Changer d'édition

Müllerthal, bornes to be alive
Luxembourg 14 3 min. 06.08.2022
Balade estivale

Müllerthal, bornes to be alive

Pour certains promeneurs, le Müllerthal est un temple où chacun veut apporter sa pierre.
Balade estivale

Müllerthal, bornes to be alive

Pour certains promeneurs, le Müllerthal est un temple où chacun veut apporter sa pierre.
Photo: C.S
Luxembourg 14 3 min. 06.08.2022
Balade estivale

Müllerthal, bornes to be alive

Charles MICHEL
Charles MICHEL
Pour tout randonneur, la «vallée des moulins» et ses quelque 100 km de chemins balisés, sont un appel à l'évasion. Petite escapade au cœur de l'un des joyaux du Grand-Duché.

Fin juillet, le mercure dépasse allègrement les 30°C et Echternach voit déambuler des touristes chaussés de lourdes groles et harnachés de sacs à dos. Le défilé a des allures de procession. Une chaîne où les maillons sont entrelacés par le goût partagé de l'évasion et du silence. Ils viennent parfois de loin pour avoir le privilège d'emprunter les chemins du Müllerthal. 


On a testé pour vous une portion du Moselle³-Trail
Cet été, chaque samedi, nous vous proposons une balade, à pied ou à vélo, à travers le Luxembourg. Cette semaine, cap vers le sud du pays, à Schengen, point de départ du tout nouveau Moselle³-Trail.

Partir à la découverte de la «vallée des Moulins», c'est partir l'esprit léger sans avoir besoin d'avoir le nez sur la carte tant les trois routes sont parfaitement balisées. Pour trouver le départ, c'est assez simple: prenez comme repère l'hôtel Le Pavillon situé rue de la Gare. Laissez-le dans votre dos, prenez la rue André Duchschler et filez tout droit jusqu'à vous présenter devant un chemin menant vers le mont Trooskneppchen. Plutôt régulière, cette côte pavée permet une fois gravie d'avoir une vue imprenable sur la cité epternacienne. 

La suite du parcours conduit le randonneur à travers un espace rocheux qui nécessite, là encore, de bons mollets: la Wollefsschlucht. Cette Gorge du Loup était l'endroit, à en croire la légende, où les loups venaient faire leur tanière.  Des marches à perte de vue permettent de prendre rapidement de la hauteur et d'offrir au courageux un panorama sur toute la vallée. 

La suite, comme du reste l'essentiel du parcours, se fait sur terrain souple, parfait pour enchaîner les kilomètres. Du reste, des centaines de trailers s'y aventureront le week-end du 10 septembre lors du Müllerthal Trail. Après la Gorge du Loup, nous voici dans le «Labyrinth» au travers duquel, rassurez-vous, il n'est guère difficile de se retrouver: il suffit de suivre le chemin. 

Une fois sorti de ce «Labyrinth», le tracé est bordé de hêtres communs, de pins rigides et de ronces d'Arménie. Faites attention où vous posez les pieds, il n'est pas impossible que vous croisiez une grenouille bien décidée à rester plantée au milieu du chemin. 

La verdoyance des lieux contraste avec la sécheresse du ruisseau qui, en le longeant, conduit à un lieu quasi mystique. Enfin, pourrait-on croire au vu du nombre incalculable de cairns, ces amas artificiels de pierres destinés autrefois à marquer un lieu, posés sur la mousse à l'ombre des rochers. Les amateurs de la série luxembourgeoise Capitani apprécieront...

Une «chambre à coucher» pour les romantiques

Direction ensuite Berdorf et la formation rocheuse «Huel Lee Holhlay» dont le fronton est orné de cette inscription en guise d'hommage:  «Einer hohen Regierung, welche diese sehenswerthen Schluchten&Hohlwege dem Publicum zugaenglich gemacht hat. Die Jugend von Berdorf.» (Ndlr:  «À un haut gouvernement qui a rendu accessible au public ces gorges et chemins qui valent la peine d'être vus. La jeunesse de Berdorf.»    

Une cinquantaine de mètre plus loin se trouve l'amphithéâtre Breechkaul aménagé en 1979. Des spectacles s'y déroulent très régulièrement comme l'expliquent en chœur ce jour-là Gabriel et Pol, deux employés d'une société spécialisée dans l'événementiel, en train de s'affairer à l'installation d'un restaurant éphémère: «Ici, c'est absolument magnifique!»

C'est bien connu, après le repas rien de tel qu'une petite sieste. Pour cela, la Wëllkesch-Kummer (NDLR: la chambre à coucher) semble toute indiquée. Vous la trouverez en contrebas de votre chemin. 

Une fois reposé, il sera temps de prendre la direction de Geierslee puis d'Aesbaach avant de revenir sur Echternach pour boucler un parcours long de 14km. Les plus courageux, quant à eux, pourront tenter de faire le tracé dans sa globalité (38 km). Dans tous les cas, de retour rue de la Gare, vous pourrez toujours vous arrêter chez Orlando, le sympathique patron du bar De Philo'soff, boire une petite bière dans un décor lui aussi verdoyant et iconique. 


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Quand les friches reprennent vie (1/4)
Au Luxembourg, Esch-Belval est l'exemple le plus abouti d'une reconversion de friche industrielle. En Grande Région, d'autres sites connaissent, plus modestement, une seconde vie culturelle et touristique. Première étape de cette série : le Saarpolygon.
Cet été, chaque samedi, nous vous proposons une balade, à pied ou à vélo, à travers le Luxembourg. Cette semaine, partons à l'assaut du Kirchberg. Un voyage en pleine nature et un saut dans le passé.
Cet été, chaque samedi, nous vous proposons une balade, à pied ou à vélo, à travers le Luxembourg. Première étape dans l'est, à Wormeldange, pour un circuit VTT de 25 km dans un cadre verdoyant.