Changer d'édition

Moins de salariés frontaliers, français surtout
Luxembourg 2 min. 02.10.2020

Moins de salariés frontaliers, français surtout

Pour le Statec, «la grande majorité des emplois a été perdue dans le travail intérimaire».

Moins de salariés frontaliers, français surtout

Pour le Statec, «la grande majorité des emplois a été perdue dans le travail intérimaire».
Photo: Lynn Theisen
Luxembourg 2 min. 02.10.2020

Moins de salariés frontaliers, français surtout

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Au deuxième semestre de 2020, l'emploi salarié a chuté de 1% chez les non-résidents. Un phénomène que le Statec n'avait plus observé depuis plus d'une décennie. Seuls les employés allemands s'en sortent bien.

Si globalement l'emploi salarié a fléchi de 0,7%, de mars à juin, en raison de la crise sanitaire, la baisse se révèle plus marquée encore concernant les frontaliers. De 204.145 au premier trimestre, ils sont passés à 202.080 lors des trois mois suivants. Soit une diminution d'environ 1%, selon les données publiées par le Statec.

L'emploi des salariés frontaliers est ainsi redescendu pratiquement à son niveau de septembre 2019 (201.639). «La grande majorité des emplois a été perdue dans le travail intérimaire», explique Marco Schockmel, du Statec. Il ajoute cependant que «beaucoup d'activités économiques affichent des baisses mineures» et c'est «l'accumulation de l'ensemble» qui donne cette chute de l'ordre de 1%.

Toutefois, tous les frontaliers ne sont pas égaux devant cette tendance. Le paradoxe veut en effet que sur la même période, le nombre d'Allemands franchissant la Moselle quotidiennement a, lui,... très légèrement crû. De 0,1% (de 48.237 personnels en poste au Luxembourg à 48.523). Les Français sont, par contre, la nationalité la plus touchée, avec une baisse significative de 1,6% des effectifs. Cela tandis que les Belges ont perdu 0,6% de leurs salariés frontaliers. 

Cette tendance baissière au sein de la main-d'oeuvre frontalière s'avère d'autant plus remarquable qu'elle brille par son extrême rareté. En effet, si le nombre de salariés frontaliers a plus que doublé en 20 ans, il avait jusqu'ici affiché une croissance systématique, à une exception près: l'année 2009. Cette année-là, le recul était «dû à la crise financière qui avait frappé l'Europe à l'époque», rappelle Marco Schockmel. Le mouvement était ensuite rapidement reparti à la hausse, jusqu'à franchir le cap des 200.000 recrues en place en 2019.


Vers une possible fin de récession
Le Statec envisage un rebond de l'activité au Luxembourg pour ce troisième trimestre, après six premiers mois bien moroses. Mais la situation à venir du pays reste intimement liée à l'évolution de la crise covid.

La question reste de savoir si la tendance va s'inscrire dans la durée vu le contexte incertain de la crise du covid-19. Pour le Statec, la situation devrait «se redresser peu à peu», se basant sur le fait que «nous observons une hausse de l'emploi de 1,3% sur un an».

L'institut national de statistiques table ainsi sur une hausse de l'ordre de 1,9% du nombre de frontaliers employés au Grand-Duché en 2021. Une progression qui resterait toutefois très loin des 3,4% historiques connus, en moyenne chaque année, entre 1995-2019.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La crise sanitaire érode l'emploi salarié
Le covid-19 a fini par affecter l'activité professionnelle au Luxembourg, avec un fléchissement de 0,7% enregistré au deuxième trimestre de 2020. Toutefois, les données publiées par le Statec révèlent une progression de 1,3% sur un an.
Restaurant Bazaar - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Vers une possible fin de récession
Le Statec envisage un rebond de l'activité au Luxembourg pour ce troisième trimestre, après six premiers mois bien moroses. Mais la situation à venir du pays reste intimement liée à l'évolution de la crise covid.
Le chômage accentue son recul en août
Le nombre de demandeurs d'emploi résidents disponibles inscrits à l'Adem s'établissait à 18.525 au 31 août, soit une baisse de 1.232 personnes (-6,2%) par rapport à juillet, selon l'Agence pour l'emploi. Une tendance amorcée depuis le mois de mai.
L'économie du pays se relance
Les signaux positifs entrevus durant le mois d'août semblent se confirmer pour cette rentrée. Même si tous les indicateurs ne sont pas au vert, la fondation Idea estime que les perspectives économiques s'améliorent.
Geschäftstrasse, Einkaufen, Corona, Shopping, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Le chômage impacte plus le Luxembourg que l'UE
D'après des données publiées ce mardi par Eurostat, le taux de chômage moyen au sein de l'UE pour le mois de juillet accuse une légère hausse de 0,1% par rapport au mois précédent, à 7,2%. A l'inverse de ses voisins, le Grand-Duché demeure au-dessus de cette moyenne.
Wirtschaft, Jugendarbeitslosigkeit in der Corona-Krise, Adem, Arbeitslos, Arbeitsamt, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
L'embellie économique semble se confirmer
Depuis mai dernier, des signes positifs émergent de nombreux secteurs d'activité au Luxembourg. Une orientation favorable que confirment les enquêtes de conjoncture réalisées par le Statec en juillet-août.
Einkaufsstraße / CP Présentation du Pakt pro pour déveloper le commerce de detail luxembourgois / 16.04.2016 /  Luxembourg  / Foto: Julien Ramos
L'intérim fait les frais de la crise
D'une année à l'autre, le nombre de personnes en mission intérimaire au Luxembourg a diminué de près de deux tiers. Il est vrai que ce type de contrat est principalement utilisé par des branches dont l'activité a chuté ces mois derniers.
online.fr, Post, neues Gebaüde in rue du commerce, Gespräch mit Tom  Weier und Holger Beinig, Bauarbeiten Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
«Le cas du travailleur frontalier» face au covid-19
Le gouvernement livre, ce jeudi, une série de conseils aux entreprises du pays afin de gérer au mieux les questions liées au coronavirus. Il propose un volet spécifique dédié aux salariés français, belges et allemands.
17.1.2018 Luxembourg, gare, Bahnhof, Mobilitéit, Transport, mobilité, Bus, Busse, bus, Zebrastreifen, Rush hour, Fussgänger, transport commun  photo Anouk Antony
Les frontaliers, phénomène «vital» pour le pays
Les 200.000 personnes qui franchissent quotidiennement la frontière pour travailler au Grand-Duché représentent 45% de la population active. D'ici 2035, elles pourraient être 80.000 de plus, note le Conseil économique et social (CES) dans un avis présenté jeudi.
12.10. Stau / Autobahn A3 / Düdelinger Autobahn / Grenzgänger / Frontaliers / Foto: Guy Jallay