Changer d'édition

Neuf candidats en lice pour succéder à Claude Frieseisen
Luxembourg 08.01.2020

Neuf candidats en lice pour succéder à Claude Frieseisen

Claude Frieseisen (2e à gauche), ici, entouré de trois de ses «patrons»: Laurent Mosar (CSV), Fernand Etgen (DP) et Mars di Bartolomeo (LSAP).

Neuf candidats en lice pour succéder à Claude Frieseisen

Claude Frieseisen (2e à gauche), ici, entouré de trois de ses «patrons»: Laurent Mosar (CSV), Fernand Etgen (DP) et Mars di Bartolomeo (LSAP).
Photo : Anouk Antony
Luxembourg 08.01.2020

Neuf candidats en lice pour succéder à Claude Frieseisen

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Alors que le secrétaire général de la Chambre doit partir en retraite, les fractions ont maintenant en main les CV des prétendants à ce poste prestigieux et hautement politique. Ils étaient seize à postuler au départ.

Les jours se suivent, et le nom du futur secrétaire général de la Chambre des députés se précise. Mardi, le bureau de la Chambre a pris connaissance des 14 CV reconnus valides pour le poste (sur les 16 candidatures reçues), et seuls neuf dossiers sont maintenant dans la «short list». «Chaque fraction dispose désormais de ces profils et doit les étudier», indiquait le président Fernand Etgen au sortir de cette présentation.

Quand? En confidence, il se dit que le choix devrait aboutir avant la fin du mois de janvier. «Mais rien ne presse, assure Claude Frieseisen qui s'apprête à céder son fauteuil après 18 années au service de l'institution. J'ai toujours fait savoir que je resterai tant que le choix ne serait pas fait. Ensuite, je pourrais profiter de ma pension.» Mais pas question pour le futur retraité de s'engager dans le choix de son successeur. «Aux politiques d'affirmer leur préférence.»

Je pense laisser une Chambre en bon état de fonctionnement

Ainsi, le choix du prochain secrétaire général appartiendra aux 60 députés luxembourgeois. C'est eux qui voteront sa nomination. A lui ensuite de veiller au bon fonctionnement du Parlement, de son administration (une centaine d'effectifs) et des conditions de travail offertes aux élus et à leurs collaborateurs. 

«Je pense laisser une Chambre en bon état de fonctionnement, estime Claude Frieseisen. Les personnels ont doublé depuis mon arrivée et l'administration s'est structurée; la Chambre s'est ouverte vers le grand public pour une meilleure éducation civique des citoyens (pétitions publiques, portes-ouvertes, exposition, pièce de théâtre); les moyens financiers ont augmenté pour aider les députés à travailler les dossiers et, enfin, la digitalisation est en marche.»


Sur le même sujet

Feu vert pour le rapport sur le budget 2020
Sans surprise, le projet de budget pour l'année prochaine a été adopté ce vendredi en commission des Finances et du Budget. Les députés CSV et ADR ont voté contre alors que l'élu des Pirates s'est abstenu.
IPO , Chamber , depot Budget 2020 , Yves Cruchten , LSAP , Budgetrapporteur  Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort
Piraten et ADR mettent fin à leur alliance
Après un peu plus d'un an de cohabitation au sein d'un groupe technique destiné à assurer une meilleure visibilité au sein de la Chambre, les deux partis annoncent ce jeudi stopper leur collaboration. La séparation prendra effet au 31 décembre prochain.
IPO,Rede Lage der Nation.Chambre des Députées,Roy Reding,Gast Giberyen,Sven Clement.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
16 candidats au poste de secrétaire général de la Chambre
Claude Frieseisen quitte ses fonctions après 17 années passées à veiller sur l'institution, ses personnels et ses députés. Homme influent et discret, il restera en poste tant que les 60 députés n'auront pas élu celui ou celle qui assurera sa succession.
Une chose est sûre: Claude Frieseisen n'entend pas participer aux sélections pour retenir qui lui succédera.