Changer d'édition

Ne pas confondre le 112 avec une helpline covid
Luxembourg 29.10.2020

Ne pas confondre le 112 avec une helpline covid

Les services du CGDIS effectuent chaque jour 180 sorties.

Ne pas confondre le 112 avec une helpline covid

Les services du CGDIS effectuent chaque jour 180 sorties.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 29.10.2020

Ne pas confondre le 112 avec une helpline covid

Central téléphonique surchargé, hausse des interventions sur le terrain ou encore risque de sous-effectif, les services du CGDIS sont sous pression depuis quelque temps.

(ER) - Avec une moyenne journalière de 180 interventions contre 140 habituellement, les services du Corps grand-ducal d'incendie et de secours sont sollicités de toutes parts. La recrudescence des cas de covid à travers le pays influence également le travail quotidien des équipes. Ainsi la prise en charge de patients, contaminés par le virus, entraîne des procédures plus complexes et plus lourdes comme l'équipement du personnel ou encore la désinfection des véhicules.   

A noter aussi que le nombre d'appels liés à des renseignements non urgents surchargent inutilement le 112. Le central des secours d'urgence reçoit actuellement plus de 1.100 appels chaque jour, contre 800 en 2019, et à cela, il faut y ajouter une centaine d'appels liés à des questions relatives au covid-19 qui ne concernent pas une demande de secours. Les services du CGDIS invitent la population à ne contacter le 112 qu'en cas d’urgence. En ce qui concerne la lutte contre le virus, les personnes sont priées de se renseigner via les canaux officiels du gouvernement et notamment le site covid19.lu.

Autre problème rencontré par les services de secours: le nombre croissant d'auto-quarantaines. Contrairement à la première vague, les volontaires sont nettement moins disponibles et pour faire face à cette absence d'effectif, les responsables envisagent de mobiliser des réserves supplémentaires en faisant appel aux stagiaires encore en formation ou à des pompiers professionnels affectés à des tâches administratives.

Une situation délicate pour les membres du personnel qui ont pu compter sur le soutien de la ministre de l'Intérieur. «Au nom du gouvernement, je vous remercie de votre contribution et de votre solidarité pour nous soutenir dans ces temps difficiles», a déclaré Taina Bofferding (LSAP). «Nos concitoyennes et concitoyens comptent sur vous dans les situations d'urgence.»

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les tunnels resteront limités à 90 km/h
Pas question de revenir sur la vitesse maximale autorisée dans les ouvrages souterrains. Zone à risque d'accidents, les tunnels sont aussi des sites difficiles d'intervention pour les secours routiers.
10.10.2018 Luxembourg, ville, Verkehr, Tunnel, Stau, Krankenwagen, pollution, trafic, traffic, ambulance, Hilfe beim Unfall  photo Anouk Antony
Moins de 20% de femmes chez les pompiers
Si question efficacité, le Corps grand-ducal d'incendie et de secours a fait ses preuves depuis sa création en 2018, il reste encore marqué par des personnels largement masculins parmi ses effectifs.
Lokales, Helden des Alltags - Claudine Funk (CGDIS Ambulancier), Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
La caserne XXL du CGDIS attendra
Cet été, les pompiers auraient dû réceptionner leur Centre national d'incendie et de secours flambant neuf. Le covid a grillé la priorité au chantier. Mais il n'y a pas le feu pour intégrer les locaux, assure le directeur du CGDIS.
Chantier  CGDIS - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort