Changer d'édition

Nouveau geste «incitatif» à destination des non-vaccinés
Luxembourg 2 min. 27.10.2021
Pandémie au Luxembourg

Nouveau geste «incitatif» à destination des non-vaccinés

Face à la hausse généralisée des infections au Luxembourg et au niveau européen, Paulette Lenert entend poursuivre la campagne de vaccination de la population générale jusqu'à atteindre les 80%.
Pandémie au Luxembourg

Nouveau geste «incitatif» à destination des non-vaccinés

Face à la hausse généralisée des infections au Luxembourg et au niveau européen, Paulette Lenert entend poursuivre la campagne de vaccination de la population générale jusqu'à atteindre les 80%.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 2 min. 27.10.2021
Pandémie au Luxembourg

Nouveau geste «incitatif» à destination des non-vaccinés

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Si le nouveau régime CovidCheck entrera en vigueur le 1er novembre prochain, la ministre de la Santé annonce ce mercredi que des bons pour des tests PCR gratuits seront distribués aux résidents se faisant injecter une première dose avant le 10 novembre.

Alors que la situation sanitaire fait état d'un net regain du nombre de nouvelles infections depuis le début du mois d'octobre, le gouvernement n'entend pas céder sous la pression et garde donc sa ligne dure face aux non-vaccinés. Ce qui ne l'empêche pas, mercredi, d'annoncer un nouveau geste «incitatif» en prolongeant une nouvelle fois la date d'octroi de bons pour des tests PCR gratuits. 


Des tests offerts pour les schémas vaccinaux incomplets
Suite à la recommandation du Conseil d'Etat sur l'extension à venir du régime CovidCheck, la ministre de la Santé indique jeudi que des bons gratuits seront mis à disposition des personnes qui auront reçu une première injection avant le 18 octobre.

Initialement prévu pour le 18 octobre, date de validité de l'ancienne version de la loi, le couperet devait tomber le 1er novembre. Il ne le sera, finalement, qu'au 10 novembre prochain. Concrètement, le report annoncé par Paulette Lenert (LSAP), ministre de la Santé, doit permettre à toute personne qui se sera fait injecter une première dose d'ici cette date se fera dispenser de payer les tests imposés par la loi pour se rendre aussi bien dans les bars, cafés et restaurants que sur son lieu de travail. Que ce dernier soit une entreprise privée ou une administration publique.

Justifiée par la volonté du gouvernement d'«aider à lever les réserves», la mesure intervient alors que le durcissement des mesures sanitaires à mener à la vaccination de «5.000 nouvelles personnes depuis l'annonce des nouvelles règles», selon Paulette Lenert. Un chiffre jugé «encourageant» alors que le Luxembourg enregistre toujours un taux général de vaccination légèrement supérieur à celui de la moyenne générale. En l'occurrence, «75% de la population résidente de plus de 12 ans», selon les données évoquées mercredi par Jean-Claude Schmit, directeur de la Santé.

Interrogé sur la situation dans les écoles, ce dernier confirme que «le virus continue de circuler là où les gens ne sont pas vaccinées, et donc dans les écoles fondamentales notamment». Raison pour laquelle le responsable de la santé publique appelle «au respect des gestes barrières, notamment dans la sphère privée qui reste encore et toujours la principale source d'infection». A noter que la quatrième vague redoutée se manifeste ailleurs en Europe, notamment en Belgique, dont le système de santé se trouve à nouveau sous pression. Un patient belge atteint de covid-19 se trouve d'ailleurs hospitalisé au CHL.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Face à la hausse du nombre de nouvelles infections au covid-19 malgré l'avancée de la campagne de vaccination, la présidente du conseil supérieur des maladies infectieuses plaide pour le maintien de mesures préventives et estime que des règles plus strictes devront être prises.
Pupils from an elementary school in Bischwiller, eastern France, listen to their teacher, on November 2, 2020, as part of a tribute to slain history teacher Samuel Paty, who was beheaded by an attacker for showing pupils cartoons of the Prophet Mohammed in his civics class, on October 19, 2020, in Conflans-Sainte-Honorine, northwest of Paris. - Schoolchildren across France were to observe a minute of silence at 11:00 am (1000 GMT), as students returned to classes after the autumn break, to remember Samuel Paty, 47, who was killed in Conflans-Sainte-Honorine, outside Paris, on October 16 just as the holiday began. Paty had shown his class a cartoon of the prophet Mohammed for a lesson on freedom of expression, spurring an online campaign targeting him. His killing further set France on edge as French president spearheads a campaign against Islamist radicalism. (Photo by PATRICK HERTZOG / AFP)
A moins d'une semaine de l'entrée en vigueur des nouvelles règles sanitaires qui prévoient la possibilité de ne pas laisser l'accès libre aux personnes non vaccinées sur leur lieu de travail, les négociations se poursuivent. Sans avancée concrète à ce jour.
Wi , Covid Check im Betrieb , Foto:Guy Jallay / Luxemburger Wort
Lydie Polfer annonce ce mercredi un dispositif à moindre coût pour se faire tester à partir du 1er novembre. Une mesure mise en place par la capitale pour anticiper la mise en place du futur régime CovidCheck.
Illustration,  large scale testing, neue Herangehensweise, nouvelle formule, Tesz-Zenter, Covid-19, Corona, Test Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Alors que le 1er novembre marquera l'entrée en vigueur des restrictions imposées aux personnes réticentes à l'injection de doses anti-covid 19, les centres de vaccination du pays enregistrent une plus grande activité ces derniers jours. Rencontre avec ces nouveaux convertis.
Suite à la recommandation du Conseil d'Etat sur l'extension à venir du régime CovidCheck, la ministre de la Santé indique jeudi que des bons gratuits seront mis à disposition des personnes qui auront reçu une première injection avant le 18 octobre.
Face à la hausse «importante mais non exponentielle» du nombre de nouvelles infections au covid-19, le gouvernement n'annonce pas, mercredi, de nouvelles mesures spécifiques. Ces dernières pourraient toutefois intervenir d'ici dimanche, en fonction de l'évolution de la situation.
IPO , PK Regierungsrat , Xavier Bettel und Paulette Lenert  , Sars-Cov-2 , Covid-19 , Coronakrise , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort