Changer d'édition

Nouveauté: Protection des données: vos réclamations en ligne
Luxembourg 2 min. 28.01.2017 Cet article est archivé

Nouveauté: Protection des données: vos réclamations en ligne

Nouveauté: Protection des données: vos réclamations en ligne

Shutterstock
Luxembourg 2 min. 28.01.2017 Cet article est archivé

Nouveauté: Protection des données: vos réclamations en ligne

Christelle BRUCKER
Christelle BRUCKER
En ce samedi qui marque la Journée de la protection des données, la Commission nationale pour la protection des données (CNPD) lance son nouveau formulaire de plainte.

(ChB) - En ce samedi qui marque la Journée de la protection des données, la Commission nationale pour la protection des données (CNPD) lance son nouveau formulaire de plainte. 

Avec l'essor des technologies modernes, de plus en plus de renseignements individuels sont collectés, échangés et traités, souvent sans que les personnes concernées ne sachent par qui, pourquoi, pendant quel laps de temps et avec quels effets.

Nous laissons des traces sur Internet, à travers nos communications, nos démarches administratives, nos achats et paiements, nos déplacements, etc. Des profils sur base de nos comportements sont établis sans que nous le sachions.

L’exploitation de données à caractère personnel à des fins publicitaires est en effet à la base du business model des réseaux sociaux, des moteurs de recherche ou d’autres entreprises proposant des services sur Internet. 

Le Conseil de l'Europe, avec le soutien de la Commission européenne, a ainsi proclamé solennellement le 28 janvier de chaque année comme Journée de la protection des données. 

Pourquoi le 28 janvier?   

C'est la date de l'ouverture à la signature de la Convention 108 du Conseil de l’Europe en 1981, premier instrument international juridiquement contraignant en la matière. Depuis plus de 35 ans, la convention vise à protéger toute personne contre l'utilisation abusive des données qui la concernent et à assurer la transparence quant aux fichiers et traitements des données personnelles.

La législation actuelle en vigueur dans l’Union européenne et au Luxembourg – inspirée de la Convention 108 – a été modernisée pour tenir compte de la globalisation et de l'émergence de nouvelles technologies.

Des règles plus strictes dès 2018

À partir du 25 mai 2018, un nouveau règlement général sur la protection des données sera directement applicable à tous les acteurs intervenant sur le territoire de l’Union européenne. Les nouvelles règles consistent à donner aux citoyens plus de contrôle sur leurs données personnelles, à responsabiliser davantage les entreprises et à renforcer le rôle des autorités de protection des données telle que la CNPD.

La CNPD a élaboré un nouveau formulaire en ligne destiné à faciliter l’introduction d’une plainte par le citoyen auprès de l’autorité de protection des données luxembourgeoise.

De nombreuses personnes font appel aux services de la CNPD lorsqu’elles estiment qu’il y a eu une violation de la loi ou une entrave à l’exercice de leurs droits. L’utilisation de ce formulaire en ligne permettra un traitement accéléré de ces réclamations.

Des vidéos d'explications sont aussi disponibles en anglais sur le site de la CNPD.


Sur le même sujet

Scepticisme face à une éventuelle «application corona»
Soucieux de la protection des données personnelles, le gouvernement pose un regard critique sur les programmes destinés au traçage et à la surveillance du covid-19. Quand bien même ce genre d'outil pourrait s'avérer très utile dans une stratégie de sortie de crise graduelle.
Tine Larsen: «C'est au consommateur d'être exigeant»
A dix jours de l'entrée en vigueur du nouveau règlement européen, la Commission nationale pour la protection des données se retrouve au cœur de toutes les attentions. Pourtant, le 25 mai, aucune guillotine ne tombera. Sa présidente, Tine Larsen, invite le consommateur, à exiger des sociétés qu'elles respectent les règles du jeu.
ITW avec Tine Larsen, préseidente de la commission nationale pour la protection des données, photo : Caroline Martin
Protection des données: le casse-tête des entreprises
Le nouveau règlement européen sur la protection des données n'est pas encore entré en vigueur que les géants du net le contournent déjà. Les entreprises multiplient les efforts pour être en règle. Le prix à payer serait souvent trop élevé.
WhatsApp relève à 16 ans son âge minimum d'utilisation dans l'UE
L'application de messagerie instantanée WhatsApp a relevé à 16 ans son âge minimum d'utilisation dans l'Union européenne, contre 13 jusqu'à maintenant, en prévision du nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD), a-t-elle annoncé sur son site.
Tine A.Larsen, CNPD: «Il faut trouver l'équilibre»
La présidente de la Commission nationale pour la protection des données tente de rassurer les entreprises sur leur mise en conformité avec le règlement général applicable au 25 mai prochain. En tant que régulateur, Tine A. Larsen souhaite trouver l'équilibre entre libre circulation des données et protection des droits fondamentaux.
La présidente de la Commission nationale pour la protection des données Tine A. Larsen a reçu le Luxemburger Wort dans son bureau à Belval.