Changer d'édition

Mise en garde du ministère contre la rougeole à Val Thorens
Luxembourg 06.03.2019

Mise en garde du ministère contre la rougeole à Val Thorens

Deux résidents belges ont contracté la rougeole à leur retour de Méribel et Val Thorens.

Mise en garde du ministère contre la rougeole à Val Thorens

Deux résidents belges ont contracté la rougeole à leur retour de Méribel et Val Thorens.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 06.03.2019

Mise en garde du ministère contre la rougeole à Val Thorens

Un foyer épidémique de rougeole a été identifié à Val Thorens, une station de ski particulièrement appréciée des Luxembourgeois. La Direction de la santé lance un appel à la population, de veiller à ce que la vaccination contre la rougeole soit à jour.

La station de ski de Val Thorens est très fréquentée et accueille de nombreux ressortissants étrangers, dont de nombreux résidents luxembourgeois. Ces conditions peuvent favoriser la survenue de nouveaux cas de rougeole dans les prochaines semaines ainsi que l'extension à d'autres pays étrangers.


Le Luxembourg n'envisage pas d'imposer la vaccination
Selon la ministre de la Santé, Lydia Mutsch, le taux de vaccination au Luxembourg, notamment contre la rougeole, est «satisfaisant». Dans ce contexte, le ministère n'envisage pas d'imposer la vaccination, comme cela est le cas chez certains voisins européens comme la France.

Jusqu'ici 50 cas de rougeole (dont 36 cas confirmés), concernant pour la plupart des jeunes adultes travaillant sur la station de sports d'hiver, ont été dénombrés à Val Thorens. Les autorités sanitaires belges  (2), écossaises (1) et danoises (2) ont signalé des cas confirmés de rougeole chez des résidents de leur pays au retour de Méribel et Val Thorens.

Maladie virale très contagieuse, la rougeole se manifeste par une éruption cutanée précédée par une rhinite, une conjonctivite, une toux et une fièvre modérée. «Certaines personnes atteintes peuvent présenter des complications graves pouvant évoluer vers des séquelles importantes, voire même vers le décès. En 2018, 82.000 cas ont été confirmés en Europe, dont 36 décès», prévient le ministère de la Santé. Avant de préciser que la vaccination est le moyen le plus efficace de se protéger contre la rougeole.

Pour stopper la propagation du virus, le ministère de la Santé rappelle les recommandations vaccinales émises par le Conseil supérieur des maladies infectieuses: pour les enfants, 2 doses de vaccin combiné contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) sont recommandées dès l’âge de 12 mois et, pour les adultes nés après 1980 qui n’ont pas reçu deux doses de vaccin contre la rougeole, un rappel du vaccin ROR est recommandé.

Pour les personnes ayant été en contact avec un cas de rougeole, la vaccination, si elle est réalisée dans les 72 heures qui suivent le premier contact potentiellement infectant, peut éviter la survenue de la maladie.


Sur le même sujet

Cinq cas de rougeole au Luxembourg
Un foyer épidémique de rougeole a été identifié dans le pays, selon un communiqué du ministère de la Santé qui invite la population à contrôler son statut vaccinal.
Le Luxembourg n'envisage pas d'imposer la vaccination
Selon la ministre de la Santé, Lydia Mutsch, le taux de vaccination au Luxembourg, notamment contre la rougeole, est «satisfaisant». Dans ce contexte, le ministère n'envisage pas d'imposer la vaccination, comme cela est le cas chez certains voisins européens comme la France.
En Alsace: Augmentation des cas de rougeole
Toute personne revenant d’un voyage en Alsace et montrant ces signes d’infection de rougeole endéans les 3 semaines après le retour est priée de contacter immédiatement son médecin traitant afin de faire vérifier la présence éventuelle d’une infection au virus de la rougeole.
La rougeole est hautement contagieuse et risque d’affecter des personnes non immunisées ou immunisées insuffisamment.
Santé-Médecine: Penser à vérifier ses vaccins
La «Semaine européenne de la vaccination» se déroule dès ce lundi 20 avril et dure jusqu'au vendredi 25 avril. Elle a pour objectif de rappeler l’importance des vaccinations pour se protéger contre des maladies infectieuses graves.