Changer d'édition

«Nous ne laisserons personne dehors sous la pluie»
Luxembourg 13 4 min. 11.08.2019

«Nous ne laisserons personne dehors sous la pluie»

Le grand-duc Henri a tenu à se rendre sur les lieux de la tornade samedi après-midi.

«Nous ne laisserons personne dehors sous la pluie»

Le grand-duc Henri a tenu à se rendre sur les lieux de la tornade samedi après-midi.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 13 4 min. 11.08.2019

«Nous ne laisserons personne dehors sous la pluie»

Le grand-duc Henri, Xavier Bettel et Taina Bofferding se sont rendus sur les lieux du passage de la tornade pour soutenir les habitants. Le site guichet.lu sera disponible à partir de lundi pour répondre à toutes les questions.

(Jmh avec dho et SH) - Le passage d'une tornade, vendredi soir, sur les communes de Pétange et Bascharage laissera des traces. Avec officiellement 19 personnes blessées - dont deux encore à l'hôpital ce samedi, l'une d'entre elles ayant fait une crise cardiaque lors du passage de la tornade  -, le dernier bilan fait état de plusieurs dizaines de maisons rendues inhabitables. 

Le grand-duc Henri s'est rendu sur les lieux du sinistre ce samedi après-midi pour se rendre compte de l'étendue des dégâts. Le Premier ministre Xavier Bettel et la ministre de l'Intérieur Taina Bofferding ont écourté leurs vacances pour se rendre au plus vite sur les lieux.

«Nous sommes toujours sous le choc et nous ne pouvons pas croire ce qui est arrivé. Notre maison a été en grande partie épargnée, mais la maison de ma mère a été complètement dévastée. Elle est placée dans une maison de retraite et nous ne lui avons toujours rien dit», a raconté un couple au Grand-Duc qui a fait son possible pour réconforter les personnes qu’il a croisées au cours de sa visite. 

Le Premier ministre Xavier Bettel a également conversé avec les personnes chargées du nettoyage des dégâts. «J'habite à Belvaux et je suis arrivé à Bascharage tôt ce matin pour aider un ami dont la maison a été gravement endommagée», lui a raconté un jeune homme.

Le grand-duc Henri et Taina Bofferding sur la grande échelle pour inspecter les dégâts de la tornade.
Le grand-duc Henri et Taina Bofferding sur la grande échelle pour inspecter les dégâts de la tornade.
Photo: Anouk Antony

Une vague de solidarité

«Je vis dans la partie du village où la tornade a frappé fort, et la nuit dernière, alors que je me mêlais aux gens dans la rue, j'ai ressenti une immense compassion parmi la population. C’était vraiment poignant», a commenté l’échevin Yves Cruchten.  

«Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour vous soutenir», a encore déclaré le Premier ministre. Lors de la conférence de presse de ce samedi soir, le Premier ministre a salué la solidarité de tous.

«Nous ne sommes pas une compagnie d'assurance, mais nous ne laisserons personne dehors sous la pluie», a souligné le Premier, en conférence de presse samedi soir. Certains coûts, comme ceux des expertises, pourraient éventuellement être pris en charge par l’État. 

Xavier Bettel a aussi indiqué que le site guichet.lu sera disponible pour répondre au mieux à toutes les questions. Comme ce fut déjà le cas après les inondations à Müllerthal, les personnes concernées trouveront des formulaires à partir de lundi sur les sites web du ministère de la Famille, du ministère du Logement (particuliers) et du ministère de l'Économie (entreprises) pour demander de l'aide. 

D'autre part, une assistance financière supplémentaire pourra également être décidée par le Haut-Commissariat à la protection nationale.

314 maisons touchées 

Samedi matin, Dan Kersch (LSAP), ministre du Travail, avait évoqué un chiffre compris «entre 80 et 100» habitations dont le toit n'avait pas résisté aux effets du vent. Ce sont en tout près de 314 habitations qui ont été touchées par la tornade.

De nombreuses maisons sont actuellement inhabitables, les toits d'environ 90 maisons étant très endommagés. Celles-ci ont dû être couvertes afin d'éviter tout autres détériorations. Des ingénieurs travaillent aussi sur place pour déterminer quelles maisons resteront inhabitables pendant une longue période. 

Toutes les habitations touchées devraient être entièrement inspectées d'ici à ce dimanche soir. Cependant, la phase de nettoyage pourrait durer des semaines, selon Paul Schroeder, directeur général du CGDIS.

Les familles qui ne savent pas encore où se loger doivent contacter la hotline: 8002 8080 (+352 4977 19 147 depuis l'étranger).

Cette hotline est aussi destinée aux personnes qui ont besoin d'un soutien psychologique.

Le Premier minitsre Xavier Bettel, Taina Bofferding, ministre de l'Intérieur et Paul Schroeder, directeur général du CGDIS, lors de la conférence de presse de samedi soir.
Le Premier minitsre Xavier Bettel, Taina Bofferding, ministre de l'Intérieur et Paul Schroeder, directeur général du CGDIS, lors de la conférence de presse de samedi soir.
Photo: Sophie Hermes

Les risques liés à quatre pylônes électriques écartés

À noter que dès vendredi soir, des entreprises du bâtiment ont été contactées pour venir en aide aux sinistrés. «Vu la situation d'urgence, peu importe que nous soyons en plein congé collectif», avait rappelé Dan Kersch.  

Parmi les problèmes urgents à résoudre figurait notamment le danger créé par la torsion de quatre pylônes supportant des lignes électriques à haute tension. Si le risque ne provient pas du courant, qui a été coupé dès vendredi soir, il provenait des câbles eux-mêmes, soumis à une forte tension et qui pourraient se rompre. 

Samedi soir, Taina Bofferding a tenu à rassurer en indiquant que le danger provoqué par la chute de la ligne à haute tension était désormais écarté. Les routes fermées devraient progressivement rouvrir tout comme les commerces impactés.


Sur le même sujet

«Nous avons essayé de nous cacher»
Lorsque leur maison a été frappée par la tornade, vendredi soir, de nombreux habitants de Bascharage et Pétange ont d'abord paniqué, avant de se mettre à l'abri. Récit de ces quelques minutes qui ont paru une éternité.
dégâts Tornade Pétange/Bascharage - Pétange Bascharage -  - 10/08/2019 - photo: claude piscitelli
Une tornade à Pétange
Vendredi vers 18 heures, une tornade a ravagé les localités de Pétange et Bascharage. Une centaine de maisons sont fortement endommagées