Changer d'édition

Notre-Dame de Fátima est arrivée au Luxembourg
Luxembourg 10 5 min. 22.05.2017 Cet article est archivé
La statue fera le tour du pays

Notre-Dame de Fátima est arrivée au Luxembourg

Luxembourg 10 5 min. 22.05.2017 Cet article est archivé
La statue fera le tour du pays

Notre-Dame de Fátima est arrivée au Luxembourg

Maurice FICK
Maurice FICK
Deux jours avant le début du 50e pèlerinage de Wiltz -ces 24 et 25 mai- l'image pèlerine de Notre-Dame de Fátima est arrivée ce lundi au Findel. Dévoilée à l'église de Luxembourg-Cents, elle fera le tour du Luxembourg durant un mois!

Par Maurice Fick

Deux jours avant le début du 50e pèlerinage de Wiltz -ces 24 et 25 mai- l'image pèlerine de Notre-Dame de Fátima est arrivée ce lundi au Findel. Dévoilée à l'église de Luxembourg-Cents, elle fera le tour du Luxembourg durant un mois!

Cent ans après l'apparition de la Vierge Marie à Fátima et neuf jours après le premier pèlerinage du pape François au sanctuaire de Fátima au Portugal où il a déclaré saints deux petits bergers portugais [photos], l'«image pèlerine de Notre-Dame de Fátima» est arrivée par les airs, peu après midi, à l'aéroport de Luxembourg. Sortie de son écrin, elle a été exposée, sans tarder, vers 14 heures à l'église de Cents. Vers 18 heures, y sera célébrée une cérémonie religieuse d'accueil.

«Elle va rester au Luxembourg jusqu'au 25 juin et parcourra tout le pays. Son itinéraire commencera ce jeudi de l'Ascension à Wiltz et il se terminera solennellement à la cathédrale de Luxembourg», explique Jean-Claude Hollerich. L'Archevêque présidera le dimanche 25 juin 2017, la procession qui marquera le retour de la Vierge vers le Portugal.

Ce n'est pas la première fois que la statue est de passage au Luxembourg. «Elle revient au Luxembourg après soixante-dix ans. En septembre 1947 elle avait visité pour la première fois le Grand-Duché. L'Europe venait juste de sortir de la Seconde Guerre mondiale. Nous avons maintenant goûté à soixante-dix ans de paix et peut-être oublié que pour maintenir la paix, il faut savoir mener une vie juste et partager notre richesse», glisse l'Archevêque.

Une des richesses qu'il a trouvées à son retour du Japon au Luxembourg, voilà six ans, raconte Mgr Hollerich, c'est d'avoir fait la connaissance avec de «nouveaux amis», les concitoyens portugais: «C'est un enrichissement du point de vue humain, culturel pour notre petite Eglise de Luxembourg».

L'Archevêque retient que «pour les Portugais la famille est plus importante que pour les Luxembourgeois» mais regrette dans le même souffle qu'«il  a une tendance à mettre parfois l'argent en premier lieu. Parfois on oublie la richesse de la famille. Une richesse qui ne peut être achetée avec de l'argent».

«Ce que signifie croire en Notre-Dame de Fátima»

«En tant que Portugais, c'est pour moi une mission très importante de montrer au Luxembourg ce que signifie croire en Notre-Dame de Fatima et la confiance que nous avons en cette femme très simple. Si simple qu'elle va chez les petits pasteurs pour leur confier la mission de prier qui est aussi notre mission, cent ans après», résume l'Abbé Ricardo Monteiro de la paroisse de la région d'Echternach-Saint Willibrord.

Le premier prêtre de l'Eglise luxembourgeoise issu de la communauté portugaise était au sanctuaire de Notre Dame de Fátima dimanche, «escorté» par Sœur Perpetua et  Sara Ferreira, pour accueillir l'image pèlerine lors d'une cérémonie d'envoi avant de la rapporter au Luxembourg.

L'Abbé Ricardo Monteiro de la paroisse de la région Echternach-Saint Willibrord, Sœur Perpetua de la Congrégation de Notre-Dame de Fátima (à droite) et Sara Ferreira, auxiliaire paroissiale à Ettelbruck, à l'aéroport de Lisbonne avec la précieuse valise de 25 kg, plus sa couronne.
L'Abbé Ricardo Monteiro de la paroisse de la région Echternach-Saint Willibrord, Sœur Perpetua de la Congrégation de Notre-Dame de Fátima (à droite) et Sara Ferreira, auxiliaire paroissiale à Ettelbruck, à l'aéroport de Lisbonne avec la précieuse valise de 25 kg, plus sa couronne.

En réalité, il s'agit de la 13e réplique de l'image qui se trouve à Cova da Iria, prêtée par le sanctuaire de Notre-Dame de Fátima à l'archidiocèse luxembourgeois. Parmi les «douze statues qui voyagent à travers le monde en cette année du centenaire, c'est la plus jeune. Elle a été bénie le 4 mars 2015», souligne le Père Rui Pedro d'Esch-sur-Alzette qui sera chargé de la ramener au Portugal.

Commémoration spirituelle et culturelle

Le Père Pedro souligne qu'«il y a un message de Fátima qui n'est pas trop connu, même par les Portugais. Les apparitions (de la Vierge à Fátima, ndlr) c'est un processus. L'an passé on a fêté le centenaire de la première apparition de la Vierge en 1916. Lucia dos Santos a aussi eu des apparitions en 1925-1926 en Espagne où elle se préparait à devenir sœur, et après 1929».

Au Luxembourg, la commémoration du centenaire de l'apparition de la Vierge à  Fátima est l'«occasion d'un renouvellement spirituel» pour l'Eglise catholique. La commémoration est soulignée par toute une série de célébrations et manifestations comme le pèlerinage de Wiltz qui sera rehaussé par la présence historique du président du Portugal, aux côtés du couple grand-ducal ce jeudi de l'Ascension.

Fait est que «des aspects culturels ont aussi leur place dans cette commémoration», assure Mgr Hollerich. Dès ce mercredi 24 mai, sera suspendue l’œuvre de l'artiste portugaise de renom, Joana Vasconcelos, dans la cathédrale de Luxembourg. Elle est baptisée: «Coração Independente Vermelho 2013.» La Commission qui a longuement préparé la venue de Notre-Dame de Fátima organisera un spectacle de fado marial, avec l'artiste portugaise Kátia Guerreiro à la cathédrale le samedi 24 juin 2017.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Cent ans après l'apparition de la Vierge
Deux petits bergers portugais, Francisco Marto et sa soeur Jacinta, ont été déclarés saints ce samedi matin par le pape François au sanctuaire de Fatima, où la Vierge leur serait apparue voici cent ans, lors d'une messe suivie par des centaines de milliers de pèlerins.
TOPSHOT - Pope Francis touches a figure representing Our Lady of Fatima during the Blessing for the Candles from the Chapel of the Apparitions, in Fatima on May 12, 2017. 
Two of the three child shepherds who reported apparitions of the Virgin Mary in Fatima, Portugal, one century ago, will be declared saints on May 13, 2017 by Pope Francis.
The canonisation of Jacinta and Francisco Marto will take place during the Argentinian pontiff's visit to a Catholic shrine visited by millions of pilgrims every year. / AFP PHOTO / PATRICIA DE MELO MOREIRA
C'est son premier pèlerinage au Portugal
Attendu avec ferveur par des centaines de milliers de fidèles dans la ville-sanctuaire de Fatima, le pape François a entamé vendredi son premier pèlerinage au Portugal, là même où il y a cent ans la Vierge Marie serait apparue à trois jeunes bergers.
Le pape François arrive à Fatima