Changer d'édition

Nouveau record de fréquentation pour les CFL
Luxembourg 2 min. 18.06.2019

Nouveau record de fréquentation pour les CFL

Nouveau record de fréquentation pour les CFL

Photo: Anouk Antony
Luxembourg 2 min. 18.06.2019

Nouveau record de fréquentation pour les CFL

Marc AUXENFANTS
Marc AUXENFANTS
L'opérateur ferroviaire luxembourgeois annonce mardi un bénéfice annuel 2018 de 10 millions d'euros, une légère augmentation de ses passagers à 23,3 millions, et un taux de ponctualité constant à 89%.

Le groupe CFL a présenté ses résultats annuels ce mardi. Au cours de l'exercice 2018, l’opérateur ferroviaire luxembourgeois a dégagé un bénéfice net de 10 millions d'euros, inchangé par rapport à 2017. Le chiffre d'affaires net est passé de 882,8 millions d'euros à 892,5 millions d'euros entre 2017 et 2018.

Au total, le groupe CFL compte 4.622 employés (au 31 décembre 2018). Depuis, 436 personnes ont été embauchées au cours de l'exercice écoulé. Le nombre de passagers a également légèrement augmenté en 2018, avec un total de 23,3 millions de personnes transportées l'année dernière, contre 22,9 millions en 2017. Les CFL affichent un taux de ponctualité de 89%, inchangé par rapport à 2017.

Côté infrastructures, le funiculaire du nouvel arrêt ferroviaire Pfaffenthal-Kirchberg, inauguré le 10 décembre 2017, «a attiré au total plus de 1,5 million de clients jusqu’au 31 décembre 2018», indiquent les CFL. Tandis que la gare périphérique Howald a accueilli «plus de 200.000 clients depuis son ouverture en décembre 2017».   

De son côté, l'activité cargo réalise un résultat net consolidé de 2,1 millions d’euros, «malgré le coût important non récurrent représenté par la transition vers le système de sécurité ferroviaire ETCS de son parc de locomotives», explique l'opérateur ferroviaire.  Pour sa part, le segment multimodal enregistre une perte de 4,6 millions d’euros en 2018, contre -13,9 millions d’euros l'année précédente.  

Pour 2019, le groupe compte poursuivre sa stratégie orientée «sur la satisfaction de ses clients», conformément à sa vision d'affaires pour 2024. Celle-ci passe notamment par l’agrandissement du réseau existant, grâce à de grands projets d’infrastructure, et poursuit comme objectifs un taux de ponctualité d'au moins 92%, l’accroissement de 46% du nombre de places assises dans les trains, avec l’acquisition de nouveau matériel roulant moderne et confortable, dont 34 automotrices qui seront livrées entre 2021 et 2024. Les CFL comptent également améliorer l’accueil en gare, grâce à des travaux de modernisation, d’extension et de construction.

222 agressions  

La publication des résultats et des objectifs du groupe intervient au lendemain d'une sortie du syndicat du personnel des transports (Syprolux) sur la sécurité dans les gares et trains du pays. Face aux agressions accrues, notamment à la violence physique contre les agents des CFL, Mylène Bianchy sa présidente, souhaite «une présence physique dans les transports en commun, avec la création d’une unité de police dédiée».

Ainsi, en 2017, les agents des CFL ont été victimes de 222 agressions contre 160 en 2016. Sur les 224 cas recensés, la majorité était des agressions verbales (87) et des menaces (85). Seules 47 avaient été qualifiées d'agressions physiques. Plus récemment, en mars dernier, un contrôleur et un conducteur de train avaient été attaqués par une dizaine d'adolescents en gare d'Oetrange. Tous deux avaient dû être transportés à l'hôpital. 



Sur le même sujet

Il y a 65 ans s’arrêtait «Chareli»
Du nom du ministre des Travaux publics de l'époque, la ligne ferroviaire Luxembourg-Echternach inaugurée en 1904 est rentrée définitivement en gare le 12 juin 1954. Des vestiges rappellent encore l'existence de l’ancien parcours de 46 km.