Changer d'édition

«Nous avons essayé de nous cacher»
Luxembourg 49 10.08.2019

«Nous avons essayé de nous cacher»

En quelques minutes à peine, la tornade qui s'est abattue sur Bascharage et Pétange a fait d'importants dégâts.

«Nous avons essayé de nous cacher»

En quelques minutes à peine, la tornade qui s'est abattue sur Bascharage et Pétange a fait d'importants dégâts.
Photo: Claude Piscitelli
Luxembourg 49 10.08.2019

«Nous avons essayé de nous cacher»

Lorsque leur maison a été frappée par la tornade, vendredi soir, de nombreux habitants de Bascharage et Pétange ont d'abord paniqué, avant de se mettre à l'abri. Récit de ces quelques minutes qui ont paru une éternité.

(m.r./ SH) - «Notre beau jardin», soupire Cleyton Santos. Partout autour de lui, des branches et des restes de la maison de ses parents jonchent le sol, tout comme la tonnelle qui trônait quelques minutes auparavant dans le jardin. En quelques minutes à peine, le cadre qui lui était familier s'est radicalement transformé, résultat de la tornade qui s'est abattue à Bascharage et à Pétange vendredi soir.

Si pendant toute la nuit les fonctionnaires communaux se sont attachés à dégager les arbres et les débris projetés sur la chaussée par le vent, de nombreux résidents sont restés pendant des heures devant leur porte, avec l'idée, pour certains d'entre eux, de tenter de réparer les dommages.

Ce fut notamment le cas à proximité du centre commercial, où une quinzaine de maisons ont été gravement endommagées. En plus de la disparition du toit, certaines se retrouvent sous la menace d'un pylône électrique à haute tension, tordu sous l'effet de la tornade. Ce dernier s'est d'ailleurs écrasé sur l'une de ces maisons.

Face à la violence de l'épisode, nombre d'habitants ont paniqué. Car outre les rafales de vent, la tornade s'est associée à un puissant orage. «Nous étions terrifiés, nous avons essayé de nous cacher», détaille l'un des membres d'un fast-food de l'avenue de Luxembourg, à Bascharage.

«Nous devons d'abord aider les gens qui se trouvent dans la rue. Nous organisons des hébergements à l'hôtel», explique Michel Wolter (CSV), bourgmestre de la commune de Bascharage, actuellement à l'étranger. «Il y a de la solidarité ici dans le Sud, je trouve ça formidable», assure de son côté Pierre Mellina (CSV), bourgmestre de Pétange, dont la commune a également été touchée de plein fouet vendredi soir.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

«Nous ne laisserons personne dehors sous la pluie»
Le grand-duc Henri, Xavier Bettel et Taina Bofferding se sont rendus sur les lieux du passage de la tornade pour soutenir les habitants. Le site guichet.lu sera disponible à partir de lundi pour répondre à toutes les questions.
Die Armee ist weiterhin im Einsatz.
Une tornade à Pétange
Vendredi vers 18 heures, une tornade a ravagé les localités de Pétange et Bascharage. Une centaine de maisons sont fortement endommagées