Changer d'édition

Mieux inclure les handicapés dans la société
Luxembourg 2 min. 15.01.2020

Mieux inclure les handicapés dans la société

Corinne Cahen a présenté la «feuille de route» que les différents ministères se sont engagés à respecter dans le nouveau plan d'action 2019-2024 en faveur des handicapés.

Mieux inclure les handicapés dans la société

Corinne Cahen a présenté la «feuille de route» que les différents ministères se sont engagés à respecter dans le nouveau plan d'action 2019-2024 en faveur des handicapés.
Pierre Matgé
Luxembourg 2 min. 15.01.2020

Mieux inclure les handicapés dans la société

29 priorités, 55 objectifs et 97 actions concrètes en direction des 15% de la population atteinte d'un handicap. Corinne Cahen, la ministre de la Famille a présenté les mesures que le Luxembourg s’est engagé à prendre au cours de la période 2019- 2024.

(DH) - C'est un nouveau pas en direction des handicapés. Un pas de géant même si les 97 actions inscrites «dans la feuille de route» du nouveau plan national d'action deviennent réalité d'ici 2024. Présenté mercredi par Corinne Cahen, la ministre de la Famille, ce plan national vise à combler les vides existants dans une inclusion qui ne «fonctionne pas à 100%» de l'aveu même de celle qui occupe aussi la présidence du DP. 

Dans le détail, le plan 2019-2024, qui sera présenté au grand public le 11 février, décline 29 priorités dans des domaines aussi variés que la reconnaissance de la personnalité juridique, l'accès au marché de l'emploi en passant par la création d'habitats adaptés. Ce qui correspond en grande partie aux aspirations d'Info-Handicap, l'asbl qui regroupe 60 associations.


«Réformer la tutelle des handicapés reste une priorité»
Alors que Corinne Cahen, la ministre de la Famille, présente ce mercredi les mesures que le gouvernement s'est engagé à prendre en vue d'améliorer la situation des personnes handicapées, la réforme de la loi sur les régimes de protection apparaît comme l'urgence d'Olivier Grüneisen, le directeur d’Info-Handicap.

Si la réforme de la loi concernant les tutelles et curatelles – datant de 1982 – apparaît comme le principal cheval de bataille de l'association. Un point que le ministère de la Justice devrait mener à son terme à en croire la ministre.

Autre point fondamental, l'intégration des personnes handicapées dans le monde du travail. Vue comme «un vecteur fondamental pour l'intégration dans notre société», selon Dan Kersch, ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Economie sociale et solidaire, cette question doit entrer dans les normes, particulièrement au sein des entreprises. Pour les associations de défense des handicapés, des efforts ont été effectués dans le secteur public, mais «le privé se fait parfois tirer les oreilles pour être au diapason». 

«De notre côté, il faut aussi que nous aidions les entreprises à pouvoir se donner les moyens d'embaucher des personnes en situation de handicap», assure Corinne Cahen qui cite en exemple «l'aménagement du poste de travail si c'est nécessaire». Toujours dans le même esprit, la mise en valeur de l'assistant à l'inclusion dans l'emploi, une possibilité offerte aux entreprises pour «assister l'entreprise et les collègues de travail», selon les précisions données par la ministre de la Famille.

L'accessibilité aux bâtiments, la mise en service de logements diversifiés pour promouvoir la vie de couple et l'inclusion des handicapés dans les domaines scolaire et extrascolaire figurent aussi dans la liste des mesures que le Luxembourg s'engage à prendre. «Chacun a ses devoirs à faire. Nous connaissons la situation actuelle, nous avons notre feuille de route, et le timing à respecter», conclut la ministre.

Pour rappel, ces engagements s'intègrent dans la Convention relative aux droits des personnes handicapées, une stratégie mondiale adoptée par 162 Etats en 2019.


Sur le même sujet

«Réformer la tutelle des handicapés reste une priorité»
Alors que Corinne Cahen, la ministre de la Famille, présente ce mercredi les mesures que le gouvernement s'est engagé à prendre en vue d'améliorer la situation des personnes handicapées, la réforme de la loi sur les régimes de protection apparaît comme l'urgence d'Olivier Grüneisen, le directeur d’Info-Handicap.
Le système Adapto gratuit mais au cas par cas
La gratuité du transport pour les personnes à mobilité réduite a été confirmée ce jeudi matin à la Chambre. Des aménagements du service de bus à la demande sont aussi prévus afin d'éviter les abus.
24.04.09 Illustration Novabus.Foto:Gerry Huberty