Changer d'édition

Nouveau cluster dans une école à Schifflange
Luxembourg 2 min. 03.02.2021 Cet article est archivé

Nouveau cluster dans une école à Schifflange

Au moins une trentaine de nouvelles infections au covid-19 a été détectée au sein de l'école Albert-Wingert de Schifflange.

Nouveau cluster dans une école à Schifflange

Au moins une trentaine de nouvelles infections au covid-19 a été détectée au sein de l'école Albert-Wingert de Schifflange.
Photo: Lucien Wolff/archive
Luxembourg 2 min. 03.02.2021 Cet article est archivé

Nouveau cluster dans une école à Schifflange

Trois classes du cycle 2 sur les sept que compte l'école fondamentale Albert-Wingert sont touchées par le virus, indique mercredi soir le ministère de l'Education nationale, confirmant les propos du bourgmestre de la commune.

(Jmh) - Deux jours après la découverte de plus de 80 cas dans une maison de retraite de la capitale, un nouveau cluster a été identifié au Luxembourg. «Une trentaine d'élèves» de trois classes du cycle 2, âgés de 6 à 7 ans de l'école Albert-Wingert, ont été testés positifs au covid-19 ces derniers jours, indique mercredi Paul Weimerskirch (CSV), bourgmestre de Schifflange, confirmant une information de nos confrères de L'essentiel. Un chiffre qui pourrait toutefois être plus élevé puisque «d’autres n’ont pas été testés», précise l'élu. 


TC.Altersheim,Elisabeth am Park. Foto: Gerry Huberty/Luxemburgr Wort
Cluster dans une maison de retraite de la capitale
Au moins 80 personnes ont été infectées par le covid depuis la mi-janvier au sein de la résidence senior «Ste. Elisabeth am Park», confirme la direction de l'établissement, situé au centre de Luxembourg-Ville

Selon les données fournies mercredi soir par le ministère de l'Education nationale, ce sont au final «trois des sept classes du cycle 2» de l'école fondamentale qui sont actuellement touchées. Interrogés sur l'origine de cette infection, les services de Claude Meisch (DP) indiquent qu'«un membre du personnel de l'école fondamentale, intervenant dans plusieurs classes, essentiellement du cycle 2, a été testé positif le 26 janvier dernier».

Conformément aux différents scénarios appliqués en cas de cas positif dans les établissements scolaires, «plusieurs classes du cycle 2 et une du cycle 4 ont dû être mises soit à l'écart, soit en quarantaine», avance le ministère qui précise que «deux enseignants ont également été testés positifs» fin janvier. Testées le 1er février, les classes mises à l'écart ont révélé «quatre cas positifs», tandis que «huit autres infections» ont été enregistrées parmi les personnes placées en quarantaine.


Nursing students desinfect each other at the Covid-19 testing facility on the Spoor Oost site in Antwerp, on November 3, 2020. - Belgium is in a second lockdown as hospitalisations of COVID-19 patients reach record highs. (Photo by DIRK WAEM / Belga / AFP) / Belgium OUT
12 équipes pour traquer le virus dans les écoles
Le ministère de l'Education dispose désormais de sa propre brigade de dépistage covid. Depuis lundi, il peut choisir les établissements où procéder à des tests.

Résultat: toutes les classes du cycle 2 de l'école Albert-Wingert se trouvent en quarantaine «jusqu'au 9 février». Et «par mesure de précaution», l'ensemble des élèves et des personnels des cycles 1, 3 et 4 seront testés jeudi «par une équipe mobile dans l'enceinte de l'établissement», précise la porte-parole.

Selon les données officielles du ministère de la Santé, pour la semaine du 18 au 24 janvier, 69 infections avaient été recensées parmi les élèves de l'école fondamentale et 14 cas parmi les enseignants. Des chiffres bien loin des pics enregistrés à plus de 300 élèves infectés chaque semaine entre la mi-novembre et la mi-décembre.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Au moins 80 personnes ont été infectées par le covid depuis la mi-janvier au sein de la résidence senior «Ste. Elisabeth am Park», confirme la direction de l'établissement, situé au centre de Luxembourg-Ville
TC.Altersheim,Elisabeth am Park. Foto: Gerry Huberty/Luxemburgr Wort
Laissé au libre choix de chaque établissement, le port d'une protection buccale a conquis la très grande majorité du secondaire. L'information a été donnée, mercredi, par le ministre de l'Education.
STAMFORD, CONNECTICUT - NOVEMBER 19: Third grade teacher Cara Denison speaks to students while live streaming her class via Google Meet at Rogers International School on November 19, 2020 in Stamford, Connecticut. Due to the coronavirus pandemic, most children in Stamford Public Schools attend alternate days of distance learning and in-class participation as part of the school district's hybrid education model. A smaller percentage of students distance learn full-time at home due to families' Covid-19 concerns.   John Moore/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==
Comme à l'école fondamentale du Rollingergrund -quartier en pleine expansion de la capitale- 4.930 enfants de près de 100 nationalités ont découvert ou retrouvé les bancs de l'école ce mardi à Luxembourg. Une rentrée sans anicroche dont l'objectif à long terme est de «réussir à maintenir la cohésion sociale», explique la bourgmestre.
Lydie Polfer, bourgmestre de Luxembourg, a fait la rentrée dans les bâtiments entièrement rénovés de l'école du Rollingergrund qui accueille les élèves des cycles 1 à 4.
L'année scolaire 2014-2015 en chiffres
Finies les vacances, les cours reprennent ce lundi 15 septembre au Luxembourg. Pas moins de 46.870 écoliers ont pris ce matin le chemin de l'école fondamentale. Mardi et mercredi, suivront 41.063 lycéens. Soit 440 de plus que l'an passé.
Avec 46.870 enfants qui entrent au précoce, au préscolaire et au primaire, les effectifs restent stables dans l'enseignement fondamental au Luxembourg.