Mobilité douce

Des pistes cyclables pour les gares des «3 frontières»

Par Nadia Lallemant

Une piste dédiée à la mobilité douce a vu le jour côté français de la Grande Région, entre la gare de Longwy et Saulnes. C’est la première réalisation concrète du projet «Mobilité douce 3 frontières», lancé il y a dix mois, dont nous vous parlions en mars dernier.

L'objectif de cette première branche de 5 km? Connecter par des liaisons douces la gare de Longwy avec le bassin de l'agglomération et ses zones d'emploi, mais aussi avec les gares belges et luxembourgeoises. L’ensemble du projet vise à encourager la mobilité domicile/travail et l'intermodalité des transports dans un contexte transfrontalier où les axes routiers sont saturés.

Une piste éclairée, des bornes de recharge en projet

Cette première réalisation sera entièrement éclairée afin de permettre aux travailleurs frontaliers d'emprunter la voie en toute saison, notamment en hiver où les journées sont courtes. Elle sera équipée à terme de box à vélos et de bornes électriques de rechargement.

Les opérateurs de ce projet transfrontalier, dont le chef de file est IDELUX Projets publics, sont les communes belges d'Aubange et de Messancy, la commune luxembourgeoise de Pétange et la communauté d'agglomération de Longwy. Ils se sont associés, l’an dernier, afin de promouvoir la mobilité douce dans la région des trois frontières, entre le Luxembourg, la Belgique et la France.

Une des problématiques récurrentes de l’agglomération des trois frontières est l’engorgement systématique du réseau routier aux heures de pointe. Plus de 120.000 Belges ou Français passent quotidiennement la frontière pour se rendre sur leur lieu de travail ou de formation, principalement à Luxembourg-Ville et  Esch-sur-Alzette.

A terme, 27 km de pistes pour relier les gares

Ce projet propose une alternative efficace et écologique à la voiture individuelle, soit un itinéraire de 27 km reliant les noyaux d’habitation aux principales gares, en l’occurrence Messancy, Athus, Longwy, Pétange et Rodange.

A l’horizon 2021, date probable de clôture des travaux, il offrira aux habitants une voie verte sécurisée pour rejoindre, en maximum 20 minutes, à pied ou à vélo la gare la plus proche. Les prochains travaux débuteront en 2018. Ils concerneront la liaison entre la gare de Longwy et la commune belge d’Aubange.

Ce vaste projet est financé notamment par le programme Interreg Grande Région VA à hauteur de 2,72 millions d’euros sur un montant total de 6,68 millions d’euros.  


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.