Changer d'édition

«Nous travaillons de manière constructive et critique»
Luxembourg 4 min. 19.07.2022
Bilan parlementaire du CSV

«Nous travaillons de manière constructive et critique»

«Avec les prix du logement et la hausse des prix alimentaires de nombreuses personnes n'arrivent plus à joindre les deux bouts», a souligné Martine Hansen.
Bilan parlementaire du CSV

«Nous travaillons de manière constructive et critique»

«Avec les prix du logement et la hausse des prix alimentaires de nombreuses personnes n'arrivent plus à joindre les deux bouts», a souligné Martine Hansen.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 4 min. 19.07.2022
Bilan parlementaire du CSV

«Nous travaillons de manière constructive et critique»

Thomas BERTHOL
Thomas BERTHOL
Les députés CSV ont critiqué ce lundi lors de la présentation le manque de transparence du gouvernement et ont annoncé vouloir de nouveau faire partie du prochain gouvernement.

Après les Pirates ce lundi, c'était au tour du CSV de tirer ce mardi le bilan de sa session parlementaire. Comme les députés du parti Pirate, ceux du CSV ont fortement critiqué l'actuelle majorité. Ils ont également regretté que dans les affaires Superdréckskechst, LUXEOSys ou encore l'affaire dite de «l'abri de jardin» qui a poussé Carole Dieschbourg à la démission, ainsi que dans le cas des inondations de l'été 2021, il n'y ait pas eu de commission d'enquête.


«Le gouvernement a mené le Parlement en bateau»
Dans son rapport spécial sur le satellite militaire LUXEOSys, la Cour des comptes dénonce la manière dont le gouvernement a procédé.

«Dans une démocratie parlementaire, il est fondamental que le Parlement puisse contrôler le gouvernement, alors que ce n'est plus le cas», a déploré Gilles Roth. Le député et bourgmestre de Mamer a tenu à souligner que si la nouvelle Constitution doit faciliter la mise en place d'enquête avec l'approbation de 20 députés, une telle initiative avait déjà été proposée par le passé par Paul-Henri Meyers, ancien député du CSV et président de la Commission des institutions.

J'ai l'impression de vivre dans un autre monde que Bettel, Lenert, Bausch et Turmes

Martine Hansen, coprésidente du CSV

Quand il est question de faire preuve de transparence, tout est bloqué par les députés de la majorité, a déploré pour sa part la coprésidente du CSV Martine Hansen. Elle a également rappelé que «la politique est là pour écouter les gens, ce que ne fait pas le gouvernement». La députée du Nord a également indiqué que lors de cette session parlementaire 2021-2022 le CSV avait fait cinq propositions de loi, 23 amendements, 58 motions et résolutions, et 14 heures d'actualités à la Chambre. «Nous travaillons de manière constructive et nous sommes critiques quand il le faut. Derrière ces chiffres, il y a une politique concrète qui propose des solutions concrètes pour un Luxembourg plus juste.»

 La réforme fiscale, un «grand échec de la majorité»

Parmi les préoccupations de la population, Martine Hansen relève celle concernant la hausse des prix qui ne touche «pas seulement les personnes avec un salaire minimum, mais aussi les classes moyennes». «Avec les prix des logements et la hausse des prix alimentaires, de nombreuses personnes n'arrivent plus à joindre les deux bouts. J'ai l'impression de vivre dans un autre monde que Bettel, Lenert, Bausch et Turmes. Il semble qu'ils ne voient pas ces problèmes», a lancé la coprésidente du groupe parlementaire du CSV.


ARCHIV - 27.07.2021, Mecklenburg-Vorpommern, Schwerin: Die Zapfpistole für Super-Kraftstoff steckt in einer Tankstelle im Tankstutzen eines Autos. Im März dieses Jahres sind die Preise für Kraftstoffe in Deutschland weit stärker gestiegen als in früheren Krisen der vergangenen 50 Jahre. (zu dpa «Preissteigerungen für Öl und Gas stärker als in früheren Krisen») Foto: Jens Büttner/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Comment aider les ménages face à la hausse du carburant
La flambée des prix de l'énergie fait souffrir les citoyens. Le CSV a proposé un plan en trois points dans le cadre d'une heure d'actualité.

Pour lutter contre la hausse des prix de l'énergie, elle a rappelé les mesures des chrétiens-sociaux: étendre l'accès à l'allocation de vie chère, baisser les taxes essence sur le minimum européen ou encore augmenter l'indemnité kilométrique.

Le maigre bilan santé de la majorité selon le CSV

La réforme fiscale est un des autres points abordés ce mardi par le CSV. Martine Hansen dénonce une «promesse non tenue» par le gouvernement et parle même d'un «grand échec de la majorité». La députée du Nord estime que si le tableau d'imposition n'est pas adapté à l'inflation, il s'agit alors «de facto d'une augmentation fiscale et nous ne pouvons pas l'accepter».


14.07.2022 Abgeordnetenkammer Chambre des députés : Debatte über Impfpflicht Impfung Pflicht Covid-19 Corona Impfpflicht Impfdebatte , Impfen Impfung Covid-19 , Luxemburg , André Bauler ,  Foto: Marc Wilwert / Luxemburger Wort
Comment les partis veulent moderniser la politique fiscale?
La possibilité de se positionner politiquement par rapport au débat d'orientation sur la modernisation du système fiscal a servi de vitrine aux partis pour l'année électorale à venir.

Claude Wiseler a, quant à lui, concentré ses critiques sur le thème de la santé, dont le bilan du gouvernement est «très mince». Le président du CSV a rappelé que concernant le sujet du covid, il était pour qu'une loi sur l'obligation vaccinale soit prête au cas où une telle mesure serait nécessaire. Il a également appelé, comme le groupe des experts, que le personnel soignant déclare son statut vaccinal. Claude Wiseler a également critiqué que rien n'avait été fait depuis trois ans dans le dossier IRM et que la digitalisation dans le système des soins partagés ne fonctionnait pas.

Face à ces problématiques dans le système de santé, les députés du CSV ont souligné que l'urgence actuelle n'était pas de légaliser le cannabis. «Nous sommes pour décorrectionaliser le cannabis, mais contre la proposition du gouvernement d'avoir quatre plants de cannabis chez soi. C'est incontrôlable et invérifiable!»


Politik. Parlamentswahlen 2018, élections législatives, Wahlen, Wahlurnen, Wahlbüro , Ausschütten der Wahlurnen, Esch Alzette Lycée Hubert Clement, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Le Luxembourg se prépare aux élections législatives
Tous les articles concernant les élections législatives, les candidats et les ambitions des différents partis à retrouver dans ce dossier.

Concernant les prochaines élections législatives en octobre 2023, les députés du CSV ont affirmé leur volonté de participer à nouveau au prochain gouvernement. Claude Wiseler a indiqué que les candidatures seront décidées lors du prochain congrès au mois de mars. Selon les derniers sondages, le CSV gagnerait 16 sièges contre 21 aujourd'hui lors des prochaines élections législatives. Des données qui ne découragent pas Martine Hansen: «La dernière fois, on avait de bons sondages, on a vu ce que ça a donné.»

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Juste avant le coup d'envoi des vacances d'été, les députés socialistes ont dressé le bilan de leur session parlementaire sans cacher leurs ambitions pour les prochaines élections législatives.
Politik, Yves Cruchten, um Plateau, LSAP-Presse, parlamentarische Bilanz und Essen, Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Le principal parti d'opposition luxembourgeois estime qu'il faut repenser l'énergie nucléaire en raison de la crise d'approvisionnement provoquée par la guerre en Ukraine.