Changer d'édition

Neuf décès et une hausse de 30% des infections
Luxembourg 4 min. 24.03.2022 Cet article est archivé
Pandémie de covid-19 au Luxembourg

Neuf décès et une hausse de 30% des infections

Le taux de reproduction du virus reste stable et s'établit à 1,12.
Pandémie de covid-19 au Luxembourg

Neuf décès et une hausse de 30% des infections

Le taux de reproduction du virus reste stable et s'établit à 1,12.
Photo: Getty Images/iStockphoto
Luxembourg 4 min. 24.03.2022 Cet article est archivé
Pandémie de covid-19 au Luxembourg

Neuf décès et une hausse de 30% des infections

Mélodie MOUZON
Mélodie MOUZON
Le virus du covid-19 circule toujours activement au sein de la population luxembourgeoise. Le nombre de contaminations reste élevé mais cela ne se répercute que très peu sur les hospitalisations.

On aurait parfois tendance à l'oublier depuis la levée de la majorité des restrictions liées au covid-19 mais le virus est toujours bien présent. Et circule encore activement au sein de la population luxembourgeoise, comme le démontre la dernière rétrospective de la Santé pour la semaine du 14 au 20 mars.


Although the numbers of new infections tend to be lower at weekends, they have now dropped sharply for two consecutive weeks
Le variant Omicron BA.2 est majoritaire au Luxembourg
Ce sous-variant d'Omicron se propage à une vitesse folle en Europe, y compris au Luxembourg. Voici ce qu'il faut savoir sur lui.

Durant cette semaine, le nombre de personnes testées positives au covid-19 a augmenté de 30%, passant de 5.968 cas à 7.779. Le nombre de tests PCR effectués au cours de cette semaine a logiquement augmenté lui aussi, passant de 17.857 à 20.228. Le taux de positivité est en augmentation, passant de 33,42% à 38,46%.

Les infections actives en hausse

Le nombre d'infections actives dans le pays est aussi en hausse. En date du 20 mars, on en dénombrait 13.929, pour 10.919 le 13 mars. La moyenne d'âge des personnes diagnostiquées positives est de 36,7 ans.  

Le taux de reproduction du virus est resté stable par rapport à la semaine précédente (1,12). Quand ce dernier est au-dessus de 1, cela signifie que l'épidémie a tendance à s'accélérer. 

Les décès ne diminuent toujours pas. Pour la semaine du 14 au 20 mars, 9 personnes sont décédées des suites du coronavirus, contre 7 la semaine précédente. L’âge moyen des personnes décédées est actuellement de 88 ans.

Un patient sur trois n'est pas vacciné en soins intensifs

Dans les hôpitaux, 36 nouvelles admissions de patients covid-19 positif confirmés ont été enregistrées dans l’unité des soins normaux, contre 30 la semaine précédente. Dans les soins intensifs, le nombre de lits occupés a diminué de 4 à 3. La moyenne d’âge des patients hospitalisés est à l'heure actuelle de 62 ans.    


Pour le docteur Gérard Schockmel, chacun devrait se faire injecter trois fois un vaccin pour obtenir une protection optimale
Gérard Schockmel insiste sur une surveillance continue
Alors que le nombre de cas positifs au covid repart à la hausse, le Dr Gérard Schockmel ne voit pour le moment pas de quoi s'alarmer. Mais il considère qu'il faut suivre de près les taux d'incidence et l'arrivée de nouveaux variants.

Parmi les hospitalisations, 16 patients sur 36 hospitalisés en soins normaux n’étaient pas vaccinés (soit 44%), alors que 1 patient sur 3 en soins intensifs n’était pas vacciné.

Le taux d'incidence grimpe lui aussi pour la période de référence (à  1.226 cas pour 100.000 habitants). L'augmentation est constatée dans toutes les tranches d'âge et plus particulièrement chez les 45-59 ans (+55%).

Le cercle familial, principale source de contamination

Le taux d’incidence le plus bas est enregistré chez les 75+ ans (895 cas pour 100.000 habitants) alors que le taux d’incidence le plus élevé est enregistré chez les 0-14 ans (1.841 cas pour 100.000 habitants).

Avec le nombre de cas qui reste important, il est difficile d’appeler tous les cas de la semaine et donc de déterminer la source probable de toutes les contaminations. Pour celles qui ont pu être déterminées, la source familiale reste la plus fréquente (33%) suivie par l’éducation (13%) et les loisirs (7%).

Une nouvelle helpline ouverte

Concernant la vaccination, 2.310 doses ont été administrées durant la semaine du 14 au 20 mars. 1.273.008 vaccins ont été injectés depuis le début de la campagne de vaccination. 471.423 personnes présentent un schéma vaccinal complet, ce qui correspond à un taux de vaccination de 78,4% par rapport à la population vaccinable (donc la population 5+).

Malgré le fait que les vaccins aient prouvé leur efficacité contre le virus, certains citoyens hésitent encore à se faire vacciner. La Santé rappelle qu'une nouvelle helpline a été ouverte afin de rassurer les personnes qui se poseraient encore des questions sur les produits. La helpline est accessible par téléphone au numéro 4411-9955 du lundi au vendredi entre 14 et 18 heures. Langues parlées: luxembourgeois, allemand, français, anglais et portugais.

Et pour renforcer encore la couverture vaccinale, le gouvernement continue de faciliter l'accès à la vaccination en déployant des spots de vaccination temporaires et des équipes mobiles seront présentes dans les endroits de passage. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le dernier rapport hebdomadaire de la Santé fait état d'une légère augmentation des principaux indicateurs de l'épidémie, comme la semaine dernière. Deux décès supplémentaires sont à déplorer.
La Santé vient de publier son rapport hebdomadaire sur l'épidémie de covid-19 au Luxembourg. Pour la période du 5 au 11 septembre, les principaux indicateurs sont en légère hausse par rapport à la semaine précédente.
A medical worker preparing a PCR test
La pandémie de covid-19 au Luxembourg, et plus largement en Europe, évoluant vers une accalmie, ce direct concernant les dernières actualités liées à l'épidémie a été clôturé le 17 mai 2022.
This picture taken on May 16, 2022 and released from North Korea's official Korean Central News Agency (KCNA) on May 17 shows officers of the military medical field of the Korean People's Army going to supply medicines to resolve the epidemic prevention crisis over the spread of Covid-19 coronavirus, in Pyongyang. (Photo by KCNA VIA KNS / AFP) / - South Korea OUT / ---EDITORS NOTE--- RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO/KCNA VIA KNS" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS
THIS PICTURE WAS MADE AVAILABLE BY A THIRD PARTY. AFP CAN NOT INDEPENDENTLY VERIFY THE AUTHENTICITY, LOCATION, DATE AND CONTENT OF THIS IMAGE. /
Le coronavirus circule toujours activement au sein de la population luxembourgeoise. Il semblerait cependant qu'on ait atteint un pic dans les contaminations. Une baisse de 15% de celles-ci a été constatée la semaine dernière.
Well-protected medical staff performs swab test for Covid-19 to a young blonde female patient.