Changer d'édition

Ministres et élus préfèrent les vacances à l'étranger
Luxembourg 2 min. 11.08.2020

Ministres et élus préfèrent les vacances à l'étranger

Pour relancer le tourisme affaibli par la pandémie sanitaire, Lex Delles appelait ces dernières semaines les résidents, comme les élus, à passer leurs vacances au Luxembourg.

Ministres et élus préfèrent les vacances à l'étranger

Pour relancer le tourisme affaibli par la pandémie sanitaire, Lex Delles appelait ces dernières semaines les résidents, comme les élus, à passer leurs vacances au Luxembourg.
Photo: Pierre Matgé
Luxembourg 2 min. 11.08.2020

Ministres et élus préfèrent les vacances à l'étranger

Malgré la devise «Vakanz Doheem» prônée par le gouvernement, certains politiciens n'ont pas manqué de s'envoler vers d'autres contrées que le Luxembourg pour leur pause estivale. Au grand dam du ministre du Tourisme, non?

(ASdN avec SC) - Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais. Voilà ce qui ressort des photos de vacances postées par les élus sur les réseaux sociaux. Car si le gouvernement prône les «Vakanz Doheem», autrement dit, les vacances au Grand-Duché, ministres et parlementaires luxembourgeois sont pourtant nombreux à être partis au-delà des frontières. Tiens, n'auraient-ils pas reçu leur bon de 50 euros de réduction pour passer une nuitée (ou plus) dans le pays? 

Les destinations exotiques étant limitées, covid oblige, les élus ont choisi de partir en Europe. A l'image de la chef du groupe parlementaire CSV Martine Hansen. Chaussures de sport aux pieds et chapeau de paille sur la tête, elle a ainsi choisi la région montagneuse de Majorque. 

Son collègue du parti, Paul Galles, a également choisi le sud. Le député a ainsi réalisé un «rêve d'enfance» en partant à la conquête de la légendaire Monte Bondone, en Italie. Même pays de destination pour le nouveau ministre de la Sécurité intérieure, Henri Kox (Déi Gréng) qui a choisi la Monte Amiata, en Toscane, pour découvrir à vélo de nouveaux horizons. 

Et pendant que Galles et Kox s'essayent à leur propre Giro d'Italia, le ministre des Affaires étrangères Jean Asselborn (LSAP), lui, effectue son traditionnel «Tour de France» à vélo. Il a entamé son périple à Neufchâteau dans les Vosges avant de rejoindre Dijon, Vaison-la-Romaine pour terminer, si les jambes sont là, à Béziers.

Le député CSV Laurent Mosar a lui aussi choisi la France en s'installant quelques jours en Provence. L'échevin de la capitale se repose à l'ombre des maisons terre cuite du village de Roussillon et à la fraîcheur des canaux turquoise de l'Isle-sur-la-Sorgue. Délaissant les cigales, la présidente du parti Déi Gréng, Djuna Bernard, a pour sa part préféré la Bretagne et la cité médiévale de Rennes pour recharger ses batteries. 


Clervaux - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Cet été, les touristes boudent le Luxembourg
Avec un nombre d'infections à nouveau en hausse, l'industrie touristique souffre en raison du nombre important d'annulations. Que ce soit dans les hôtels, les campings ou les auberges de jeunesse. La faute à une mauvaise communication, selon l'Horesca.

Les parlementaires Gusty Graas (DP) et Yves Cruchten (LSAP) ont mis le cap vers l'Autriche. Bien que le mal du pays semble avoir rattrapé le député socialiste qui a troqué, dimanche, les paysages autrichiens contre une randonnée dans la Petite Suisse luxembourgeoise.

De son côté, Lex Delles (DP), ancien bourgmestre de Mondorf-les-Bains, se garde bien lui de partager des photos de contrées lointaines. En bon élève, le ministre du Tourisme montre l'exemple en prônant, sur sa page Facebook, des idées pour passer ses vacances au Luxembourg. 


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Trois millions d'euros pour le tourisme associatif
Après avoir incité à découvrir le pays à vélo, soutenu la relance des structures d'accueil via la distribution de 70.000 bons de 50€, le ministère du Tourisme offre maintenant son soutien aux associations qui œuvrent pour la promotion touristique dans le pays.
Vianden Souvenirladen Touristen Tourismus
Privés de vacances, mais pas de remboursement
Si la crise sanitaire a contraint près d'un résident sur deux à annuler un séjour de loisirs ces derniers mois, rares sont ceux qui ont perdu de l'argent. Les agences de voyages et autres compagnies jouant le jeu du dédommagement dans la plupart des cas, selon le Statec.
Passengers ask for instructions at the COVID-19 health information point of the Helsinki-Vantaa airport in Vantaa, Finland on August 3, 2020. (Photo by Roni Rekomaa / Lehtikuva / AFP) / Finland OUT
270 km à vélo pour découvrir le pays autrement
Vëlosummer a maintenant ses six tracés. L'opération s'adresse aux personnes désireuses d'explorer le Grand-Duché à deux roues via des parcours -hors circulation routière- permettant de pédaler d'un joli coin à un bon restaurant.
Un dépistage offert pour les vacances
Alors que certains pays imposent un test au covid-19 négatif pour entrer sur leur territoire, le gouvernement a décidé mercredi de prolonger le dépistage, pour les voyages à l'étranger, tout au long du mois d'août. Tous les résidents pourront en bénéficier une fois et gratuitement.
A woman is tested on June 30, 2020 at a "corona walking test center" opened by German biotech company Centogene at the airport at Frankfurt am Main's airport. (Photo by Daniel ROLAND / AFP)