aux quatre coins du pays, participeront à la marche pour le climat qui aura lieu à Luxembourg, le vendredi 15 mars prochain. En attendant le grand jour, les troupes se mobilisent, notamment sur les réseaux sociaux. Et espèrent faire sensation.