Changer d'édition

Moins d'enfants naissent au Luxembourg
Luxembourg 2 min. 01.03.2019 Cet article est archivé

Moins d'enfants naissent au Luxembourg

Dans toutes les maternités du pays, chez les sages-femmes libérales et les deux services de néonatalogie du pays, sont collectées les données exhaustives sur tous les accouchements au Luxembourg.

Moins d'enfants naissent au Luxembourg

Dans toutes les maternités du pays, chez les sages-femmes libérales et les deux services de néonatalogie du pays, sont collectées les données exhaustives sur tous les accouchements au Luxembourg.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 2 min. 01.03.2019 Cet article est archivé

Moins d'enfants naissent au Luxembourg

C'est une première depuis 2009. Il y a eu moins d'accouchements au Luxembourg au cours des deux dernières années. Les femmes enceintes abandonnent de plus en plus la cigarette et l'alcool, selon un rapport publié ce vendredi par le ministère de la Santé et le LIH.

De moins en moins d'enfants naissent au Luxembourg. Alors qu'en 2014, le pays pouvait s'enorgueillir d'avoir atteint un record de naissances (6.997 précisément), ce nombre est tombé à 6.889 en 2015 et à seulement 6.855 naissances en l'an 2016. De ces nouveaux-nés, un sur trois  (32,2%) est né par césarienne.

Pour la première fois depuis la mise en place du registre Périnat en 2009, «on constate au cours de la période observée (2014-2016) une diminution du nombre d'accouchements à hauteur de 2,2%», indiquent le ministère de la Santé et le Luxembourg Institut of Health (LIH) dans son nouveau rapport triennal portant sur la surveillance de la santé périnatale au Luxembourg. C'est-à-dire peu avant, pendant et après l'accouchement. Les chiffres concernent toutes les femmes qui ont donné naissance à un enfant entre 2014 et 2016.

Alors que la population résidente a augmenté de 4,8% en moyenne durant ces 3 années, le nombre de non-résidentes accouchant au Luxembourg augmente aussi depuis de nombreuses années. Le rapport fait état de «la proportion importante de femmes accouchantes de nationalité étrangère par rapport aux femmes luxembourgeoises, aux alentours de 34%».

Les accouchements de femmes issues de pays tiers ont connu une croissance de 10% entre 2014 et 2016. Sur la période entre 2011 et 2016, le taux de croissance relative des accouchements de femmes issues de pays tiers au Luxembourg est de 24,5%.

Fumer pendant la grossesse

Sur le plan de la santé, il y a des signes d'une évolution positive. Selon le ministère de la Santé, de moins en moins de femmes enceintes fument pendant leur grossesse au Luxembourg.

Le rapport fait état de 13,4% de femmes qui ont avoué fumer tous les jours ou au moins occasionnellement au cours des trois premiers mois de la grossesse, même si elles ont un bébé. Dans le dernier rapport, ce chiffre était de 15,7 %.

Selon les chiffres actuels, une femme enceinte sur cinq a cessé de fumer au cours des trois premiers mois de la grossesse. Toutefois, selon le ministère de la Santé, il ne faut pas se satisfaire de cette évolution positive, car le nombre de cas non déclarés de femmes qui fument malgré le fait d'avoir un enfant est sans nul doute plus élevé.

Quant à la consommation d'alcool, seules 0,2 % de femmes déclarent en avoir consommé ou prendre d'autres substances toxiques quotidiennement pendant leur grossesse.


Sur le même sujet

Le Luxembourg a mis en place depuis plusieurs mois un suivi des mamans ayant reçu un vaccin anti-covid, avant et après la naissance de leur enfant. A ce jour, aucun effet secondaire n'a été repéré.
Le Luxembourg fait le plein de jeunesse! 6.050 bébés sont nés sur le territoire du Grand-Duché en 2016. Un chiffre qui ne cesse d'augmenter chaque année. Le Statec fait le point dans sa dernière étude sur ces naissances.
Le prénom Emma reste en tête des prénoms les plus donnés aux petites Luxembourgeoises.
Selon le dernier rapport d'Eurostat sur la vie des femmes et des hommes en Europe, le Luxembourg a la plus faible proportion de femmes occupant des postes de direction et se place ainsi bon dernier des 28 pays de l'UE.
Seulement 18% de femmes occupent des postes cadres au Luxembourg.