Changer d'édition

En raison d'infections covid ou de suspicion, les hôpitaux commencent à manquer de personnels.
Brèves Luxembourg 26.10.2020

Mobilisation générale pour la réserve sanitaire

Cet été, les services de soins de santé avaient été soulagés grâce au renfort de la réserve sanitaire. Mais pour cette nouvelle vague, les effectifs en personnels de soins formés ou en cours de formation qui pourraient venir en aide aux équipes en place sont largement plus bas. Paulette Lenert, vendredi à l'heure de signifier le nouveau tour de vis sanitaire, l'a déploré. Mais son ministère de la Santé a déjà réagi en expédiant une circulaire demandant aux fonctionnaires de l'ensemble des autres ministères de venir prêter main-forte.

Ainsi, ces fonctionnaires pourraient être appelés à intervenir dans leur domaine de compétence (logistique, administratif, médecine) en parallèle des effectifs des quatre centres hospitaliers, mais aussi des initiatives mises en place dans le cadre de la lutte contre la pandémie et ses effets. On pense notamment aux indispensables bras supplémentaires attendus à la cellule en charge du tracing; dispositif débordé après l'explosion du nombre de cas. 

Nulle précision dans ce courrier ne vient signaler pour quelle durée cette mise à disposition serait effective, ni quels sont les lieux d'affectation possibles. La possible remise en place des centres de soins avancés, l'aide aux centres de dépistage voire l'ouverture de nouveaux points d'accueil pour le Large Scale Testing étant quelques-uns des points de chute" envisageables.