Changer d'édition

«Nous envisageons de vacciner en grandes surfaces»
Luxembourg 25.08.2021 Cet article est archivé
Pandémie au Luxembourg

«Nous envisageons de vacciner en grandes surfaces»

Le Premier ministre a également dit quelques mots sur la situation en Afghanistan
Pandémie au Luxembourg

«Nous envisageons de vacciner en grandes surfaces»

Le Premier ministre a également dit quelques mots sur la situation en Afghanistan
Photos: Chris Karaba
Luxembourg 25.08.2021 Cet article est archivé
Pandémie au Luxembourg

«Nous envisageons de vacciner en grandes surfaces»

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
Le Premier ministre insiste sur l'importance de la vaccination pour ralentir l'épidémie covid, alors qu'une reprise des infections est attendue avec le retour des congés. Xavier Bettel indique également que l'enveloppe destinée aux aides post-inondations est à présent de 100 millions d'euros.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'outil de vérification de l'authenticité et de la validité d'un certificat covid a été mis en place voilà un peu plus de deux mois. Salles de spectacles, boutiques, restaurants, théâtres, bars, stades l'ont vite adopté.
COVIDcheck.lu - certificate, COVID-Zertifikat, EU Digital Covid Certificate, covid check.lu - Foto: John Schmit
L'injection, le 19 août dernier, d'une deuxième dose anti-covid au Premier ministre a soulevé divers questionnements. En effet, aux sujets déjà frappés par le covid, il est souvent dit de ne pratiquer qu'une seule vaccination. Explications
Quatre mois après sa première injection, le Premier ministre présente un schéma vaccinal complet.
Infectiologue, le Dr Schockmel se veut rassurant face à une probable reprise des infections covid dans les semaines à venir. La vaccination ayant constitué un bouclier efficace contre les formes graves de l'infection respiratoire.
Die Virusausbreitung weltweit erfolgt hauptsächlich durch ungeimpfte Personen und sie sind es auch, die schwer erkranken, sagt Dr. Gérard Schockmel.
Bien que les contaminations liées aux voyages à l'étranger représentent la deuxième origine pour les nouveaux cas covid pour la quatrième semaine consécutive, les dépistages positifs n'explosent pas au retour de lointains séjours. Le ministère de la Santé invite toutefois à la prudence.