Changer d'édition

Mortalité au Luxembourg: Les femmes vivent plus longtemps

Mortalité au Luxembourg: Les femmes vivent plus longtemps

Photo: Shutterstock
Luxembourg 3 min. 30.09.2014

Mortalité au Luxembourg: Les femmes vivent plus longtemps

Le Statec s'est penché sur la mortalité dans son ensemble au Luxembourg. Voici ce qu'il en ressort.

(c.) - En 2012, l’espérance de vie à la naissance est de 84,3 ans pour les femmes et de 79,9 ans pour les hommes. Depuis 30 ans, le gain est de 9,9 ans pour les hommes et de 7,6 ans pour les femmes. L’écart entre les deux sexes diminue avec le temps. En comparaison avec les autres pays de l’Union européenne, le Luxembourg se situe dans le peloton de tête en terme d’espérance de vie.

Au Luxembourg, la probabilité de décéder est plus importante lors de la première année de vie que durant le reste de l’enfance. Cette probabilité augmente, de façon importante, au début de l’adolescence. À partir de quarante ans, la mortalité augmente régulièrement.

Bien que la probabilité de décéder soit plus importante lors de la première année de vie que durant le reste de l’enfance, le risque de décéder à de jeunes âges est aujourd'hui très faible et les décès avant un an sont souvent concentrés juste après la naissance.

Par la suite, le risque est minimal pour les enfants. Le risque augmente, ensuite, d’abord fortement à partir de 10-11 ans puis plus légèrement par la suite. À partir de quarante ans, la courbe croît de façon linéaire jusqu’au-delà de 90 ans.

Les hommes ont un risque de décéder plus élevé que les femmes et cela indépendamment de l’âge. La surmortalité des hommes est maximale en fin de vie: le risque est alors 1,5 fois plus élevé pour les hommes que pour les femmes du même âge.

Quelques chiffres

Durant les trois dernières années, le nombre de décès par année est relativement stable (environ 3.800 décès par an), bien que la population ait augmentée de 37.840 personnes entre le 1er janvier 2011 et le 1er janvier 2014.

Un quart des décès, sur la période 2011/2013, arrive lors des 64 premières années de vie pour les hommes et les 74 premières années de vie pour les femmes. La moitié des décès a lieu avant 76 ans chez les hommes et avant 83 ans chez les femmes.

Si l’âge de 83 ans correspond à la moitié des décès cumulés pour les femmes, ce même âge correspond au trois quarts des décès cumulés pour les hommes. Sur les années 2011 à 2013, le dernier décès dans la population masculine est survenu à l’âge de 110 ans et à l’âge de 107 ans dans la population féminine.

Cause des décès

Chez les femmes, la première cause des décès sont les maladies de l’appareil circulatoire (34,1%), et ensuite les tumeurs (26,7%). Pour les hommes, les tumeurs (32,1%) sont la première cause de décès suivis de près des maladies de l’appareil circulatoire (30,5%).

On constate par ailleurs que certaines causes de décès sont un peu plus présentes parmi les femmes que chez les hommes (maladies du système nerveux; troubles mentaux et du comportement; symptômes, signes et résultats anormaux d’examens cliniques et de labo) tandis que les causes externes de morbidité et de mortalité sont plus fréquentes pour les hommes (9,3%, contre 4,9% pour les femmes).


Sur le même sujet