Changer d'édition

«Nation Branding» à l'américaine sur le rocher du Bock
Luxembourg 01.04.2018 Cet article est archivé

«Nation Branding» à l'américaine sur le rocher du Bock

«Nation Branding» à l'américaine sur le rocher du Bock

Photo: Montage Luxemburger Wort / Sébastien Héraud
Luxembourg 01.04.2018 Cet article est archivé

«Nation Branding» à l'américaine sur le rocher du Bock

Le Nation Branding à la luxembourgeoise n'a plus de limite! Selon nos informations, le ministère du Tourisme aurait demandé l'aide de Stéphane Bern, le «Monsieur Patrimoine» du gouvernement Macron, pour développer un projet inédit: le «Bockmore». Une sculpture monumentale dans la roche du Bock à Luxembourg-Ville!

Quatre visages bien connus de la dynastie luxembourgeoise, côte à côte, sur une «toile naturelle» tout aussi emblématique de la capitale luxembourgeoise. Le rocher du Bock, dont les casemates sont inscrites au patrimoine mondial de l'UNESCO et témoignent du passé de la ville-forteresse de Luxembourg, pourrait bien devenir un véritable emblème touristique du Luxembourg, à l'avenir.

Un projet d'ampleur qui s'inscrit dans l'effort mené par la Secrétaire d'Etat à l'Economie, Francine Closener, pour développer une image de marque nationale. Plutôt déjà bien connu par les Luxembourgeois et les frontaliers , le «X» et le slogan aux couleurs du Luxembourg doit porter davantage ses efforts vers l'international. Le nation branding a besoin de projets pour promouvoir le Luxembourg et ses valeurs.

Photo: AFP / Archives

L'idée de tailler à même la roche cette sculpture monumentale tombe à pic. Directement inspiré du célébrissime Mont Rushmore et de ses quatre visages présidentiels dans l'Etat du Dakota du Sud (Etats-Unis), le «Bockmore» a pour vocation de booster l'image du Luxembourg à l'étranger mais aussi le tourisme en général.

Photo: Montage Luxemburger Wort / Sébastien Héraud

Le choix du rocher du Bock n'est pas anodin. Les visites guidées du LCTO s'étaient hissées au top des attractions touristiques du Grand-Duché en 2017. Les initiateurs de ce projet inédit - dont nous nous sommes procuré l'image 3D en exclusivité - sont d'avis que le «Bockmore» permettrait d'attirer davantage de touristes, qui se limitent à la balade sur la Corniche de la Ville, vers le sentier qui longe le pan de rocher historique en contrebas. Le long de l'Alzette.

Pour l'heure aucune étude géologique atteste avec certitude la faisabilité du projet. Mais on se plaît déjà à imaginer les cartes postales du «Bockmore» et de ses reflets couronnés dans les flots du cours d'eau. Le coût du projet n'a pas encore été chiffré. Mais les poissons le verront-ils seulement?

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet